lundi 19 avril 2010

Halperin serait donc juif. Et alors? Un con ça reste un con, même s'il est juif.

L'auteur Ian Halperin, dont on ignorait à ce jour la judéité, s'est senti victime d'antisémitisme de la part de Dany Turcotte et Guy A. Lepage, qui l'ont pris comme dindon de la farce sur le plateau de "Tout le monde en parle".

Rappelons qu'il a été traité, grosso modo, de brasseur de merde par Robinson, qui est lui-même en procès contre le juif Weinberg, à la direction de Cinar.



mise à jour 1 juin 2010:

Poursuite de 500 000$ contre Guy Laliberté
Poursuite de 500 000$ contre Guy Laliberté
Poursuite de 500 00$ contre Guy Laliberté Ian Halperin croit que les propos de Guy Laliberté ont eu une incidence sur le traitement qu'on lui a réservé à l'émission Tout le monde en parle, où il dit avoir été ridiculisé pendant toute la durée de son entrevue.


mise à jour 13 mai 2010:

Halperin | Tout le monde en parle - Radio-Canada répond aux accusations
En passant sur le plateau de Tout le monde en parle, Ian Halperin a joui d'une vitrine qui ferait l'envie d'autres auteurs, estime la direction de Radio-Canada.(...)


mise à 19 avril 2010:


Lunettes roses et antisémitisme | Nathalie Petrowski

Furieux de ne pas avoir été traité avec les égards auxquels il s'attendait, d'avoir fait l'objet de moqueries et d'avoir reçu une carte de Dany lui disant comment il brûlerait ses livres s'il échouait dans une île déserte, le biographe non autorisé de Guy Laliberté et de Michael Jackson est parti en broyant du noir. Plus tard, il s'est vengé sur son site en brandissant l'épouvantail de l'antisémitisme. Sous les photos de Guy A. et de Dany, on peut lire des gros titres comme: «Cessez de nier votre racisme!», «Les commentaires de Turcotte étaient nazis» ou encore «Boycottez Radio-Canada tant que Turcotte et Lepage n'auront pas été congédiés».
L'appel au boycottage provient d'un militant des droits de la personne qui menace de débarquer à Montréal. Quant à la dénonciation de l'antisémitisme de Lepage et de Turcotte, elle vient de Charles Asher Small, président et fondateur de l'Institut d'études sur l'antisémitisme de l'Université Yale.
L'homme est natif de Montréal et ami de Halperin. Il m'a affirmé qu'il suffit qu'un homme juif se sente victime d'antisémitisme pour que cette perception soit une réalité. M. Small oublie un seul détail: pour être antisémite, encore faut-il reconnaître qu'il y a un juif en face de soi, ce qui ne fut pas le cas dimanche soir.
Personne ne savait que Halperin était juif, notamment parce que ce n'est pas écrit dans sa face, mais aussi parce que la connaissance de la culture juive des Québécois francophones est souvent limitée. Même moi, qui connais Halperin depuis plus de dix ans, j'ignorais qu'il était juif et, bien franchement, je m'en fiche.(...) Mais qu'il soit juif ou non n'a strictement rien à voir dans l'histoire. À ce que je sache, les invités d'origine juive ont toujours été les bienvenus à TMEP. Beaucoup plus en tous les cas que les potineurs professionnels comme Halperin.(...) Halperin ne risque pas d'être invité de sitôt à TMEP, vu la menace de poursuite de 1,789 million de dollars qu'il vient de leur envoyer. (...)



Le gros ego de Ian Halperin et Dr. Small
Jusqu’ici, personnellement, que Halperin fasse un fou de lui, ça ne me dérange pas d’un iota. Là où ça devient inquiétant, c’est qu’il est en train de faire passer les Québécois en racistes et antisémites. Il y a une limite. Je m’en contre-fiche qu’il soit juif. Si j’écris cet article, c’est que j’ai conscience qu’à moyen terme, cette affaire va être utilisée, dans les milieux anglos, pour faire du Québec bashing. Je crois donc que non seulement Guy A. Lepage et Dany Turcotte devraient poursuivre Halperin en justice, mais aussi Nathalie Petrowski et Radio-Canada devraient faire de même. Les manigances des anglophones, juifs en particulier, pour écraser le peuple du Québec, doivent être dénoncées et étalées au grand jour.(...)

Halperin aurait fait appel à un dénommé Dr. Small, un spécialiste des droits humains, pour s’en prendre à Radio-Canada et TLMEP, et à mots couverts, au Québec francophone en entier. Voici un extrait de la diatribe de Halperin contre Petrowski, Dany Turcotte et Guy A. Lepage :

It’s outrageous and uneducated for her to say that it was ok what the hosts said because they didn’t know Ian Halperin was Jewish,” the human rights advocate said. “Does that make the comments acceptable for Mr. Turcotte to want to burn your books in a fire and for Mr. Robinson to say you look like another Jew ? What would have happened if a Francophone was treated that way on an English tv show ? There would be riots in the streets of Montreal. Dr. Small is one of the world’s leading scholars on issues of anti semitism. He studies and teaches about this every day. How dare this woman try to trivialize his important and very astute comments. It’s a huge insult not only to him but to the entire Jewish community.

J’ai regardé l’entrevue de Halperin à TLMEP et, à aucun moment, on n’a fait allusion au fait que Halperin est juif. Halperin a écrit sur son blogue que Robinson aurait en entrevue dit à Halperin qu’il ressemblait à un autre homme, un juif. Et puis ? On s’en sacre. On m’a dit la semaine passé que je ressemblais plus à un Allemand qu’à un Canadien. SCANDALE !!!

Peu importe, si tel est le cas, les dires de Robinson n’ont pas été diffusés alors que Guy A. Lepage aurait coupé cela au montage. Donc, plutôt que d’accuser Lepage d’être antisémite, Halperin devrait le remercier d’avoir coupé au montage.

Halperin voit aussi de l’antisémitisme dans la carte de Dany Turcotte.

JPG - 19.2 ko

Ce que Halperin fait, c’est de salir la réputation de Guy A. Lepage, Dany Turcotte et, par extension, du Québec tout entier, car si la population ne se lève pas contre Radio-Canada, elle est selon lui aussi coupable d’antisémitisme :

If Radio Canada does not remove these two advocates of hatred and prejudice immediately the people of Quebec should demand their hard earned tax money back from Radio Canada so they are not complicit in funding such deplorable and frightening acts.

De toute évidence, il a contacté ce spécialiste en l’informant totalement hors contexte. Le spécialiste dit :

Does that make the comments acceptable for Mr. Turcotte to want to burn your books in a fire and for Mr. Robinson to say you look like another Jew ? What would have happened if a Francophone was treated that way on an English tv show ? There would be riots in the streets of Montreal.

Pour les habitués de TLMEP, la carte de Turcotte n’avait rien de méchant. Elle était même gentille et rigolote. En d’autres mots, Turcotte dit seulement qu’il lira peut-être le livre, mais s’il est sur une île déserte en naufragé, il va certainement brûler les pages une par une. On comprend donc que c’est pour alimenter un feu, pour se réchauffer ou pour manger. Bref, je me sens ridicule d’avoir le besoin de vulgariser la carte de Turcotte alors que tout le monde en a compris le sens. Chose certaine, cette carte n’avait aucune teneur raciste ou antisémite.(...)Pour ma part, si j’étais le Dr. Small, j’envisagerais des poursuites judiciaires contre Halperin, car si ce monsieur est sérieux, il ne se laissera pas citer hors contexte. S’il a été bien cité, il ne semble pas savoir que les remarques de Robinson n’ont pas été diffusées et, surtout, le fait que Turcotte ait dit vouloir brûler le livre de Halperin est utilisé entièrement hors de son contexte.

Je m’attends à ce que des journalistes au Québec contactent le Dr. Small afin de remettre les pendules à l’heure. Je suis pas mal convaincu que Small va se distancer de Halperin. Tout ce qui restera de small, ce sera le « gros égo » de Halperin.


Robinson vs CINAR-Weinberg: Small Time Crooks

TOUT LE MONDE EN PARLE: Ian Halperin veut poursuivre l'émission
Robinson a dit d'Halperin, en ondes, qu'il était habitué à "brasser de la merde"...



L'île épuisée de Robinson
Étant donné la précarité financière de Robinson qui depuis 14 ans se consacre corps et âme à cette cause qui a bouffé sa santé et sa raison, j'ai toujours eu de la difficulté à comprendre la décision du juge Auclair de ne pas exiger une compensation financière immédiate. Pourquoi le juge s'est-il gardé cette dernière petite gêne? Mystère.(...)
Encore aujourd'hui, le grand public est convaincu que Claude Robinson a remporté une victoire morale ET financière. Dans son esprit, Robinson a gagné le gros lot et, depuis, il se prélasse au soleil sur son île avec ses millions.
Autant dire que rien n'est plus faux. Sept mois après le jugement Auclair, Robinson est plus endetté que jamais. Il doit en plus rédiger un long mémoire - un autre - en prévision de l'appel déposé par Cinar et ses associés, et qui ne sera pas entendu, tenez-vous bien, avant l'été 2011!
D'ici là, tout seul sur son île, Robinson doit se préparer à affronter plus d'une douzaine des plus grands juristes montréalais dont Raynold Langlois qui défend les intérêts de Ronald Weinberg et William Brock mandaté pour défendre Cinar. Les deux ont déjà annoncé leurs couleurs et entendent bien démontrer chacun à leur manière que le juge Auclair a erré. Bref, c'est le retour à la case départ pour Claude Robinson, avec en prime, l'essoufflement psychologique et la perspective d'une possible ruine financière.