jeudi 16 octobre 2014

L'avant-garde juifiste opère-t-elle un virage stratégique? Des néoconservateurs révolutionnaires, plus Français que les Français, suggèrent de délaisser la culpabilisation shoatique en espérant gagner les non-juifs à leur cause anti-Islam et anti-Arabe. Pour récupérer le discours complotiste et nationaliste, faire des nationalistes et des complotistes des alliés, il suffit de leur dire ce qu'ils veulent entendre et de cesser de les considérer comme la menace prioritaire, ainsi sera assurée la victoire sur le complot musulman contre l'Occident, seule véritable menace et source unique du "nouvel antisémitisme". Est-ce le début d'une petite révolution néoconservatrice en France? Guerre de survie juive oblige?

Le Cahal semble maintenant permettre chez nous les nations une certaine forme de nationalisme et de révisionnisme, tant et aussi longtemps qu'on combat à leurs côtés dans la grande croisade planétaire contre "l'Islamisme international".

Les juifistes les plus brillants (pas seulement Zemmour, mais surtout lui) ont compris que la juiverie est peut-être allée un peu trop loin dans la propagande shoatique et dans la culpabilisation des nations européennes, car cette propagande commence à craquer de partout et ne réussit plus à tenir les non-juifs dans la soumission. La nouvelle stratégie néoconservatrice (pour une guerre mondiale des civilisations au profit d'Israël) consiste à récupérer le discours nationaliste et identitaire, voire même le discours complotiste, et de les instrumentaliser afin de combattre l'Islam et les Arabes sur tous les fronts. Cela en espérant que les identitaires, les nationalistes et les complotistes rejoindront la guerre juifiste contre l'Islam et les Arabes, ce qui est déjà en train de se concrétiser. Les nationalistes et identitaires, voire même les complotistes, se trouvent ainsi, paradoxalement, instrumentalisés par leur ennemi traditionnel, en croyant défendre leur pays et la civilisation chrétienne occidentale...

Ce qu'il faut retenir ici c'est que Zemmour fait progresser le déni de l'holocauste palestinien sous couvert de relativiser le rôle de Vichy dans la Shoah. Son quasi déni de la Shoah cache en réalité le déni sioniste du génocide palestinien et du pouvoir juif mondial.

Merci à Ahmed Moualek et Paul-Éric Blanrue d'avoir été les premiers à le dire.



VIDEO - Zemmour et soral, deux adeptes de la théorie du complot !


VIDEO - Moualek: Zemmour est le Dieudonné et le Soral juif !


VIDEO - La Polémiste (Elisabeth Levy)


VIDEO - Le Philosophe (BHL)


VIDEO - Farida Belghoul: Alain Soral = Julien Dray , EgaRec = SOS racisme, le FN = le PS (VIDÉO COMPLÈTE: 54 min.)

DE SOS-RACISME À ÉGALITÉ & RÉCONCILIATION par Rouge le Renard. Excellente description de la manipulation des banlieues par la "dissidence" au service des intérêts atlanto-sionistes qui ont tout intérêt à diaboliser les banlieues "islamo-gauchistes" en les poussant à l'extrémisme.

Années 30, le remake? Il y a trois canaux principaux de diffusion de la pensée néoconservatrice. Le canal néoconservateur xénophobes-sexiste-homophobe-nationaliste : il regroupe le pôle antisémite d’Alain Soral – qui va jusqu’à ressentir de la nostalgie pour la SS dans certains de ses écrits – et le pôle islamophobe et négrophobe d’Eric Zemmour. Puis, il y a le canal des tenants de la tyrannie du politiquement incorrect, de la recherche de la transgression : les Elisabeth Lévy et Alain Finkielkraut.

Alain Soral, Eric Zemmour : deux néoconservateurs xénophobes décryptés Xénophobie, antisémitisme, islamophobie, racisme anti-noir, machisme, homophobie... cette idéologie néoconservatrice a deux principaux pôles émetteurs : l’un au cœur du paysage médiatique, habitué à caricaturer musulmans et Noirs, l’autre dans l’underground très actif d’internet, préférant s’en prendre au « suprématisme juif » (...)

Europe-Israel - Trop de Shoah? Juif.org juge que la France en fait trop dans la repentance et qu'elle le fait exprès dans le but de faire oublier l' "israélophobie" des Français! En gros, ce que ça veut dire pour les humains normaux, c'est que la République donne le champ libre à la mémoire de la Shoah mais elle laisse aussi parfois la parole à ceux qui dénoncent le génocide qui se passe actuellement en Palestine et les territoires occupés... Pour les juifs c'est inacceptable! Ils préfèreraient qu'on parle moins de Shoah et qu'au lieu de ça on ferme définitivement le clapet à ceux qui "propagent l'israélophobie"!

VIDEO - Éric ZEMMOUR à "La Synagogue de la Victoire" (1er Juin 2016)
Eric Zemmour, le Grand Rabbin et la vidéo fantôme Concernant les propos semi-révisionnistes de Zemmour à la synagogue de la Victoire: vous ne verrez jamais Goldie s'en offusquer car il le défend tout le temps!
Éric Zemmour sur Vichy : “À l’époque on estime que les juifs ont pris trop de pouvoir”
Rencontre avec Robert Paxton au Mémorial de la Shoah de Paris L’historien reviendra sur la réédition de son livre « Vichy et les Juifs »
Zemmour réhabilite Pétain: pour qui, pourquoi? 13 octobre 2014
Eric Zemmour-Gilles Bernheim: que s’est-il réellement dit à la Victoire ?
RAPPEL: Pétain a-t-il sauvé les juifs ? 18 nov. 2014 Dans son dernier écrit, Éric Zemmour scandalise en reprenant l'argument d'un Pétain ayant protégé les juifs de l'extermination. En laissant de côté les aspects passionnels, il est utile d'approfondir une controverse qui constitue depuis soixante-dix ans un élément central du récit national.
Zemmour : « Vichy protégeait les juifs français »


VIDEO - Maître Gilles-William Goldnadel, membre du CRIF, conseiller en dédiabolisation auprès de Marine Le Pen, concepteur du néo-FN et interface entre celui-ci et les sionistes de droite. (Goldnadel: "Faut-il diaboliser le FN?") Il dit la même chose que Zemmour et le FN: l'antisémitisme vient de l'extrême-gauche et des jeunes de banlieues, et non plus de l'extrême-droite. C'est pourquoi la juiverie sioniste se sent si bien au chaud aux côtés d'un FN fort, unis contre la menace de l'extrême-gauche antisioniste et les jeunes de banlieues "antisémites" (le FN a peur de la gauche et des jeunes de banlieues, la juiverie sioniste a peur des antisémites: un mariage parfait! Mariage de convenance certes, mais néanmoins un mariage parfait!).

VIDEO - Me Gilles-William Goldnadel : “Il existe une détestation et une auto-destestation du blanc”
3e partie : sur la culpabilisation de l’Occident par la Shoah
On croirait entendre Soral ou Finkie ou Zemmour... Ce monsieur lié de près à l'extrême-droite israélienne veut qu'on arrête de diaboliser le FN et de "culpabiliser l'Occident avec la Shoah"...  C'est lui qui le dit, pas moi!

Goldnadel : réflexions sereines sur l’affaire Morano (...) Pour se convaincre du bien-fondé de ma thèse habituelle sur la naissance du «politiquement correct» moderne à partir du choc traumatique de la Shoah, on pourra se persuader de la concordance de la proscription verbale du mot contesté avec le génocide nazi en se référant au texte du «Courrier de l’Unesco» rédigé en 1950, qui au lendemain donc de la seconde guerre mondiale, proposait d’abandonner le vocable honni au profit du, paraît-il , plus correct «groupe ethnique», celui-ci prenant en compte l’élément culturel cher à Lévi-Strauss. Le politiquement correct était né. Du traumatisme suprême. Avec de bonnes intentions. Dont l’enfer serait pavé.(...)La réponse évidente à cette question est unique : l’obsession xénophile issue du choc médiatique de la Shoah est passée au milieu.
Goldnadel a réalisé depuis longtemps que l'endoctrinement shoatique n'aide pas vraiment les sionistes dans leur projet impérial-nationaliste ultra!

ARE JEWS PLANNING TO GIVE UP THE HOLOCAUST STORY?

Natalie Portman: We shouldn't deal exclusively with the Holocaust

Natalie Portman: Jewish community too focused on Holocaust Israeli-American actress says emphasis on Holocaust education takes away from learning about other tragedies




La France est mûre pour sa révolution néoconservatrice...
Le dernier Zemmour en tête des bestsellers, la France ressemble à un fruit mûr tombant de l'arbre.

jeudi 16 octobre 2014
Zemmour, Israël et Dieudonné.

http://blanrue.blogspot.com
(...) Son habileté est de reprendre pour l'essentiel des thèses à succès de ce qu’on appelle à tort ou à raison la dissidence, et de détourner ou minorer une grande partie des conclusions auxquelles celle-ci parvient.
Zemmour reconnaît ainsi, en quelques pages, les méfaits de BHL, Marek Halter et des autres sionistes adeptes de SOS Racisme ; en quelques lignes, mais guère davantage, il critique le pouvoir exorbitant du CRIF ; ayant compris que les esprits les plus éveillés en ont plus qu'assez de la remembrance shoatique, il la dénonce comme "religion obligatoire" et "métaphysique apocalyptique" (en prenant soin, pas folle la guêpe, de se démarquer des révisionnistes). L’habileté de notre "juif berbère" consiste encore à rapporter sans insulte "le phénomène Dieudonné" et à raconter avec sobriété la remise du Prix de l'infréquentabilité et de l'insolence à Robert Faurisson par l’humoriste. Subtil, malin comme un singe, le journaliste-chroniqueur a réussi à faire le buzz en reprenant la thèse d’un livre d’histoire non-conformiste sur Vichy, écrit par Alain Michel, un rabbin vivant en Israël : Vichy et la Shoah, enquête sur le paradoxe français (CLD, 2012). Puisque l’ouvrage du rabbin est préfacé par celui qui était alors président du CRIF, Richard Prasquier, le déchaînement de vitupérations que sa publicité provoque est par conséquent sans issue pour ses zoïles, qui seront un jour ou l’autre confrontés à l’autorité morale des patrons de la communauté organisée qui mettra de facto un terme à leurs débordements.
En attendant, il faut signaler le revers de l'habileté zemmourienne : la mauvaise foi ou, tout au moins, l'oubli volontaire ayant pour objectif de désigner à ses lecteurs une cible factice. Le diagnostic que Zemmour finit par poser, après mille détours, accable en effet, sans surprise aucune, l'islam.
"Pour "intégrer" l'islam, il faudrait que la France renonce à mille ans d'Histoire, renie Philippe le Bel, Richelieu, Louis XIV, Napoléon, de Gaulle", écrit-il dans un roulement un tambour. Zemmour n'a-t-il pas remarqué que la France a depuis longtemps renoncé à son Histoire ? Cet abandon est précisément ce qui pose problème, comme l'avait noté Guy Debord dans un texte devenu célèbre et dans lequel il faisait remarquer que les immigrés ne pouvaient guère s'intégrer dans une société ayant implosé, détruit ses normes et perdu ses racines.
N’importe, pour Zemmour, l'islam est à la source du mal : "L'islam est à la fois le révélateur et le détonateur de la désintégration de l'État-nation", insiste-t-il.
Fichtre ! Quelle puissance aurait donc cet islam-là ! Il serait capable à lui seul d'abattre l'État-nation ? C'est bien entendu la plus énorme faille de la démonstration de Zemmour. L’auteur oublie en cours de route (c'est pour cela qu'il négocie tant de zigzags, pour s’y perdre, pour nous perdre) un point essentiel, la vérité de bon sens contenue dans cette fameuse phrase attribuée à Voltaire : "Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer". Chacun peut le constater : l'islam est vertement critiqué à peu près partout et par tous, de Valeurs actuelles à Charlie Hebdo, du Point à L'Express, du droitard Finkielkraut (le nouveau Maurras des identaires) au béachelien BHL. Quel pouvoir détient en France cet islam universellement vilipendé ? Étant donné que Zemmour est invité sur tous les plateaux radio et télé pour y dénoncer sa nocivité, il devrait être clair comme le jour, à ses propres yeux d’expert, que cette religion, en quoi il discerne l’abomination de la désolation, ne dirige rien du tout dans notre pays et que ses agents ne disposent que d'une fort médiocre influence, puisqu'ils ne parviennent pas même à empêcher le vote de lois contre le voile et la burqa.
S'il réfléchissait deux minutes sans oeillères, Zemmour se demanderait a contrario quelles sont les personnalités les plus absolument interdites dans la France d'aujourd'hui. Ce n'est pas lui-même, Zemmour, l’ostracisé : on le voit et on l'entend sur toutes les ondes. Qui est donc ce diable incarné sur qui vomissent toutes les autorités de droite comme de gauche ? Point Zemmour, qui bénéficie d'invitations dans les émissions réalisant le meilleur taux d’écoute (quand bien même il y est critiqué : telle est la règle du jeu d’une bonne promo). Non, ce n'est pas Zemmour qui est censuré, loin de là. C’est par exemple, pour ne prendre qu’une figure emblématique de ces nouveaux intouchables : Dieudonné. Quelle puissance est-elle à l'origine de l’exclusion totale des médias de Dieudonné ? Qui l’a désigné comme ennemi public ? Qui cherche jour après jour à lui interdire la location de salles ? Qui s’est donné pour mission de le chasser de son théâtre ? La puissance qui oriente les médias et l’action du gouvernement, celle-là même qui entend mettre un terme définitif à sa carrière d’humoriste.
La voilà la puissance dont Zemmour ne parle jamais, sauf pour regretter en quelques lignes, les malheureux écarts de l'un ou l'autre de ses réseaux, sans jamais prendre la peine de peindre un tableau d'ensemble de ses méfaits.
C'est pourtant cette même force qui a ostracisé son ami Le Pen durant trente ans, l'empêchant de mener une carrière politique normale ; ce ne sont point les imams de banlieue, les vendeurs de kebabs, les dealers de la place Clignancourt, ni les djihadistes d'hier et d'aujourd'hui qui ont monté l'opération du “détail” et la cabale de Carpentras !
Certes, on comprend mieux le silence d’Éric Zemmour concernant cette force innommable lorsqu’on réécoute d’anciennes émissions auxquelles il a participé, par exemple celle-ci, passée sur Radio Courtoisie, où il déclarait en 2011 :
"Je pense qu’Israël a une pratique de la souveraineté qui est exactement celle qu’avait la France pendant des siècles, c’est ça qui m’intéresse, c’est-à-dire une défense farouche de sa souveraineté, comme la France jusqu’au général de Gaulle, et qu'ils n’hésitent pas a employer la guerre comme moyen de défendre une politique et une souveraineté, exactement comme l’a fait la France pendant mille ans, c’est ça qui m’intéresse. Et je pense que le rapport complexe des Français vis-à-vis d’Israël vient de là. Moi je pense toujours l’armée israélienne, c’est 1792, c’est le peuple en arme qui se bat avec les généraux de trente ans qui discutent et tutoient les soldats (…) Je pense que l’armée des Français de 1792 à 1805, c’était ça, exactement la même chose (…) Les Israéliens ont été installés sur une terre ou il y avait déjà des gens, je dis des gens parce que je ne dis pas un peuple, vous savez bien un peuple il faut un sentiment d’appartenance et un destin commun qui n’existait pas chez les Palestiniens de 1948, puisqu’ils se sentaient arabe et c’est tout, pas spécialement Palestine".
On comprend mieux pourquoi Zemmour ne s'étend pas sur la question dans son nouveau livre. Car c’est de cela qu’il s’agit. C’est le lobby de ce pouvoir-là qu’il importerait de mettre en relief. Si la France a changé de destin, si la liberté d’expression a disparu dans notre pays, si la guerre en Afrique et au Proche-Orient est devenue notre lot quotidien, si la question de l’immigration a longtemps été interdite, si le bourrage de crâne sur la Seconde Guerre mondiale a atteint des sommets, si, comme le concède Zemmour lui-même, la Shoah est devenue la "religion obligatoire", imposant aux Français une repentance de chaque instant, ce n’est pas à l’islam qu’en revient la responsabilité. Il importe de le dire et de le répéter jusqu’à ce que la réelle appréciation des forces en présence devienne claire pour nos contemporains.
Paul-Éric Blanrue


Sionisme identitaire : la grosse farce 

Ça fait un bout de temps que le clown triste Finkielkraut et une poignée d’israélolâtres se sont mis en quatre pour défendre un principe : celui de l'identité nationale. Avec quelle véhémence il faut les entendre glapir. La patrie über alles ! Racines, terroir, verts pâturages, clochers carillonnants… Leurs cœurs vibrent à l’unisson pour des images de carte postale que Déroulède aurait bénies des deux mains. Sous leur plume, on assiste à la résurrection des Cuirassiers de Reichshoffen. "Sambre et Meuse" ! "Et, malgré vous, nous resterons français" ! Les voilà prêts à se damner pour un défilé de Jeanne d’Arc. Ne sont-ils pas "à l’avant-garde de la République", comme le déclare le toréador coquet ? Que dis-je, de la République ? De la France éternelle ! C’est beau, et comment dire ? C’est trop beau. On ne leur connaissait pas,  à ces gens-là, cet attrait irrépressible, cet amour inextinguible, cette passion folle pour France-la-doulce. Cette soif de Clovis et de Charlemagne. Cette nostalgie du curé de campagne. Fût un temps pas si lointain où, les yeux injectés de sang, ils sortaient de leurs gonds dès que l’expression "identité nationale" survenait dans la discussion. Le plus banal des gaullistes était tenu pour un adepte de Mussolini. J’ai très bien connu cette époque idiote. On les voyait alors éructer, sangloter, se couvrir la tête de cendres, agonir le nazi qui avait osé proférer une saleté démentielle qui rallumait les crématoires d’antan. Que n’ai-je entendu sur l’identité nationale. Ils auraient donc changé... Après tout, la rédemption ça existe. Changé, mais pourquoi ? Oui, pourquoi ? Parce qu'ils sont subitement tombés raides dingues du pays de Racine et Corneille, de la "mère des arts, des armes et des lois" ? Parce que leurs yeux s'illuminent lors des Grandes Eaux de Versailles ? Parce qu'ils tombent à genoux quand ils visitent la cathédrale de Chartres ? Parce qu'il leur est impossible de passer une journée sans s'évanouir d’extase en lisant une page de Saint-Simon ? (...) Car ces nouveaux convertis n’ont qu’un objectif en tête, pas très difficile à comprendre pour qui les observe depuis longtemps : celui de rendre honorable l'idéologie maladivement tribale d'Israël, d’en faire la propagande sous tous les climats et de profiter de l’occasion pour jeter un pont entre les sionistes et une certaine droite, prête à tout pour sortir la tête de l’eau. On assiste à une telle proximité dans chaque livraison de Causeur, le magazine de l'hystérique Lévy (pas BHL, l'autre) ou dans Valeurs actuelles (président du conseil de surveillance : Olivier Dassault), pour ne citer que ces deux organes de la Francisraël. Dans le viseur, la cible principale : l'islam. Avec son cortège désigné : l'antisémitisme, le révisionnisme, le renouveau du nazisme, etc. Je sais bien qu'ils ne profèrent pas que des bêtises. Ils ont parfois de belles envolées. Le lyrisme, ça les connaît. Parfois ils dansent en rythme. Causeur a réalisé en début d’année un joli dossier sur Dieudonné et Ernst Jünger. On appelle ça de la récupération. Le piège à loups est tendu. Et c'est dans ce piège gros comme Meyer Habib (peu mis en avant car aussi mou du bide que du bulbe) que tombent ceux qui veulent bien s’y laisser prendre, parce qu’ils y trouvent un intérêt quelconque, souvent d'ordre personnel et carriériste. Le dernier en date, Ivan Rioufol, résidant au Figaro, l'avoue sans hésiter : "La France ne doit pas avoir honte de défendre son identité. La démocratie israélienne, confrontée depuis longtemps au même défi de l’islam radical, devient un exemple à suivre."
(...)Et Zemmour, là-dedans ? (...) Si Zemmour était parfaitement honnête avec lui-même et voulait, en tant que patriote impartial, s'en prendre aux vrais responsables de la montée de l'antisémitisme en Occident et dans le monde, il devrait systématiquement pointer du doigt les États-Unis et pas le Coran, qui existait, que je sache, bien avant les attentats de Toulouse et de Bruxelles. Au XVIIIe siècle, le Vénitien Casanova estimait "le mahométisme plus raisonnable que le christianisme" (Le Philosophe et le théologien) ; on ne peut soupçonner le libertin d’avoir été un fanatique religieux. Sous le Second Empire, du haut de Notre-Dame l’émir Abd el-Kader s’écriait, admiratif : "Paris est une ville de géants !". Et pourtant ce grand seigneur avait perdu la guerre. Je ne crois pas non plus que l’un des meilleurs spécialistes de la spiritualité traditionnelle, René Guénon, devenu 'Abd al-Wâhid Yahyâ, ait enseigné un jour qu’il faille faire sauter les synagogues muni d'une GoPro à la ceinture. Non, Zemmour, ce sont les Yankees qui ont armé les islamistes dans les années 1980 en Afghanistan, eux qui leur ont fait jouer une influence néfaste en Europe dans les années 1990, et puis eux encore qui ont rompu l'équilibre au Proche-Orient en menant une suite infernale de guerres néo-coloniales sans scrupules. Ils ne sont pas musulmans, ils sont athées, juifs ou chrétiens dans la version la plus nulle de toute : l’évangélique. S’il voulait pousser la logique jusqu’au bout, Zemmour commencerait enfin par souligner l'influence néfaste du plus gros vecteur d'antisémitisme au monde : Israël lui-même, pays le plus cordialement détesté par toute la planète du fait de l’état de guerre permanent qu’il inflige à la région (et au reste du monde par extension), de sa paranoïa furieuse, de son racisme pénible, de sa chutzpah ostentatoire et de la propagande roublarde qu'il fait ingurgiter tous les jours, 24h sur 24, à tous les peuples de la terre - l’une des plus grosses pompes à fric de l’histoire. Avant de désigner le banlieusard de base, c'est par là que Zemmour devrait creuser et non dans l’interprétation oiseuse de sourates dont il ne maîtrise pas le sens.  Le "banlieusard de base" salafisé tombe dans les pièges tendus par le système ; comme les autres, et parfois un peu plus que les autres. Il a sa part de responsabilité, qui s'appelle prioritairement la connerie. Mais ce n'est pas lui qui a dressé les plans. Il n’est pas l’ordonnateur des conflits. C’est un maillon de la chaîne, un pion, un type qui n'est pas intégré dans une société devenue inintégrable et qu’on envoie au feu sans vergogne pour que son geste jette l’opprobre sur une communauté qu’il croit défendre et une cause qu’il entend servir. Bien documenté, Zemmour devrait être suffisamment informé pour le savoir. Alors, doucement les basses, haut les coeurs et désignons les vrais coupables de ces fléaux sans tomber dans les rets que dressent les agents d’Israël pour des intérêts qui ne sont pas les nôtres. (...) Paul-Éric Blanrue

(http://blanrue.blogspot.com) LIEN  - Une direction modérée couplée à un discours musclé sur « l’islamisation » aident la faction d’extrême-droite à gagner en popularité
De la fenêtre de son appartement parisien, Michel Ciardi peut entrevoir la salle d’attente d’un organisme d’allocations, où une foule majoritairement arabe et africaine attend ses chèques du gouvernement.
Mais
tout a changé en 2000, après une augmentation massive de la violence antisémite, en grande partie initiée par des immigrants arabes et africains, dans le sillage de la deuxième Intifada palestinienne.
Ces actes de violence ont suffit pour le faire virer de camp politique et choisir le Front national, parti d’extrême-droite longtemps vu par les Juifs français comme antisémite et comme étant une menace pour les valeurs républicaines.
« Je n’avais jamais envisagé de voter Front national », a confié Ciardi au JTA. « Mais j’ai compris que nous devons nous protéger, nous, notre communauté, notre société et notre pays, de ceux qui cherchent à nous soumettre. »

Le judaïsme français a longtemps considéré le Front national comme un ennemi, tel un vestige abominable de l’Etat pronazi de Vichy.
(...) La plus jeune Le Pen a agressivement courtisé les électeurs juifs, mettant l’accent sur son opposition à « l’islamisation de la France » et prônant que les Juifs ont beaucoup plus à craindre de l’antisémitisme arabe que de la rhétorique raciste de certains militants d’extrême-droite. Sa stratégie semble – hélas – fonctionner.
Une récente enquête sur 095 Juifs a montré que
le Front national a plus que doublé sa part du vote juif aux élections présidentielles de 2012, gagnant 13, % du soutien juif – une constatation qui a tiré la sonnette d’alarme parmi les leaders des principaux groupes juifs de France.
(...) « Le fait que Marine Le Pen fasse prendre au parti une direction plus modérée est un facteur important pour de nombreux juifs », déclare Gilles Goldnadel, éminent avocat et ancien membre du conseil d’administration du CRIF, organisation des communautés juives de France.
« Aujourd’hui, en France, l’islamo-gauchisme constitue un danger plus grand que celui de l’extrême droite. Il n’est pas surprenant que certains Juifs, comme certains non-Juifs », votent pour l’extrême droite en réaction à cette menace, poursuit-il. (...)



Qui est donc ce rabbin Alain Michel de l'industrie de l'Holocauste (Musée de Yad Vashem) dont le livre semi-révisionniste casher (préfacé par Prasquier du CRIF!) a tant inspiré Zemmour (notamment contre Paxton)?


Pour connaître l'essentiel du livre (Blog de l'auteur) Un livre salué par beaucoup de juifs...
SITE DU CRIF-Vichy et la Shoah - enquête sur le paradoxe français, par Alain Michel (1) En publiant cette enquête de plus de quatre cents pages, l'historien israélien Alain Michel a pris d'énormes risques. On ne part pas sans danger contre la doxa dans un domaine aussi sensible que celui de l'attitude du gouvernement de Vichy à l'égard des Juifs et d'une manière générale la tragédie de la Shoah.  La doxa, c'est, par exemple, la vision jusqu'ici incontestée de Robert Paxton (La France de Vichy, 1940-1944) ou encore celle de Michaël Marrus (Vichy et les Juifs) et de Serge Klarsfeld.
FORUM UMP-Vichy et la Shoah. Enquête sur le paradoxe français  C'est le titre d'un ouvrage écrit par Alain Michel, rabbin qui vit en Israël et qui a été le responsable du bureau francophone de l'Ecole internationale pour l'enseignement de la Shoah à Yad Vashem. L'ouvrage est préfacé par Richard Prasquier, président du CRIF.
juif.org-Controverse sur Vichy: l’opinion de l’historien et rabbin Alain Michel (interview)  Historien français et rabbin vivant en Israël, Alain Michel est l’auteur de Vichy et la Shoah, enquête sur le paradoxe français (préface de Richard Prasquier), dont les idées sont largement reprises par Eric Zemmour. Il plaide pour que s’ouvre un « débat historique » sur la question, jugeant que le l’historiographie de la Shoah est figée en France.  Eric Zemmour reprend vos idées au service d’un ouvrage très politique et idéologique - Le suicide français. N’est-ce pas gênant pour l’historien que vous êtes? "Je ne suis pas responsable de l’utilisation que l’on fait de ce que j’avance, à partir du moment où l’on ne déforme pas ce que j’écris. Le livre d’Eric Zemmour reprend ses idées, ses approches, et cela ne me concerne pas. Je n’aurais pas fait la présentation de cette manière-là, concernant le chapitre sur la France de Vichy. Zemmour parle comme le polémiste qu’il est. Mais il respecte globalement l’approche qui est faite dans mon livre. Je n’ai pas à censurer quelqu’un en raison de ses idées tant que cela reste globalement dans le consensus démocratique."
Au fond, mis à part son opinion sur la mémoire oppressante et la repentance de la Shoah imposée à tous les Français, le discours de Zemmour n'est rien de plus qu'une version plus accrocheuse du livre du néocon français Yvan Rioufol "La république des faux gentils" paru 10 ans plus tôt!
"Dans cet ouvrage, qui est avant tout un formidable coup de gueule, Ivan Rioufol s'attaque de front à tout ce qui menace la démocratie française et la cohésion nationale : le consensus mou et le politiquement correct, mais aussi le communautarisme et l'islam politique extrémiste. Surtout il dénonce avec force les faux-semblants humanistes qui mettent la France en porte-à-faux jusque sur la scène internationale, comme l'a révélé l'opposition des plus hautes autorités du pays à la guerre voulue par George Bush en Irak. Analysant également avec une acuité implacable le rôle délétère de certains médias et de la forteresse frappée d'autisme qu'est devenue l'Éducation nationale, l'auteur soulève à rebours de tout conformisme des questions essentielles qui concernent le devenir de notre pays, faisant de La République des faux gentils une contribution extrêmement salubre et authentiquement subversive sur l'identité française." (Amazon)

VIDEO - Zemmour chez Elkrief sur les musulmans Zemmour ne voit aucune jonction entre antijuifs d'extrême-droite et antijuifs musulmans et ne voit aucun danger du côté des antijuifs d'extrême-droite, seulement du côté des antijuifs musulmans...
Commentaire de "eloi": Je serai toujours étonné par ces individus prétendument "brillants", "néo-réactionnaires" qui ont découvert la "dangerosité des musulmans " après la seconde intifada et le 11 Septembre. Pendant que la France subissait 40 années d’immigration massive, ils étaient muets comme des carpettes si ce n’est qu’ils contribuaient activement à la venue des populations qu’ils stigmatisent aujourd’hui (Finkielkraut, ancien antiraciste). Personne n’est dupe. La métamorphose du discours anti-immigration (qui se suffit à lui même pour dénoncer la présence massive d’extra-européens) en discours anti-Islam (anti-musulman) n’est pas anodine. Une vraie prouesse médiatique, un cas d’école d’une propagande, d’une manipulation d’opinion en passe de réussir. Eric Zemmour est à l’évidence une des pièces maîtresses de ce dispositif médiatique chargé de diaboliser systématiquement l’Islam et les musulmans en vue de préparer l’opinion (surtout les "des souches") au fameux choc des civilisations. En toile de fond le grand Israël et le conflit israélo-palestinien. En réalité, les franco-musulmans sont coupables de persister dans leur soutien aux Palestiniens. Si demain les musulmans se chalgoumisent, vous n’entendrez plus les Finkie, Zemmour et co crier au danger islamique en France. C’est le contrat implicite ! (...)

Zemmour se rallie-t-il à Paxton (contre Klarsfeld) pour cacher le fait qu'il suit exactement la ligne d'Arno Klarsfeld, qui dit que l'antisémitisme en France vient pas de l'extrême-droite mais de la gauche et des banlieues?
De Zemmour à Goldnadel, même chose:  Goldnadel écrit: "D’abord, un rapport de l’éducation nationale sur la suppression de la notation auquel n’a pas dit non MmeVallaud-Belkacem. Tout a été dit, et plutôt bien, de Luc Ferry a Éric Zemmour, sur l’absurdité d’une théorie soixante-huitarde d’essence bourdivine destinée à déchoir de leurs droits successoraux les «héritiers» privilégiés de la culture de classe. (...) À quoi bon ce prêchi-prêcha stérile, si c’est pour refuser de désigner, derrière ce tendre vocable de «jeunes», une haine allogène principalement d’origine islamique dont on sait pertinemment qu’elle est le premier terreau d’une violence non seulement antisémite mais encore anti-occidentale qui pourrit la vie des juifs et de ceux qui ne le sont pas."
Et en demandant que soient révélés les noms des auteurs de l'agression dite antijuive de Créteil, Klarsfeld souligne évidemment qu'ils étaient des étrangers... (Ce qu'Askolovich a signalé à Cukierman à itele)

retweeté par Collard...


Arno Klarsfeld est convoqué le 3 février prochain au tribunal de grande instance de Nanterre pour être mis en examen suite à des propos tenus sur iTélé le 9 janvier 2014, le jour de l’interdiction par le conseil d’État de la représentation de Dieudonné.  Il avait alors déclaré:  « Non, la France n’est pas antisémite, il y a le noyau dur de l’extrême droite qui l’est vigoureusement, une partie de l’ultragauche et les islamistes et une partie des jeunes de banlieue.
Arno Klarsfeld mis en examen: « une partie des jeunes de banlieue sont antisémites »
Arno Klarsfeld mis en examen : un complot du gouvernement ?

Marine Le Pen est tellement contente de sa formule sur BFM qu'elle la tweete. Merci de donner raison à ce point à Blanrue !

Zemmour choque avec de nouveaux propos sur les musulmans (voxnr)

Zemmour pense que les Musulmans français peuvent être déportés (commentaire)

Le ministre français de l’intérieur condamne les propos islamophobes du journaliste Eric Zemmour

Eric Zemmour, la Solution finale (commentaire)

Europe-Israel - La chasse au Zemmour est ouverte !

Les associations montent au créneau contre Zemmour 
 
I-Télé annonce qu’elle se sépare du polémiste Eric Zemmour après ses propos sur la “déportation” des musulmans

Zemmour bientôt interdit de visite à Bruxelles ?

La Licra demande aux médias de ne plus «offrir de tribune» à Eric Zemmour

Affaire Zemmour : le plaidoyer de Goldnadel

FN : soutien appuyé à É. Zemmour

La blague du jour : le FN veut interdire l’UOIF après avoir défendu la LDJ

I-Télé vire Zemmour et censure sa dernière interview

Ils se mobilisent en faveur d'Eric Zemmour

juif.org - Zemmour diabolisé pour oser dire ce que pense une majorité de français. Malgré les interventions contre lui le CSA ne peut pas le censurer' Si la population pense tout bas ce que Zemmour dit tout haut, c'est parce qu'ils sont tous influencés par les mêmes!  Ces mêmes qui poussent à la haine contre l'Islam pour détourner l'attention du Lobby ! Et c'est pas le Lobby musulman! Certains pensent que Zemmour combat le Lobby en s'en prenant à la gauche antiraciste, mais c'est tout le contraire, car le Lobby est très content que toute la vindicte populaire soit dirigée contre la gauche antiraciste. C'est exactement la ligne Dieudo-Soral en passant: ils blâment la gauche antiraciste, mais Dieudo et Soral le font en tant que prétendus "véritables antiracistes". Le discours de Dieudo et Soral donne de la crédibilité à Zemmour qui dit que l'anti-sémitisme vient des musulmans des banlieues, et en même temps Dieudo et Soral diffusent le discours de Zemmour en saluant ses attaques contre la gauche antiracistes! C'est une double manipulation qui fonctionne parfaitement grâce au haut niveau d'imbécilité et d'hystérie ambiante. 

juif.org - L'union sacrée des fédérations musulmanes de France contre Eric Zemmour

VIDEO - Abdallah Zekri réplique aux propos de Zemmour
On comprends les jeunes musulmans de devenir radicaux, quand on entend des commentateurs dangereux comme Zemmour répandre leur haine et leurs calomnies anti-Islam!

La Licra demande aux médias de ne plus «offrir de tribune» à Eric Zemmour

« Mettre des millions de musulmans dans des bateaux » : Finkielkraut n’est « certainement pas scandalisé » par les propos de Zemmour

Alain Finkielkraut : "On ne peut pas m'interdire de débattre avec Zemmour"

juif.org - Pétition pour le droit au débat démocratique: La liberté de Zemmour, c'est notre liberté à tous!

VIDEO - Bon débat entre Zemmour et Mélenchon avec une pub pour pascasher.blogspot.com dans les commentaires...

juif.org - Zemmour diabolisé pour oser dire ce que pense une majorité de français. Malgré les interventions contre lui le CSA ne peut pas le censurer' Si la population pense tout bas ce que Zemmour dit tout haut, c'est parce qu'ils sont tous influencés par les mêmes!  Ces mêmes qui poussent à la haine contre l'Islam pour détourner l'attention du Lobby ! Et c'est pas le Lobby musulman! Certains pensent que Zemmour combat le Lobby en s'en prenant à la gauche antiraciste, mais c'est tout le contraire, car le Lobby est très content que toute la vindicte populaire soit dirigée contre la gauche antiraciste. C'est exactement la ligne Dieudo-Soral en passant: ils blâment la gauche antiraciste, mais Dieudo et Soral le font en tant que prétendus "véritables antiracistes". Le discours de Dieudo et Soral donne de la crédibilité à Zemmour qui dit que l'anti-sémitisme vient des musulmans des banlieues, et en même temps Dieudo et Soral diffusent le discours de Zemmour en saluant ses attaques contre la gauche antiracistes! C'est une double manipulation qui fonctionne parfaitement grâce au haut niveau d'imbécilité et d'hystérie ambiante.

juif.org - L'union sacrée des fédérations musulmanes de France contre Eric Zemmour

Affaire Zemmour : sionistes de gauche contre sionistes de droite. Balle au Betar Jérusalem ! Quand on entend Josiane Balasko, Yvan Attal, Jean Benguigui, Michel Boujenah et autres SOS-racistes hurler comme des sirènes de Stuka pour exiger la censure d'un journaliste qui ne pense pas à gauche, le premier réflexe est de prendre inconditionnellement la défense d'icelui. À en lire certains, Zemmour est à l'avant-garde de la dissidence ! Pourtant, il faut rappeler une évidence qui semble s'être évaporée dans le brouhaha médiatique ambiant et le déchaînement d'émotions qui a déferlé ces derniers jours : bien que perdant une émission sur I-Télé, ce journaliste n'est nullement boycotté ni en passe de l'être, contrairement à ce que ses supporters nous serinent. Éric Zemmour palabre sur RTL, exhibe son minois sur Paris-Première, signe au Figaro du sémillant Serge Dassault, figure en couverture du magazine sioniste identitaire Causeur, pige à la chaîne Histoire, et, il y a une semaine à peine, était élu sur RMC "Grande Gueule de l'année 2014". On l'a vu parader durant deux mois sur toutes les chaînes télé et radio, développer sa pensée dans toutes les émissions littéraires et politiques, débattre et débattre encore contre à peu près tout le monde, de la gauche extrême mélenchoniste à la droite nationale de Radio Courtoisie. Il a réussi sa promo : son livre est sacré best-seller de l'année. Il est édité par une grande maison française, Albin Michel, qui est diffusée jusque dans la plus modeste librairie du pays. Le voilà devenu millionnaire. Vous avez dit censure ? (Lire la suite...)


VIDEO - Abdallah Zekri réplique aux propos de Zemmour
On comprends les jeunes musulmans de devenir radicaux, quand on entend des commentateurs dangereux comme Zemmour répandre leur haine et leurs calomnies anti-Islam!

Europe-Israel | La lutte incantatoire contre l'antisémitisme. "Qui sont ces hommes de gauches qui depuis des décennies se sont alliés aux pires islamistes élevés au rang de résistants?"

juif.org - Ce n'est pas le FN mais bien la gauche qui attise l'antisémitisme musulman !

juif.org - Comment les médias français relaient l'antisémitisme palestinien

juif.org - L'AFP en mission commandée jette avec succès toutes ses forces dans la guerre de l'information et de l'image contre Israël

Zemmour : « Les Arabes cassent du juif » Un neoconservateur à la française qui ne cesse de prophétiser, à travers ses éditos et ses interviews, une "guerre civile" à venir entre la "race blanche" et les musulmans sur le sol français. Coup double digne d'une stratégie à la fois libérale et sioniste : attiser la peur chez les juifs (alors tentés par l'émigration en Israël) et chez les chrétiens (auxquels on désigne le bouc émissaire du prolétaire musulman, source de tous les maux socio-économiques du pays).

VIDEO - Papy Attali comme repoussoir et faire-valoir de Zemmour?
Attali: le cosmopolitisme international contre le repli nationaliste.
Zemmour: la France éternelle contre l'internationale islamique.
BHL: la lutte internationale de libération contre le fascisme. 

Les trois raisons du succès d’Eric Zemmour

Europe-Israel appuie Zemmour sur toute la ligne

Europe-Israel: Zemmour a raison sur tout mais il avait pas le droit de toucher à la Shoah

Zemmour est le nouveau Caton : il faut détruire la Mecque !

L’idéologie meurtrière promue par Eric Zemmour, 4 janviers 2015 | par Edwy Plenel

PANAMZA- Nostalgique de la France passée, Zemmour rend hommage à l'atlanto-sioniste Olivier Rubinstein (...) Co-fondateur de la revue néoconservatrice (pro-américaine, pro-israélienne) Le Meilleur des Mondes, Rubinstein (ex-soutien de Bush et de l'intervention française en Afghanistan) est devenu, fin 2011, conseiller culturel à l'ambassade de France en Israël et directeur de l'Institut français de Tel Aviv. Il y invita notamment -en juin 2012 -Finkielkraut, Encel, Fourest et Chalghoumi. PANAMZA

Blanrue sur son dernier livre "Jean-Marie, Marine et les juifs".(...) les sondages et les élections en attestent, le Front national est perçu par beaucoup de personnes sincères et soucieuses de l’intérêt national comme une alternative crédible, une force politique capable de remettre de l’ordre dans le pays et de lui rendre l’indépendance qui lui a été ravie depuis belle heurette. On le présente comme un mouvement d’avenir, celui qui va résoudre tous vos problèmes, le parti providentiel. Or ce qui me fait réagir, c’est que le Front national tente de mettre sur pied un partenariat suicidaire pour notre pays avec des hiérarques sionistes qui ont précipité la France dans le chaos, ceux-là même qui ont contribué à son dépérissement. (...) Mon parti pris est celui de la défense de la souveraineté. Je réfléchis à partir de ce point de vue : l’indépendance nationale. C’est la seule idée qui m’importe. Et se plier aux désideratas d’Israël ne fait pas partie des choses qui y participent. (...) Mon analyse de sa trajectoire démontre qu’au fond, son désir de collusion [Note: celui de Marine Le Pen] avec la droite sioniste lui est coexistant, même si le fait d’être coachée par le président de l’association France-Israël, l’avocat Gilles-William Goldnadel, n’est pas pour peu dans la publicité qu’elle a décidé de donner à ses émois judéocentriques.(...)

VIDEO - Éric Zemmour : "Moquer la Shoah est devenu blasphématoire" Zemmour peut le dire maintenant que tout le monde le sait et ne peut pas nier. Zemmour se sert de la mouvance dieudonné pour se donner raison, ils se servent mutuellement de repoussoirs.

VIDEO - Zemmour fâché d'être traité de néocon Contrairement à ce qu'il dit, il n'est pas nécessaire d'être un ex-trotskiste pour être néocon! Seuls les fondateurs du mouvement néoconservateurs étaient des ex-trotskistes! De nombreux idéologues néocons n'ont jamais été de gauche!

La revanche des "néocons" Ils détestent l'Europe, l'euro, la mondialisation, le libéralisme... Les néoconservateurs à la française vont-ils prendre le pouvoir ? "Notre discours est majoritaire dans le pays", déclare Éric Zemmour dans Le Point. Mais de quel discours s'agit-il ? Celui du repli national, à la fois hostile à l'Europe, à l'Euro, à la mondialisation et au libéralisme. Celui tenu par les nouveaux conservateurs à la française, de plus en plus en plus influents à droite, mais aussi à gauche.

Zemmour, une dérive française Cette tactique de la provoc télévisuelle est devenue la marque de fabrique d’Eric Zemmour, ce troll identitaire selon lequel la France n’en finit plus de s’enfoncer dans la décadence, sous la double tyrannie de l’Europe et des minorités. Une méthode très efficace, dont il use jusqu’à la caricature. Avec un succès qui, sur le fond comme sur la forme, est un symptôme de l’époque. En rupture de stock, son livre se vend à 5 000 exemplaires par jour. Lui qui se dit victime de la bien-pensance de gauche, n’a jamais eu autant de visibilité, en tête de gondole la plus rance du paysage médiatique. (...) Seul contre tous, héros solitaire d’une France en décomposition avancée, Zemmour se vit en martyr de la cause néoconservatrice, l’homme blanc contre le « complot féministo-arabo-africain », selon l’expression du chercheur Philippe Corcuff.

Que dit Zemmour ? Beaucoup de choses. Mais Zemmour comme Soral et comme les Le Pen, est un homme à obsession. La sienne, tout comme celle de la sainte trinité patriotique, est la menace de l'islam pour l'identité française. Sur ce terrain, Zemmour est d'une rare violence, n'hésitant pas à extrapoler tout fait divers, à essentialiser des phénomènes sociaux, et à condenser les maux de la France sur une seule figure : l'islam. A l'image d'Alain Finkielkraut, dont Zemmour a revendiqué la proximité idéologique, celle des néo-conservateurs, le même Finkielkraut que Soral déteste tant. Cherchez l'erreur. Il n'y en a pas car tout est affaire de hiérarchie. Zemmour est un Finkielkraut de salon, le sionisme en moins paraît-il. A vous de juger...

VIDEO - Le succès du dernier Zemmour, une révolution en France. (Une petite révolution néoconservatrice en France?)

Zemmour reproche à demi-mot à Le Pen de n'être toujours pas converti comme sa fille au néoconservatisme juif

Eric Zemmour a encore franchi le mur du çon Membre de l’establishment, Zemmour est ainsi imaginairement « campé dans cet espace pseudo-subversif mais authentiquement indigne que d’aucuns nomment politiquement incorrect », comme le notait le journaliste Jean Birnbaum dans Le Monde des livres. Zemmour se présente comme la face la plus visible de transformations idéologiques en cours. Plus que manipulateur cynique, il apparaît manipulé par des affects singuliers et des ressentiments très personnels qu’il tend à universaliser et participe à une entreprise qui lui échappe largement.

«Ces néoconservateurs sont orientés par leur ego et leurs obsessions» Le succès de Zemmour en librairie est-il un symptôme de la droitisation de la société ? "J’y vois plutôt une machinerie éditoriale qui fonctionne. Le problème, c’est qu’elle sert de plus en plus de boussole. Certes, il y a des aspirations conservatrices dans une partie de la société mais, à mon avis, ce succès ne signifie pas que la société se droitise. Ce chiffre est relativement faible par rapport aux 66 millions de Français. Ce que j’observe, c’est plutôt une extrême-droitisation politique et idéologique d’une partie de nos élites. Et Eric Zemmour, mais il n’est pas le seul, alimente un terreau culturel néoconservateur qui favorise le FN." Ce qui réunit les diverses figures de cette mouvance néoconservatrice (Zemmour, Alain Soral, Elisabeth Lévy…), n’est-ce pas le goût du politiquement incorrect ? "Ce sont tous des «non-conformistes» à la manière des années 30, orientés par leur ego et leurs obsessions. Alain Soral est animé par un antisémitisme obsessionnel. Il ne faut pas négliger sa visibilité : ses vidéos sur Internet sont très regardées. Zemmour est plutôt connu pour ses dérapages islamophobes et négrophobes. Rappelons que Soral comme Zemmour ont été condamnés par la justice pour leurs propos racistes. Elisabeth Lévy reprend des thèmes identitaristes flirtant avec la xénophobie en jouant avec la transgression. C’est considérer que l’antiracisme classique serait «politiquement correct» et que l’esprit critique réclamerait de s’y opposer a priori. Ils sont plutôt des marionnettes de fantasmes et de préjugés qui se répondent les uns aux autres et qui constituent un brouillard rendant invisible une bonne part de ce qui se passe dans la société française - notamment des aspirations émancipatrices et démocratiques. Le danger, c’est que nous sommes en train d’intégrer cette tambouille idéologique, même à gauche."

Parce que les néoconservateurs américains font le même constat que vous… Zemmour: "On fait la même analyse sur le dérèglement de la société à partir de la révolution des années 60. C’est un constat, un diagnostic. Après, ils en tirent des conséquences sur le plan international qui consistent à vouloir imposer la démocratie à tous par la force. C’est tout ce que je conteste chez les néoconservateurs."

GERARD LONGUET ET ERIC ZEMMOUR, LA FRANCE NEOCONSERVATRICE ET SUPREMATISTE(...)Ce qui est surtout "remarquable" dans ce pays décomplexé dans sa parole raciste, c'est l'étrange union sacrée entre un Eric Zemmour, Français de confession israélite, et Gérard Longuet, Français de confession catholique et ancien militant d'extrême droite dans le groupuscule Occident. Comme quoi, tout est possible au nom de la défense de la civilisation "judéo-chrétienne". (...) Qu'on ne s'y trompe pas, derrière leur vision essentialiste et racialiste réhabilitant les fantasmes et clichés racistes coloniaux, Nicolas Sarkozy et ses complices, Eric Zemmour et Gérard Longuet, préparent le terrain pour un "choc de civilisation", théorie chère aux néoconservateurs. C'est bien le but recherché par toutes les surenchères politiques et médiatiques sur " l'immigration et l'Islam".

Zemmour, Israel et les juifs Mais il est un sujet sur lequel Eric Zemmour a du mal à s’exprimer, c’est celui du sionisme (et des milices sionistes) et d’Israël.(...) Comment se fait-il qu’un journaliste aussi libre qu’Eric Zemmour (dénonçant l’immigration et le féminisme comme stratégie du grand patronat, opposé à l’Union Européenne, dénonçant la collusion entre gauche et droite française et capitalisme financier libérale, évoquant des intérêts américains capitalistes dans les événements de mai 68) ne puisse simplement dire qu’il faut dissoudre la LDJ et le Betar, ce qui paraît pourtant évident surtout au vu de ses opinions politiques.

VIDEO - Éric Zemmour: "Je suis gaullo-bonapartiste" MEGA-LOL Même les conspirozozos font de la pub pour lui sans le critiquer comme il se doit" C'est bien la preuve qu'ils sont faciles à manipuler, les juifistes intelligents n'ont en effet aucune difficulté à faire des conspirozozos leurs laquais et leur agents de promotion: il suffit de leur dire ce qu'ils veulent entendre! Les conspirozozos attaquent le mythe du choc des civilisations mais font la promotion des propagandistes du choc des civilisations, avec Zemmour en tête!

VIDEO - Echec et Mat (2010) Pour ou contre Eric Zemmour? Débat Riposte Laïque VS Franck Abed.

Zemmour, cet admirateur d’Israël pour qui les Français musulmans sont des « colons » La belle contradiction!

juif.org - «Je suis juif sioniste et j'aime les crèches et les églises!» Ainsi fourvoient-ils une bonne partie de la droite en leur disant ce qu'ils veulent entendre.

Goldnadel: «Français et catholiques ont compris que le mot "identité" n'était pas honteux !» Et c'est justement parce que tu le dis, Goldie, que ça m'inquiète!

VIDEO - Moualek: "Roger Cukierman, accuse les juifs de contrôler la République!"

juif.org - Goldnadel : « La gauche est au sommet de sa dangerosité »

Zemmour bientôt interdit de visite à Bruxelles ?
La Licra demande aux médias de ne plus «offrir de tribune» à Eric Zemmour
Affaire Zemmour : le plaidoyer de Goldnadel
FN : soutien appuyé à É. Zemmour
La blague du jour : le FN veut interdire l’UOIF après avoir défendu la LDJ

VIDEO - 12 décembre 2014 débat entre Zemmour et Mélenchon
juif.org - La France est le seul pays où il n'y a jamais de terroriste islamiste mais seulement des « déséquilibrés » Elle est bonne celle-là! Comme si les politiciens français ne faisaient pas comme les politiciens américains et canadiens qui voient des complots musulmans terroristes partout!

juif.org - Et pas si loin des attaques de "déséquilibrés"..il y avait la haine grandissante contre Israël, contre les juifs ou vice-versa..
Délire néocon typique mêlant propagandes antiterroriste et juifiste...

Montée de la haine anti-Islam : à qui profite le crime ?

Patrick Cohen ne veut pas inviter sur France Inter les "cerveaux malades" antisémites, mais invite volontiers les cerveaux malades islamophobes (Houellebecq, Finkielkraut, Zemmour)

Michel Houellebecq se défend d’avoir écrit un livre "islamophobe"

Europe-Israel: Être islamophobe, une saine attitude
Et si on changeait les mots... antisémite à la place d'islamophobe... Observons les réactions... Elles ne manqueront pas de se faire entendre... ou plutôt de nous percer les tympans.

Europe-Israel - [Vidéo] – Les suprématistes islamiques ont trop longtemps contrôlé le discours … en criant à l’islamophobie
Et si on changeait les mots: juif à la place d'islamique et antisémite à la place d'islamophobe? Ça passerait?

« RIPOSTE LAÏQUE » – OUTIL DE PROPAGANDE ISRAÉLIENNE  La stratégie « hasbarah » est toujours la même depuis 1911 : installer dans les esprits occidentaux l’idée que les Arabes sont des dégénérés, violents et fourbes qui ne méritent pas qu’on les soutienne. Nous les Israéliens ont est les gentils civilisés, en face c’est juste des sauvages qui méritent juste qu’on leur balance des bombes à la gueule… Et Eric Zemmour n’est rien d’autre qu’un énième avatar de cette propagande israélienne insidieuse…

Meyer Habib : « L’Islam est à nos portes »

Islamophobie : la croisade se poursuit. Après Zemmour, le Goncourt du boniment et de la haine!

Du racisme institutionnel en France: Finkie, Zemmour, etc.

Finkielkraut : "quand Zemmour dit que la France se suicide, j'aimerais penser le contraire"

VIDEO - Alain Finkielkraut donne son opinion sur Eric Zemmour Finkie "ne l'accuse pas de racialiser le débat", il est "victime d'un antiracisme dogmatique".

Laideur morale et panique totale – Pour Finkielkraut, « juifs et Français de souche sont sur le même bateau »

juif.org - La colère des Israéliens contre la France

VIDEO - La France a-t-elle un problème avec l’Islam ? (avec Finkie)
Alors qu’Edwy Plenel accuse Alain Finkielkraut d’être une « aubaine pour le Front National » et de banaliser l’islamophobie, Alain Finkielkraut dénonce de manière véhémente l’expansion du salafisme en Europe et l’antisémitisme de nombreux musulmans de France.

VIDEO - Mediapart - Edwy Plenel s'exprime sur Charlie Hebdo
VIDEO - Rappel: 8 jan 2015: Edwy Plenel défend les musulmans, clash Patrick Cohen (...)Ce qui est le plus marquant dans cette vidéo, c’est la façon dont Plenel a remis en place à plusieurs reprise Patrick Cohen, en lui reprochant notamment d’avoir laissé dire par le passé à Alain Finkielkraut sur France Inter que «  l’Islam était un problème de civilisation dans notre pays.  »  Toujours en faisant part de sa profonde indignation concernant la violence symbolique de constamment ressasser que «  la république est foutue à cause des musulmans  »(...)
Edwy Plenel : "Ces monstres sont le produit de notre société"
Edwy Plenel : “L’islamophobie s’est banalisée”

juif.org - Action: si vous avez Twitter, clashez Edwy Plenel! Notez que les juifs et ER attaquent Mediapart et Plenel...
Europe-Israel - Alain Finkielkraut : «En France, les gens ne supportent plus de se sentir minoritaires chez eux» ; «L'antisémitisme est islamique» Zemmour et Finkie: séparés à la naissance?

Sifaoui : « Le monde musulman est abreuvé de propagande judéophobe, islamiste et antisioniste »

Marine Zemmour?
VIDEO - Marine Le Pen sur BFM : "Parlons donc de l’antisémitisme. Cela fait 15 ans que monte un antisémitisme qui est la conséquence de l’imprégnation de populations d’origine étrangère, leur imprégnation par le fondamentalisme islamique". - Journaliste : "Pour vous l’antisémitisme est directement liè à l’islam ?" MLP: "Écoutez c’est clair, tous nos compatriotes juifs le savent pertinemment !" 

Quand la crapule Zemmour gonfle les chiffres de l’immigration avec la complicité du système !

juif.org - Islam et barbarie : le pire est à venir. France en première ligne ?...

BHL et Finkiekraut recadrés par un ex-ambassadeur israélien en direct (I24)

Clash entre les députés Jean Glavany et Meyer Habib, « porte-parole du Likoud » Jean Glavany à Meyer Habib : "Parfois je me demande si vous êtes du Parlement français ou du Parlement israélien"

juif.org - L'ultime offense du Parti socialiste français, par Shmuel Trigano [néocon juif]

juif.org - « On n'est pas couché »: Dans l'émission des bobos gauchos l'obsessionnel Aymeric Caron s'attaque encore à Israël

juif.org - Chers « AMIS » gauchistes israéliens Ils voient la gauche israélienne comme leurs pires ennemis, pires que les Arabes qui n'ont aucun pouvoir.

juif.org - La plupart des intellectuels juifs new yorkais sont anti-Israël, selon Kenneth Lonergan

VIDEO - Jean Bricmont: Le monde est en guerre et la gauche se combat elle-même sur Facebook excellente entrevue!!!!

VIDEO - Dissidence d'État: L'antisionisme et l'antisémitisme se bananisent

juif.org - Un député PS anti-israélien (Henri Jibrayel) mis en examen ! Au sein du parti Socialiste c’est un défenseur acharnée de la « cause » anti-israélienne.

juif.org - L'Union Européenne donne un feu vert au Hamas pour attaquer Israël Paranoïa juive!

Jews demand that EU put Hamas back on its list of “terrorist organizations”


 RAPPEL: Qui est derrière la propagande anti-Islam?


C'est pour son islamophobie qu'Israel soutient Marine Le Pen
"Les Israéliens considèrent l'extrême-droite européenne comme anti-islamiste et pas antisémite"


Redeker contre les musulmans "massacreurs de juifs"

ACTION FRANÇAISE - Sur le “choc des civilisations”  L’idée de “choc des civilisations” date du début des années 1990, où elle fut théorisée par Samuel Huntington, professeur américain de sciences politiques. Elle se propagea, pour prendre une dimension mondiale, suite à l’attentat du 11 septembre 2001. Disons-le directement, l’Action française n’a jamais adhéré à cette posture géopolitique. Selon cette théorie, les nouvelles lignes de fractures se situeraient entre civilisations et-ou grands courants de pensée, et non plus autour des États. Culture contre culture. “Valeurs” contre “valeurs”.

« …Ils (islamistes) veulent le monde ; ils auront le monde, tant que l’Occident continuera cette politique de l’autruche qu’il mène jusqu’à présent » -  Père Boulad Le Père Boulad dirige le Centre culturel jésuite d’Alexandrie en Égypte.

Les néo-conservateurs sont les personnes à surveiller de très, très près... par Robert Parry

VIDEO - Rappel: "Nous Sommes Tous des Sionistes " - Finkielkraut

Julien Rochedy : "Se focaliser sur la haine de l’islam, un obstacle à la lutte contre l’immigration"
Commentaire: Vous aurez certainement noté que la dénonciation de l'immigration incontrôlée fut autrefois (avant le 11 septembre et la 2e Intifada) le discours favori de la dite "extrême-droite", or c'est précisément ce que cette même "extrême-droite" d'aujourd'hui semble avoir complètement oubliée, trop occupée qu'elle est désormais à dénoncer le prétendu péril musulman! Au point où on l'entend de moins en moins dénoncer l'immigration incontrôlée!
JPOST - Political correctness and Islam  Simply put: If Islam is a religion of peace, then why are so many of its followers in so many countries killing so many people with such brutality? And, no less important, why are Western leaders so insistent on telling us after each attack that Muslim terrorists are distorting Islam? Each month, literally hundreds of people, if not more, are being killed by Muslims in the name of Islam in a multiplicity of conflicts around the world.  From the streets of Baghdad to the markets of Mogadishu, and from Benghazi to Bangladesh, the frequency and ferocity of such attacks is staggering.
(Pauvres petits juifs qui frappent un mur de rectitude politique quand ils tentent de répandre la haine sur l'Islam... C'est triste, bou-houhou.)

Pierre-André Taguieff : «La propagande antilepéniste, puissant facteur de la montée du FN» (1/2)
Taguieff : le terrorisme intellectuel reste l'apanage de la gauche et de l'extrême- gauche(2/2)
Taguieff est un autre de ces Néocons qui nous attire avec son discours semi-révisionniste dénonçant la diabolisation du nationalisme, mais pour mieux diaboliser ensuite la gauche anti-impérialiste et universaliste qu'il juge complice de l'islamisation, au service du complot islamique international, véritable source de la menace du nouvel antisémitisme. Parfois, on croirait lire un révisionniste, parfois un traditionnaliste, nationaliste.

juif.org - Israël a subi des 'saloperies diplomatiques' de la part de la France dans l'affaire de la reconnaissance de l'Etat palestinien par l'ONU

Meyer Habib : « Une grosse partie des musulmans veulent la mort de l’Occident »

AUDIO - Philippe Tesson : "Ce sont les musulmans qui amènent la merde en France aujourd’hui"
Charlie Hebdo : Non P. Tesson, les musulmans n’y sont pour rien!
Charlie Hebdo : Tesson mis en examen mais pas viré du « Point »
Propos racistes islamophobes de Tesson et Chauprade : le CCIF saisit la justice
Les Français musulmans enfin condamnés à fermer leurs sales gueules ! Justice est faite !
Philippe Tesson pourra continuer de mettre les musulmans en danger: "Ce sont les musulmans qui amènent la merde en France" : la plainte rejetée.

Les mosquées et l'indice de popularité des dirigeants français... flambent

Roger Cukierman : "Il y a deux groupes qui posent problème : les musulmans et le Front national"
Commentaire: Il y a même eu du côté de certains Néocons, une tentative de laver la France ainsi que d'autres nations européennes de cette tache mémorielle dans le but de favoriser un rapprochement entre les nationalistes blancs européens et le sionisme.

VIDEO - Vichy: Philippot paraphrase Mitterand et dénonce "l'entretien de la haine", "ne sais pas si ça va durer 100 ans encore"... Commentaire inattaquable, d'une justesse admirable.


VIDEO - La dissidence, la banlieue, l'Islam et les chambres à gaz

Israel and Germany: One-sided reconciliation  Op-ed: While most Israelis have made peace with the Germans, most Germans feel animosity bordering on hatred towards Israel

Sky News sorry for Gaza images during Holocaust interview British media company calls decision to air photos during discussion with UK chief rabbi ‘unfortunate’
Superbe humour! Vous pensez que c'était une gaffe? Je pense qu'il y a pas mal de monde, même dans les médias contrôlés, qui sont tannés du double standard moral entre Gaza et l'Holocauste!!!

Auschwitz et Jérusalem, par le néocon juif Shmuel Trigano qui dit qu'il faut arrêter de revenir sur Auschwitz et la mort des juifs pour focaliser au lieu de ça sur Jérusalem, qui est le lieu de la résurrection des juifs. Mort et résurrection... Trigano serait-il en train de devenir chrétien? MDR

Europe-Israel - Trop de Shoah? Europe-Israel juge que la France en fait trop dans la repentance et qu'elle le fait exprès dans le but de faire oublier l' "israélophobie" des Français! En gros, ce que ça veut dire pour les humains normaux, c'est que la République donne le champ libre à la mémoire de la Shoah mais elle laisse aussi parfois la parole à ceux qui dénoncent le génocide qui se passe actuellement en Palestine et les territoires occupés... Pour les juifs c'est inacceptable! Ils préfèreraient qu'on parle moins de Shoah et qu'au lieu de ça on ferme définitivement le clapet à ceux qui "propagent l'israélophobie"!


Sur ce blog:

Les médias "antijuifs" et autres théories du complot... Mise au point de Guillaume Weill-Raynal et de Marc-Édouard Nabe

Pendant que les internationalistes du Congrès juif mondial attaquent les partis d'extrême-droite européens, Israel n'a pas peur de s'allier à eux

11 septembre 2014, l'Islam à nouveau diabolisé, la victime toujours blâmée...

L'empire est de retour en Irak... Pour combattre les djihadistes et prévenir un "génocide"? Mais comment croire les services secrets...

Vers une collaboration entre Occidentaux et peuples colonisés basée sur l'antiracisme et l'anti-impérialisme...

Un sinistre canadien dénonce le complot onusien-médiatique contre Israël

Le mouvement juif Néo-conservateur : du trotskisme au bellicisme sioniste

Le Prof Kevin McDonald et Geert Wilders dans le même lit ; Himmler n'aurait pas toléré

Un Geert Wilders québécois: Eric Duhaime

Le complot islamo-gauchiste contre l'Occident. Par l'humoriste juif Daniel Pipes

Les sionistes ont quasiment achevé la civilisation chrétienne européenne - ne les laissons pas détruire la religion musulmane et les peuples arabes!

La tragédie d'Oslo éclaire les liens entre les nationalistes européens et les sionistes

Des faux nationalistes: sionistes, autant anti-nazis qu'anti-Islam



L'escroc Mark Weber doit céder la direction de l'Institute for Historical Review - Mark Weber Must Resign from the IHR! (Also See Neocons Jared Taylor, and David Cole)


Les plus importants pourvoyeurs de haine anti-Islam aux USA appartiennent à quelle communauté, d'après vous?

Au tour des colons fanatiques israéliens de brûler le Coran  


Brûlez le Talmud et vous irez en prison, brûlez le Coran et vous irez à la télévision 

Un rabbin sioniste conservateur, Daniel Lapin, au rally de Glenn Beck (Tea Party) 

La sainte croisade contre les musulmans
 

La LDJ canadienne se plaint de harcèlement policier et autres persécutions, orchestrées par des groupes palestiniens et musulmans 

Les réseaux sionistes et leur campagne de propagande haineuse anti-Islam


The Jewish War of Survival