mercredi 3 octobre 2007

Les attentats du 11 septembre 2001: un travail de sionistes mis sur le dos de groupes terroristes inexistants

Webster Tarpley explique très bien dans ce court vidéo comment le 11 septembre sert à nous vendre le prétendu "conflit des civilisations", la doctrine Wolfowitz qui impose de faire la guerre à tout État qui tenterait de dépasser militairement les USA; il explique comment le 11 septembre a servi à justifier les guerres en Afghanistan, en Irak et bientôt des attaques nucléaires contre l'Iran. (Conférence en français donnée à Montréal le 20 oct 2007)

Mais...
Cela ne nous dit pas qui sont les vrais responsables du 11 septembre. Les enquêtes de pointe indiquent que ce fut l'oeuvre du mossad israélien en collaboration avec des sionistes infiltrés dans tous les niveaux du gouvernement US, surtout de la Défense, et avec la complicité silencieuse des gouvernements étrangers. Vidéo en trois partie: 1 - 2 - 3


On n'a pas besoin d'une preuve irréfutable qu'Israël était impliqué dans le 11 septembre 2001. Pourquoi? Parce c'est ce que les circonstances globales révèlent à notre bon sens:
1. Le complexe du WTC était la possession d'un Juif (Larry Silverstein) qui a des liens directs avec deux premiers ministres d'Israël: Ariel Sharon & Benjamin Netanyahu.

2. Le détenteur d'hypothèse de Silverstein est Juif, l'homme qui a convenu du contrat est Juif, le PDG de Blackstone Group est aussi Juif.

3. Le Pentagone est hautement infiltré dans les plus hauts niveaux. Le département de la Défense à l'époque était contrôlé par des Juifs et des Sionistes.

4. Les Lobby les plus puissants à Washington, D.C. (AIPAC, AEI) qui déterminent les poliques étrangères sont contrôlés par et pour des Juifs.

5. Les premières personnes à êtres arrêtées après les attaques du 11 septembre étaient Juifs (les Israéliens Dansants de la Urban Moving Company- façade du Mossad), tout comme celui qui les a libéré: Michael Chertoff du Deptartment of Homeland Security.

6. Le Rabbin Dov Zakheim (à l'époque ministre de la Défense et membre du PNAC) est connu comme étant le "cerveau" du 11 septembre.

7. Les compagnies de hautes technologies (la RSA) qui ont brisé les codes de communications secrètes du NORAD et du FAA, qui fournissent les logiciels de sécurité (PTech) aux USA et à l'OTAN, ainsi que celles qui sont entrées dans les banques de données d'ordinateurs et de téléphone (Amdocs et Comverse) étaient possédées par des Israéliens.

8. Israël et les Sionistes ont la main mise sur toutes les banques au sommet de la pyramide de contrôle mondial.

9. Ils étaient aussi en charge de la sécurité aux tours du WTC et aux aéroports du 11 septembre. Une seule entité avait un accès interne à tous les aéroports vitaux du 11 septembre pour violer la sécurité - c'était une compagnie israélienne (ICTS).

10. Le monopole médiatique américain est entre les mains de Juifs Sionistes - les désinformateurs qui ont modelé l'opinion publique et ont travaillé en relation symbiotique avec les autres acteurs du "cover up".

11. Le plan des attaques du 11 septembre a été mise sur papier par des sionistes néoconservateurs, dont plusieurs sont Juifs et de double nationalité israélo-américaine: Paul Wolfowitz, Richard Perle, Douglas Feith, Elliot Abrams, Donald Kagan, Richard Haas, Kenneth Adelman, Edward Luttwak, Robert Satloff, David Frum, David Wurmser, Steve Goldsmith, Marc Grossman (signataires PNAC & Rebuilding America's Defenses, "Catastrophic Terrorism" in Foreign Affairs)

Quatre points stratégiques devaient impérativement être mis en place avant les attaques du 11 septembre pour que l'opération fonctionne:
a) George W. Bush devait être élu président en novembre 2000.

b) Le Pentagone et la Défense devaient être sous le contrôlé de l'intérieur par des agents.

c) Les tours du WTC devaient être achetées à la ville de New York (par Silverstein).

d) La sécurité aux aéroports du 11 septembre et au complexe du WTC devait être sous contrôle.


Vidéos:
Fox News : 9-11: The Israeli Connection

La Doctrine Wolfowitz

Wolfowitz avant le 11 septembre, au sujet des surprises comme Pearl Harbor.

Un autre false flag israélien contre les USA: le USS Liberty. Des articles récents de journaux mainstream (HAARETZ, Chicago Tribune) rapportent qu'il est maintenant prouvé que les forces israéliennes savaient ce qu'ils faisaient quand ils ont coulé le bateau étatsunien. Plus de détails sur les false flag israéliens comme le 11 septembre ici et ici.


Pentagon Strike (VF)

911: a Wolfowitz-Silverstein job?; CNN hit piece on "Jews did 9/11" (part 2)

Terror Games on 7/7 in London