Thursday, July 1, 2021

Théories du complot réhabilitées à des fins de propagande et d'agitation, retour catastrophique à la guerre fratricide gauche-droite: vers plus de peur, fanatisme et division


Il se pourrait bien que toutes ces distractions récentes, que ce soit les nouveaux variants ou la vaccination ou la controverse électorale américaine, soient en train de nous faire oublier qu'on est lentement mais sûrement en voie de faire face à un nouveau scandale des armes de destruction massive irakiennes, avec ces appels à une commission d'enquête sur les origines du virus, menant à des inspections des installations chinoises à Wuhan et possiblement une guerre mondiale allant au-delà des sanctions et possiblement, dans le futur, jusque dans l'espace.

Les appels à une commission d'enquête suggèrent déjà d'avance que la fuite probable viendrait du laboratoire de Wuhan. C'est dire qu'on s'en va tout droit vers une inspection d'armes de destruction massives à laquelle la Chine devra se soumettre sous peine de subir les foudres de la communauté internationale. A minima, des milliards de dollars seront exigés en dédommagement, ce que la Chine refusera certainement de payer, probablement elle-même déjà convaincue de la responsabilité centrale des Américains dans l'éclosion de cette pandémie. En effet, Pékin accuse depuis le début de la crise les États-Unis d’avoir un rôle central dans l’éclosion de la pandémie. Cette nouvelle était connue depuis le début et c'est tout à fait plausible. La Chine pourrait très bien avoir raison à ce sujet. La grippe espagnole fut probablement répandue par des militaires américains. La Corée du Nord a accusé les États-Unis d'avoir délibérément fuité l'Ebola en 2014.

La différence avec la guerre en Irak est que l'opinion publique est déjà préparée d'avance, conditionnée à avoir peur de la Chine, ses espions, ses appareils électroniques omniprésents à l'Ouest, ses applis, sans parler de la persécution des Ouighours dénoncée comme génocide, etc.

L'appel à créer une commission d'enquête comme celle du 11 septembre va probablement conduire à ce que se multiplient les demandes d’inspection d' « armements de destruction massive » en Chine, comme en Irak avant l'invasion de 2003... Et on sait où ça mène... On va peut-être avoir droit à une nouvelle mouture du vieux mensonge des ADM irakiennes... Et le pire est que cette fois les libéraux et les plus extrêmes « woke » ne seront pas opposés à la guerre. En effet l'opinion publique a été longuement préparée et travaillée pour y ancrer profondément la peur paranoïaque de la Chine (-persécution des Ouighours, accusations d'espionnage international via les applis chinoises comme TikTok, via le matériel électronique fabriqué en Chine, etc.)

Ce sont des grands médias menteurs qui ont obtenu ces fuites de courriels du gouvernement, soit le Washington Post et Buzzfeed. Comment être sûr alors que cette nouvelle poussée en faveur de la théorie de la fuite d'un laboratoire n'est pas elle-même une sorte d'opération psychologique du renseignement américain? Le renseignement est passé maître dans l'art de brouiller les pistes et de faire accuser des hommes de paille plus ou moins innocents. Bien sûr, Fauci est une crapule de haut niveau, ses multiples entorses à l'éthique élémentaire au service des dominants (le 1%) sont connues depuis des décennies, mais les attaques contre lui ont contribué, à le faire passer au contraire pour un martyr de la science et à le blanchir aux yeux du grand public (tout comme les attaques médiatiques contre Trump ont renforcé sa crédibilité auprès d'une large part du public qui ne croit plus un mot des médias). On dirait que certains du côté du renseignement ont décidé de faire de lui un homme de paille pour valider le grand récit xénophobe et enfumeur actuel des médias droitiers (ex: FOX) selon lequel "les États-Unis sont sous le contrôle de la Chine" par le biais de Fauci, de "l'OMS sous contrôle chinois", de la nouvelle administration Biden, etc., cela en symétrie presque parfaite avec le Russiagate, également créé et publicisé par le renseignement, qui devait nous convaincre que "les États-Unis de Trump sont sous contrôle russe". 

Il ne faut jamais faire confiance aux grands médias quand de telles fuites sont mises de l'avant par eux (ici il s'agit du Washington Post et Buzzfeed). Il s'agit probablement d'une fuite voulue par des gens du renseignement désireux d'alimenter la haine et la peur du public envers la Chine, de nous entraîner dans une guerre froide contre la Chine, en la désignant à priori (avant d'en avoir la preuve) comme responsable d'une fuite d'un virus possiblement d'origine artificielle en provenance d'un centre de recherche de Wuhan sur les coronavirus, alors que quantité d'autres scénarios sont possibles. Sans oublier le fait que la recherche à Wuhan était sous les ordres du gouvernement des États-Unis, financée avec de l'argent américain, menées en coopération avec des compagnies privées américaines du complexe militaro-industriel.

Depuis le début de la pandémie, Steve Bannon, défenseur de l’Europe judéo-chrétienne et fier ami d’Israël, tient exactement ce discours consistant à blâmer la Chine. Une manière facile d’ignorer nos propres problèmes domestiques en pointant dans d’autres directions, récupérée ensuite par des fauteurs de haine et des fauteurs de guerre néocons. Quantité de personnalités influentes néoconservatrices nostalgiques de la guerre froide, d’influents think tanks comme le Committee on the Present Danger—China, des sectes comme les Moonies (réseau FOX) et même le conspirationniste Alex Jones qui hait les "Chi-coms" et les Marxistes internationaux, cherchent des façon de nous mener en guerre contre la Chine ou nous considèrent déjà en guerre contre elle (c’est vrai au moins au niveau des sanctions).

Comme l'année dernière, Trump était invité à donner un discours au Rally of Hope des Moonies, cette année le même jour que le 20e anniversaire des attentats du 11 septembre. Moon disait que puisque Jésus Christ est un loser qui a échoué sa mission, c'est lui le révérend Sun Myung Moon qui doit le remplacer comme nouveau Messie glorieux et vainqueur. Extrêmement influent à travers le monde dans le milieu politique conservateur, financé par la CIA, possédant un empire médiatique proche du clan Rupert Murdoch, le révérend Moon et sa secte représentent une force puissante pour la "lutte au communisme'. (Robert Maxwell, père de Ghislaine Maxwell, était considéré comme le Rupert Murdoch de gauche.) Ils font de la propagande similaire au Falun Gong anti-gouvernement chinois et anti-communiste pour la CIA. L'ancien PM canadien Stephen Harper était présent comme invité l'année dernière au Rally of Hope des Moonies, avec le président  Trump et son VP Mike Pence (qui a fait un long discours). Les grands médias n'en parlent pas, du moins pas en profondeur, car il ya certainement là de quoi décortiquer. Ils ont peut-être l'ordre de ne pas toucher trop durement à la secte Moon (=$$$$$$$). Rien que signaler le lien entre Trump et Moon c'est déjà un risque d'exposer la secte à plein de critiques: ceux qui connaissent rien des Moonies vont penser que les Moonies sont une secte débile juste à cause de l'association avec Trump.

Certains semblent vouloir se servir du Dr Fauci comme homme de paille pour déclencher une guerre froide contre la Chine on dirait bien. J’ai souvent eu l’impression que le président Trump gardait Dr Fauci en poste pour pouvoir faire de lui son homme de paille, le bouc émissaire de ses propres échecs en matière de santé publique, ou peut-être de quelque chose d’encore pire mais qu’on ignore...

Cela pourrait aller dans la direction suivante: on fera de Fauci (avec la fuite de ses courriels qui révèlent certains de ses mensonges) le bouc émissaire de la droite patriote, pour que la droite patriote le voie comme un agent au service de la Chine, de l'OMS sous contrôle chinois, preuve que le gouvernement américain serait sous contrôle chinois depuis Obama (que Rand Paul a combattu en joignant le Tea Party), etc. "Les USA sous contrôle chinois", c'est le discours de Tucker Carlson (FOX), qui a beaucoup d'influence sur les "patriotes" et les populistes. Les médias quant à eux vont rejeter le blâme sur la Chine directement.

Ce n'est pas une défaite pour les tireurs de ficelles qu'on commence à parler maintenant des origines du virus. C'est probablement une nouvelle PsyOp qui fait évoluer le grand récit de PsyOp déjà en cours. La théorie a d'abord été diffusée via les réseaux Trump-Infowars-Bannon et maintenant les grands médias nous disent que c'est permis de le croire, que ce n'est plus considéré comme une folle théorie du complot. Maintenant, les médias et le gouvernement américain changent leur fusil d'épaule et nous "révèlent" que les théories du complot sont parfois confirmées. C’est la CIA, l’armée et le gouvernement qui viennent nous dire qu’il est maintenant permis de croire à cela alors qu’hier c’était encore une théorie du complot complètement folle et taboue. Notre perception de la réalité va-t-elle se conformer aux ordres de la CIA, ce n’est pas impossible, puisqu’ils le font déjà chez la plupart d’entre nous sans qu’on s’en rende compte. Ce revirement surprenant fait penser à un piège de psychologie inversée, nous amenant subtilement à voir la "nécessité" d'un changement de régime en Chine, ou au moins d'exiger des milliards en dédommagement si la commission d'enquête" révèle que "c'était entièrement leur faute". C'est un peu comme si le mensonge des armes de destruction massives irakiennes avait été avancé d'abord par des théoriciens du complot avant d'être "confirmé" par les médias et le gouvernement. (C'est un peu ce qui s'est produit en fait à l'époque: le mensonge des ADM vient des néocons paranoïaques qui endossaient par ailleurs plein de théories du complot délirantes sur le compte de l'Irak de Saddam Hussein, par exemple la théorie que Saddam avait orchestré l'attentat d'Oklahoma City, mais heureusement Clinton n'avait pas suivi leur recommandation pour un changement de régime en Irak).

Les appels à une véritable commission d'enquête suggèrent déjà d'avance que la fuite probable vient du laboratoire de Wuhan. Il se peut que tout ce qui se passe soit en train de nous faire oublier, comme la controverse électorale américaine de 2020, qu'on est lentement mais sûrement en voie de faire face à un nouveau scandale des armes de destruction massive irakiennes, avec les appels qui commencent à se faire entendre pour la création d'une commission d'enquête sur les origines du virus, menant éventuellement à des inspections des installations chinoises à Wuhan et possiblement une guerre allant au-delà des sanctions et possiblement, dans le futur, jusque dans l'espace (du moins on nous prépare à ce scénario de film, ou plutôt étaient-ce tous ces films qui nous y préparaient?)...

Sur la "libération de la parole" des grands médias qui acceptent maintenant l'idée que le virus a peut-être fuité d'un labo (de Wuhan ou ailleurs): Jon Stewart a développé l'idée à l'émission de Stephen Colbert (NBC), soulignant la coïncidence de l'éclosion de l'épidémie à Wuhan, dans la région qui comporte étrangement un site ce recherche sur les coronavirus. Il juxtapose ça avec la demi-admission des officiels de la santé publique US quant à la possibilité d'une origine artificielle.

C'est pour rire, ce sont deux humoristes, mais ils ont pour mission de livrer les nouvelles d'actualité à la jeunesse qui ne regarde bien souvent aucun bulletin de nouvelles traditionnel mais uniquement Stephen Colbert ou le Daily Show (autrefois avec Jon Stewart). Ça veut peut-être dire que le gouvernement utilise le pouvoir doux, soft power, des médias et des émissions de divertissement pour creuser un sillon dans l'esprit des foules qui va nous conduire comme hypnotisés vers une guerre contre la Chine ou au moins davantage de xénophobie haineuse contre la Chine.

Commentaires de Robbie Martin à ce sujet: 


Libs Love Lab-Leak, Geopolitical Sting Op & the Wuhan Coincidence w/ gumby4christ

American Fear of China, Biden-Trump Continuity & Libertarian Hasbara w/ Dave DeCamp

@FluorescentGrey · Do people not realize that the framing of "The American empire no longer has agency or power, it is controlled by the Chinese communists" feeds perfectly into a dangerous geopolitical neocon pipe dream to confront China?
 
 
Suite à ces révélations telles que celles de Rand Paul sur les courriels de Fauci, il y a un grand risque de récupération de ce dévoilement de vérités parce qu'on n’est pas vraiment en position de contrôler le grand récit et de profiter de la situation, contrairement à "eux"... Rand Paul est par ailleurs proche des sionistes et des néocons qui sont présents dans tous les groupes politiques, y compris chez les libertariens comme lui. On voit de plus en plus les néocons se présenter comme des héros martyrisés de la liberté d'expression contre la censure et la « culture de l’annulation » (Cancel Culture), ils essaient de se coller au mouvement de dissidence et de rébellion contre le NWO, comme "Sion" est en dehors de la "Matrice" et la combat dans le film. Mais même le film révèle que Sion n’est en réalité qu’un autre niveau à l’intérieur de la Matrice, une astuce pour récupérer les « éveillés » et les petits malins à qui « on ne la fait pas » qui seraient tentés d’échapper à son contrôle total. 

Tucker Carlson devient une grande vedette, sur les ondes de FOX. Carlson est un néocon, un traître et un pion ami de la CIA, comme son père qui tenait un haut poste à la CIA. Il tente de prendre le contrôle de la dissidence et de ses idées libertaires de droite aux États-Unis, comme l'ont remarqué tous les bons chasseurs de néocons. Les néocons sont en train de changer leur image en se faisant passer pour des défenseurs des libertés dans la lutte contre la tyrannie communiste, woke, etc. C'est toujours diviser pour régner. En fait les grands médias et les réseaux sociaux sont exactement sur une ligne droitiste antisociale et font semblant de devenir woke pour marquer des points dans l'opinion publique en envoyant des signaux de vertu.

Problème-thèse: Sean Hannity: "faites-vous vacciner"
Réaction-antithèse: Tucker Carlson: "les rapports d'effets secondaires (VAERS) sont ignorés"
Solution-synthèe: Donald J. Trump: "Biden reçoit les éloges mais ne suit pas bien mon plan Warp Speed"


Tucker Carlson hystérise et pourrit le débat en comparant la vax forcée aux lobotomies et stérilisations forcées par le gouvernement américain. Mark Kulacz au contraire élève le débat en racontant l'histoire des injections par le gouvernement du virus du nil occidental à des citoyens américains, qui ont ensuite répandu la maladie autour d'eux... En France, l'État pousse littéralement le peuple à la révolte pour leur imposer le pass sanitaire-vaccinal, ils sont des milliers à sortir dans la rue, un peu comme au temps des gilets jaunes. Mais les leaders politiques sont confiants que la majorité leur est acquise de toute façon. Le peuple révolté va tout droit se jeter dans la gueule du loup en écoutant des désinformateurs et des agitateurs (ex: Soral), en croyant que le pouvoir est en train de perdre pied et de lâcher prise.   Aux USA de plus en plus de campus universitaires exigent déjà la preuve vaccinale pour la rentrée.

Intéressant d'apprendre que Rachel Maddow et Tucker Carlson ont travaillé ensemble (ils se ressemblent en plus!) il y a 15 ans, maintenant ils ont chacun leur créneau complémentaire pour faire des médias leur zone de guerre à eux : elle pousse la gauche à haïr la Russie ("la Russie nous contrôle") pendant qu'il pousse la droite à haïr la Chine ("la Chine nous contrôle"). Ça sent fort la CIA, même si techniquement ils ne sont peut-être pas employés par la CIA, ils diffusent leur propagande quand même.

You get Russia babe and I’ll get China , just remember the wars in the Middle East and North Africa can never stoP, boss’s orders ;) also I think we can keep BATTLEGROUND AMERICA running till it actually is a hellscape in the midst of a civil war 
 
Mentioned in this episode: Tulsi Gabbard dogwhistling to the conspiracy crowd by subtly carrying around JFK and the Unspeakable in a summer 2019 Instagram story, à la Trump with 9/11 Truth 2016. La préférée des néocons et de Bannon, Tulsi Gabbard pose avec un livre JFK and the Unspeakable comme Trump a fait avec le 911, en donnant à son public de fans l’impression d’être truther du 911.
 
  
 

Trump a réveillé des gens au sujet des élites dominantes contre le populisme, et de la nécessité de confronter ce problème. Mais il a fait tout cela de la pire manière qui soit : en agent provocateur pour qu'on idolâtre ces vérités, en faisant en sorte que ses fans se radicalisent jusqu'à virer fou au Capitole. Il les a remontés et fanatisés au point de faire peur au monde au général, ce qui va se retourner inévitablement contre le mouvement sain et équilibré de recherche libre et indépendante. Le mouvement des chercheurs ordinaires et indépendants avait déjà un problème de proximité avec les milices et c'est devenu pire avec le phénomène Trump, car il s'est trouvé à accueillir dans son camp des milliers de militants politiques radicalisés, trumpiens ou autre, qui se disent chercheurs de vérité mais qui sont souvent des crinqués à faire peur et font parfois des gestes qui relèvent du terrorisme selon la loi du pays. Si ces révélations créent des troubles ou un prétexte pour des faux troubles déclenchés par des provocateurs, les chercheurs indépendants et les radicalisés politiques seront mis ensemble dans le même sac ou au moins le même salissage de réputation dans les médias.

Dans la série des "théories du complot" que les médias nous disent maintenant qu'on a le droit de croire et qu'on a même de bonnes raisons de croire:

* Les attaques avec des armes électromagnétiques contre des individus, ex: diplomates dans des ambassades, etc. 
* L'arme climatique

* Les ovnis

* L'origine artificielle du covid

etc.

Certains semblent faire exprès de nous rendre paranos. L’idée jusqu’ici assimilée à une théorie du complot que des armes technotroniques seraient utilisées contre des individus ciblés par divers niveaux de gouvernements est maintenant confirmée dans les grands médias, il ne s’agit plus d’une théorie du complot interdite, il y aurait donc complot avéré. Robbie Martin et son invité gumby4christ font remarquer que cela ressemble énormément à des symptômes de schizophrénie de croire qu'on est visé spécifiquement par des armes électromagnétiques... Ça va rendre des gens fous! Ce qui peut ensuite servir un agenda de chaos généralisé multiforme multifactoriel… justifiant en bout de ligne encore plus de contrôle. Et ça va pas juste aggraver l'état des fous et causer des crises de folie, ça va rendre une grande partie de la population paranoïaque! C'est à cela que me faisait penser la théorie des chemtrails: il y a peut-être un niveau de PsyOp, probablement militaire, qui propage d'un côté des théories du complot et fabrique d'un autre côté des raisons objectives de croire à diverses théories du complot, pour brouiller les pistes au maximum et faire un maximum de recrutement dans le camp conspirationniste débile qu'ils contrôlent (pratiquement tous les sites conspis sont de l'opposition contrôlée, autrement dit CIA ; l’une des meilleurs astuces de manipulation est d’aborder les gens en disant qu'on veut leur "révéler les mensonges" et "dénoncer la désinformation".) 

Celui qui avait témoigné contre Assange en lien avec l'accusation de piratage portée contre lui vient d'admettre que c'était faux. Mieux, on apprend que ce faux témoin est un informateur du FBI reconnu coupable d'attouchements sexuels sur neuf garçons et de diverses fraudes.

Question: est-ce possible que ce retournement spectaculaire dans le feuilleton Assange soit encore un scénario scripté, voulu par certaines autorités qui voudraient par exemple radicaliser un certain mouvement conspi en réhabilitant Assange... (Un certain mouvement conspi comme QAnon, qui s'est fondé en partie sur le prétendu pizzagate auquel Assange-Wikileaks avait donné du crédit pour notamment nuire à l'élection d'Hillary Clinton. Les Qanoniens croyaient en effet que Trump allait libérer Assange, étant donné que sa victoire était due en bonne partie à l'aide d'Assange-wikileaks et de ses "révélations" sur la corruption des Clinton.) Cela arrive quelques jours à peine après que le mouvement Qanon ait repris vie suite au suicide de McAfee, faux suicide selon Qanon, et qui porterait la signature de Q.

On dirait bien que l'objectif de cette guerre psychologique sur tous les fronts, en particulier dans les médias du pouvoir et les médias dits alternatifs, est de faire en sorte qu'on ne puisse plus jamais faire la part des choses dans l'information qui nous est servie, que tout soit brouillé au maximum, de nous tenir dans la confusion la plus totale, pour qu'on abandonne toute tentative de comprendre et qu'on se soumette aux experts, à ceux qui pensent à notre place, qui nous diront à l'avenir que penser de ceci ou cela, sans explication autre que "c'est pour notre bien". Là est probablement le plus grand complot: dans la multiplication des grands récits, grands récits qui entrent forcément en conflit les uns avec les autres. Les informations vraies sont mélangées avec du faux, ou présentées par des charlatans, et les informations déboulent à une telle vitesse que pesonne n'a le temps de se former à juger ces faits de manière autonome. Tout est fait pour que le jugement individuel autonome soit court-circuité par la méfiance, le rejet viscéral et la soumission à l'autorité. Le jour où les grands médias diront la vérité, peu de lecteurs des médias alternatifs seront prêts à reconnaître cette vérité, peu éviteront le réflexe de rejet automatique, très rares seront ceux qui pourront faire la part des choses et juger par eux-mêmes. Il est de plus en plus difficile de faire preuve d'objectivité en reconnaissant la réalité, car nous sommes de plus en plus conditionnés à condamner ceux qui ont une opinion contraire à la nôtre. Il n'est pas juste ni sensé de rejeter la totalité d'un discours seulement parce que c'est un menteur qui nous l'indique. Faire la part des choses permet ensuite de mieux cerner la stratégie de récupération de ces vérités par les menteurs. Puisqu'un bon menteur ment le moins possible, il importe de ne pas rejeter automatiquement tout ce qu'il dit.

Il faut jamais oublier que l'ère post-vérité qui a commencé avec Trump (ou avec Sunstein sous Obama) est celle de la méfiance radicale vis-à-vis des médias de masse et croyance de plus en plus forte dans les théories conspis qui se démocratisent à un rythme fou! La nouvelle propagande doit impérativement compter avec cet état de fait, elle se faufile maintenant en des endroits insoupçonnés pour se faire valoir. Ainsi les médias alternatifs et conspis sont investis par des désinformateurs du gouvernement qui y font désormais passer leurs messages, puisque les médias alternatifs ont maintenant davantage de crédibilité aux yeux d'une part grandissante du public en général. Ce qui se passe ici, avec cet informateur qui prend la parole enfin, ne peut pas être un hasard et cela sert probablement certains plans qu'on ignore. Certaines théories sont probablement fabriquées exprès pour fins de propagande, manipulation, fabrication du consentement, montées et gonflées volontairement un certain temps et ensuite récupérées lorsque les fruits sont mûrs pour la cueillette ("mensonge dénoncé et vérité enfin révélée"=crédibilité supérieure=le meilleur slogan de vente pour un récit journalistique ou conspi). Avec la tuerie de Sandy Hook, un tas de gens conspis se sont mis à croire que des acteurs de crise créent toutes les nouvelles importantes et que toutes les nouvelles sont fausses en dehors des médias alternatifs diseurs de vérité. Ce qui est fort probable en revanche c'est que les médias en général, de masse ou alternatifs, sont pleins d'acteurs. Quand on réfléchit au fait que des acteurs du gouvernement (ou de firmes privées) dirigent probablement le mouvement des médias alternatifs et conspis, on comprend qu'il faut se méfier du discours simpliste disant que les médias de masse mentent et que les médias alternatifs disent la vérité, car les désinformateurs ont compris depuis longtemps cet état de fait, qu'on ne fait plus confiance aux médias de masse et qu'on finit par croire l'inverse de ce qu'ils disent. Ils ont changé de stratégie, ils ont évolué mais notre compréhension des choses n'a pas évolué.

Avec la tuerie de Sandy Hook, une part de la culture conspi s'est mise à croire des idées délirantes, par exemple que des acteurs de crise créent toutes les nouvelles importantes, qu'en définitive toutes les nouvelles sont fausses en dehors des médias alternatifs diseurs de vérité. Ce qui est fort probable, en revanche, c'est que les médias en général, de masse ou alternatifs, sont remplis d'acteurs. Quand on réfléchit au fait que des acteurs du gouvernement (ou de firmes privées) dirigent probablement le mouvement des médias alternatifs et conspis, on comprend qu'il faut se méfier du discours simpliste disant que les médias de masse mentent et que les médias alternatifs disent la vérité, car les désinformateurs ont compris depuis longtemps cet état de fait, ils ont compris qu'on ne fait plus confiance aux médias de masse et qu'on finit par croire souvent l'inverse de ce qu'ils disent. Ils ont changé de stratégie, ils ont évolué mais notre compréhension des choses n'a pas évolué.

Et si ce réflexe consistant à ne plus faire confiance aux médias était un réflexe conditionné induit par une influence du genre des opérations de manipulation psychologique? C'est un fait que les services secrets sont en guerre contre les médias, et le président Trump a été ovationné debout par les gens de la CIA durant son discours contre les médias, pour lequel la CIA l'avait invité. La présidence Trump est elle-même une conséquence du fait que la population ne croit plus en l'autorité de médias, lele croit même souvent l'inverse; ainsi un fin manipulateur, adepte de psychologie inversée, saura récupérer la haine déversée sur lui par les grands médias, car cette haine de la part d'une source discréditée comme les grands médias aura pour effet de renforcer sa propre popularité auprès du public réel, qui en a assez des médiamensonges. Le rejet des médias par le peuple déçu a ainsi été récupéré par la CIA. La relation hostile mais symbiotique entre Trump et les médias, leur guerre apparente, chacun prenant l'autre pour Nemesis et pour repoussoir, s'avérera une stratégie effroyablement efficace.
 
 
Relation symbiotique: les médias avaient besoin de Trump pour reconquérir et divertir le public.



Société du spectacle: Trump s'est mis en scène comme un tueur de médias pour cacher sa complicité et sa relation symbiotique avec eux. Ils vont s'attaquer mutuellement pour gagner en crédibilité et pour monter une partie de la population contre l'autre, le tout orchestré par la CIA.

Relation symbiotique: Trump s'est servi des médias comme ils se sont servis de lui. Ils ont regagné en popularité grâce à lui et lui a été élu grâce à eux.

Les néocons parlent depuis longtemps d'internet et de l'info-espace comme une zone de guerre, où ils pourront littéralement mener des attaques militaires. La guerre contre Assange et Wikileaks étant un aspect de cette guerre contre les médias, contre le simple travail de libre recherche indépendante.

Dit autrement, ils détestent tous ceux qui ne lisent pas les médias dominants ou ne veulent pas les croire, c'est pourquoi ils polluent et empoisonnent les autres médias et surtout les médias conspis avec de mauvaises infos, récupérant souvent la colère populiste pour la retourner en une soif d'inquisition contre une cible choisie. Ils profitent du fait qu'on croit plus ou moins aveuglément ce qui sort des médias alternatifs, en rejetant par réflexe les grands médias.

Si l'on exerçait notre esprit critique et qu'on avait toujours la méfiance qui est normalement de mise quand on examine les propos d'un politicien ou d’un média de masse ou alternatif (on dirait que depuis Trump cette méfiance s'est amenuisée), on se rendrait compte que la rébellion hautement médiatisée contre les mesures sanitaires et la vaccination quasi-obligatoire semble s’intégrer à un courant réactionnaire droitiste autrement plus vaste et déjà hautement médiatisé, qui a émergé ces dernières années partout où la CIA exerce son influence libertarienne-droitière patriotique, que ce soit dans les limites du débat public ou à la marge dans la culture conspi. C'est l'aire d'influence FOX News et RT/Sputnik, liée à l'influence russe réactionnaire illibérale et antisocialiste, anti-rectitude politique (anti-"woke"), férocement anti-Chine, comme le gouvernement des USA et du R-U. Même l'Allemagne subit cette influence par ses relais hyperlibertariens, qanoniens et extrême-droitiers.
 
Tout cela relève uniquement d'une tentative de diviser le peuple à nouveau en gauche et droite, en une droite décomplexée se posant en saints martyrs face à leurs prétendus oppresseurs inquisiteurs de gauche woke, alors que les deux camps sont secrètement appuyés par la CIA. Et cela alors que jusqu’ici tout le monde du 99% s’entendait sur le fait les politiciens à gauche et à droite sont tous vendus aux intérêts du 1%.

Certains dans le 1% veulent créer du chaos dans le 99%, pousser le peuple à bout pour qu’il s’entredéchire, qu’il se prenne à la gorge les uns les autres. Cette division du peuple qui se retourne contre lui-même est une astuce pour lui fait faire le sale boulot de destruction voulu par le 1%.

C'est un immense mensonge évident pour quiconque a un peu de culture d'affirmer que "la gauche ne subit pas de censure, c'est la droite et seulement la droite qui est visée". En fait pendant des décennies, la guerre froide et la paranoïa anti-communiste a fait en sorte que des milliers de gens se sont retrouvés sans emploi, ostracisés, mis sur une liste noire, victimes de dirty tricks de la part des autorités. Aujourd‘hui encore un militant socialiste ou syndicaliste sera visé par les services secrets et la police fédérale qui essaieront de le piéger (dirty tricks). Ces faits sont connus mais le public "dissident" n'est pas très cultivé et ignore largement cette réalité historique. Les néocons tentent de faire croire à la dissidence et tente de recruter dans le grand public en disant que la culture de l’annulation est une chose de gauche visant la droite. Faux : durant la guerre en Irak, alors que la France dite gauchiste protestait contre cette guerre illégale, les USA ont annulé les French Fries, pour les appeler Freedom Fries. Des milliers de gens innocents ont subi la culture de l’annulation anti-communiste dans le prétendu monde libre durant les années de la guerre froide et même après. L'accusation d'antipatriotisme permettait de fermer le clapet de ces résistants antiguerre qui transcendaient les clivages gauche droite.


La culture de l’annulation est un concept avancé par la droite pour marquer des point de propagande. Les néocons et les sionistes ont introduit ce concept dans le débat afin de préserver leur propre liberté de propagande et pour recruter ceux qui autrement aurait pu être tentés d’appuyer BDS ainsi que l’annulation de tout ce qui enfreint l’éthique élémentaire, bien au-delà de la culture et du débat public. Les néocons ont su furtivement influencer le débat sur la liberté d’expression face aux réseaux sociaux prétendument « de gauche » dans l’objectif de recruter à droite, au sein de la droite sioniste, pour retourner la population contre BDS qui relève d’une saine culture de l’annulation bien guidée et éthique. Les néocons ont détourné le débat de la lutte populiste pour le socialisme ne un débat pour la liberté d’expression. Les néocons réclament en effet le droit de défendre leurs vues rétrogrades et débiles pro-israéliennes ou pro-empire américain, déguisé en occidentalisme. Pendant ce temps, pendant qu'on parle de liberté d'expression opprimée, plus personne ne parle du droit à la vie privée et de la propriété des données personnelles volées par les médias sociaux collabos du gouvernement et même de gouvernements étrangers. On ne parle plus que de liberté d’expression réprimée par les censeurs de gauche qui tiendraient les médias et plus du fait que BDS est en train d'être écrasé et criminalisé (malgré quelques récentes victoires en justice dans certains États américains). C’est probablement voulu par les grandes plateformes de médias sociaux et les grandes multinationales du web que le débat soit infléchi de la sorte dans cette direction plutôt qu’on continue à parler de non-respect de la vie privée par les grandes plateformes et multinationales du web, car cela sert évidemment leurs intérêts. Cela leur permet de plus de se faire passer pour « woke » (équivalent du gauchisme collégien), donc d’envoyer des signaux de vertu aux intéressés et de redorer ainsi leur image. Pendant ce temps les compagnies pharmaceutique pillent librement l’entièreté de notre dossier médical et cela pour le reste de nos jours, en vertu des papiers signés au moment de la vaccination. 

La droite néoconservatrice reprend systématiquement les codes de la gauche. La lutte des classes, le mal systémique, etc. Obsedée par la culture, elle dénonce la culture d'annulation en réclamant l'annulation de celle-ci. Elle détourne le débat sur le contrôle de l'internet vers le faux problème de la liberté d'expression et de la haine.
"OWN THE LIBS." Les memes sont intrinsèquement droitiers, ils créent l'impression que gagner un débat c'est humilier la partie adverse.
La pensée libérale (woke) exacerbée, poussée à l'exagération, finit par servir de repoussoir et d'homme de paille pour le recrutement à droite, par la nouvelle droite néoconservatrice (qui brouille ses pistes en associant le néoconservatisme aux médias libéraux et au parti Démocrate). Le recrutement à droite est souvent basé sur une obsession, celle de la tout puissance "woke".

Rebranding à droite. Parler de rectitude politique c'est ringard, désormais il faut parler de culture d'annulation. La nouvelle façon de diffuser les idées néocons et de recruter à droite.
 
La menace woke est une chimère inventée par la droite catholique, voir: Awakening to Wokeness sur le site Catholic Insight, on croirait lire un article de E&R, ou un reportage de RT contre la culture de l'annulation. Il semble bien que ce mouvement dissident soit sous contrôle furtif de catholiques de droite néoconservatrice.

Il y a un étrange attrait à droite pour une vision du monde dans laquelle le trollage, l'humiliation, fermer le clapet de son adversaire, le traîner dans la boue, occupent une place centrale. La droite américaine aime troller les progressistes en imaginant leur humiliation face à leurs arguments, ils appellent ça "own the Libs". C'est une attitude devant la vie qui est extrêmement problématique, voire pathologique, et qui tend de plus en plus à se répandre. La droite dit qu'elle fait cela en reprenant simplement les codes et les pratiques de la gauche, mais n'est-ce pas une erreur de copier ainsi son ennemi politique, d'autant plus qu'on le juge si mauvais? Comment justifier cela moralement, au regard d'une morale chrétienne cela ne tient pas la route, on dirait plutôt la morale de soldats américains satanistes s'en donnant à coeur joie à Guantanamo ou dans une prison irakienne durant l'opération Shock and Awe: "je l'ai mis en PLS!".

Les conspis tarés comme Boris Le Lay s’attaquent au christianisme pour avoir pleine latitude dans leur comportement le plus abject et étranger à toute amorale, leur comportement proprement sataniste de promotion de la guerre raciale et de l’humiliation de leurs adversaires politiques, des femmes, etc.

Marjorie Taylor Greene Has An Unhealthy Obsession With AOC

@FluorescentGrey · It’s kind of incredible how much damage the Greenwald cult has done to the left, he’s pulled hundreds of thousands of malleable people down into an abyss of right media click bait hype cycle horse shit. The celeb lefties who grovel to him now are equally as bad

@FluorescentGrey · How many new remixed variants of ‘the elites are left wing and the right are underdogs’ narratives can you take? I feel like I’ve almost hit my limit on this reductive cookie cutter bullshit || Critical Race Killa @BLCKD_COM_PILLD · 14 juin Nobody calls your boss and reports you for being too left wing

@FluorescentGrey · if you've gotten so anti-PC or anti-woke that you actually behave and sound like a neocon you're doing it wrong, or it just means you were always a dirty little neocon at heart just waiting to break out of your dirty little neocon shell, it just took you a while

@FluorescentGrey · If this many ‘left’ heroes can ‘fall’ for an obvious neocon infiltration op can you imagine how much worse this is going to get? The entire left will be compromised in like 2-3 years tops, this is fucking nuts

@FluorescentGrey · people like Steve Bannon were very smart to push the false manufactured realignment of 'nationalism vs globalism' when in reality American 'nationalism' as an engine is part of what keeps global capital alive. the projected dichotomy is a trick but many perceive it as real

@FluorescentGrey · Horribly one sided imaginary victim mentality about the right without mentioning how much online advertising and social media is pushed by right wing oligarchs. This show is absolutely horrendous, pay close attention to who promotes it .... Krystal and Saagar REVEAL How Facebook, Twitter DESTROYED Trump Online To become a Breaking Points Premium Member and watch/listen to the show uncut and 1 hour early visit

@FluorescentGrey · it’s pretty obvious that anyone who pushes the idea that Silicon Valley censorship is primarily targeting the right and Trump supporters is pushing a partisan limited hangout framing in order to bolster their partisan team rather than being honest about how dangerous this is

Nothing's more American than thought control. Florida Board of Education bans critical race theory The Florida Board of Education decided on Thursday to ban critical race theory from the classroom,

@FluorescentGrey · Ultimately I think the biggest tragedy is the Trump era broke Glenn’s brain too even tho he thinks it only broke lib brains, he now actually buys into the entire circuit of totally phony right populist media and posturing which is just honestly really sad if he believes in it 

don't think the people advocating for more individual liberty are the “divisive” ones in our society...I think that title belongs to the people trying to force everyone else to live the way they think they should through government.

 
Le débat antivax et la pression provax sont là pour diviser le peuple, lui faire oublier qu'il doit être uni face au 1%, de même que le débat sur la censure sur les réseaux sociaux a été réactivé  artificiellement pour ressusciter le clivage mortifère opposant la gauche (pour l’éthique de la censure) à la droite (pour la liberté d’expression tous azimuts). Une certaine propagande de droite tente de faire passer les plateformes de médias sociaux comme étant « de gauche », pour pousser les activistes et les sympathisants du mouvement truther dans les bras de la droite, de la réaction. L’a liberté d’expression devient un cheval de bataille et une voie de garage, car pendant ce temps ils aident les néocons à maintenir leur emprise dans les médias alternatifs.

L’empire utilise énormément la psychologie pour mener ses guerres illégales contre la population. Il peut souffler le chaud et le froid pour servir ses intérêts, il peut exciter la ferveur chaotique des fanatiques, enrager pour provoquer des basculements politiques, ou au contraire tétaniser, terroriser et glacer le sang pour fermer le clapet, intimider, induire l’autocensure et maintenir le statu quo. 
 
Malheureusement, à moins que ce soit planifié par des experts sournois, il est à prévoir que ce genre d'intimidation aura un effet contre-productif très fort et possiblement violent chez un certain public déjà très remonté contre les restrictions sanitaires et la soumission des gouvernements à Big Pharma. Rien qu'à songer à la "rage" de Bigard l'an dernier contre l'accusation de "complotiste". Vous imaginez la suite. Il sera très aisé alors pour les pouvoirs en place de coller un attentat sous faux drapeau sur le dos de ces "forcenés" antivaccins, car ils seront nombreux à être enragés, exaspérés de subir quotidiennement l'intimidation et la provocation par leur entourage pro-vaccin et par médias interposés. C'est l'agenda de chaos qui nous attend, il faut l'avoir à l'oeil et veiller à ne pas tomber dans ce piège. Il faudra faire très attention vis-à-vis cette mode des attaques "terroristes domestiques" contre les centres de vaccination, pour stopper la vaccination, risquent bien de justifier un grand coup de filet contre les potentiels dissidents, ce qui à plus long terme sonnerait le glas du mouvement conspirationniste en "prouvant" sa dangerosité extrême, en prouvant qu'il vaut mieux prévenir que guérir et enfermer ou au moins stigmatiser et surveiller ces potentiels "terroristes" qui osent propager des théories "dangereuses" allant de "l'hésitation vaccinale" jusqu'aux théories du "complot génocidaire mondial par la vaccination".
 
Il y a avant tout un problème en ce qui concerne la liberté dans le domaine médical et scientifique, comme dans la culture en général. Tomber dans le débat scientifique en invoquant les dangers des vaccins, c'est oublier que même si les vaccins sont bons il n'est pas bon et ne sera jamais bon de supprimer la liberté individuelle en santé, et cela même s'il s'avérait que les vaccins n'ont que des bienfaits. C’est déjà un fait aberrant au départ que l’État impose un traitement médical, l'État n'est pas compétent en médecine et n'a pas le droit de supprimer la liberté individuelle en santé ni dans aucun autre domaine, l'État ne doit s'occuper que des rapports de droits entre individus. Peu importe que le vaccination soit prouvée sécuritaire ou non, il importe avant tout de faire comprendre aux gens que la liberté de choix prime sur les faits scientifiques de la dangerosité relative et des bienfaits relatifs d'un quelconque traitment. D’autant plus que le poids de la preuve ne repose pas sur ceux qui croient que le produit est dangereux, il repose en fait sur le dos de ceux qui veulent nous convaincre que c'est bon et qu'il faut l'imposer à tous. Si l'on tente de prouver sa nocivité on s’égare par rapport au vrai débat, à la vraie question qui est celle de la liberté individuelle et du non-droit de l'État d’imposer une mesure médicale, puisque l'État contreviendrait à l’éthique de la liberté individuelle. Que le vaccin soit bon ou mauvais, bref, peu importe puisque au départ il ne devrait pas avoir de poussée compulsive venant de l'État dans le domaine médical. Le concept même de santé publique est déjà en soi un problème épineux au niveau de la liberté individuelle. Si on exige que la santé publique se base sur des données scientifiques qui prouvent que c’est sécuritaire, alors la mesure sera imposée obligatoirement par l’État dès lors que la preuve sera faite. C'est un risque qu'on ne peut courir. C'est aussi une stratégie dangereuse d'invoquer des scientifiques pour nous défendre, car de tels prétendus scientifiques peuvent être des charlatans travaillant secrètement pour les sectes ou encore des taupes et des saboteurs des Ordres de médecins, ayant pour but de torpiller le mouvement pour la liberté et la responsabilité individuelle en santé. Le domaine médical, comme la culture en général, devrait être régi par le principe de liberté. Le débat devrait plutôt porter sur la question de la liberté en matière de culture, science, médecine. La question scientifique doit être tranchée librement par les scientifiques, mais ensuite l'avis des scientifiques et experts ne devrait jamais au grand jamais finir par dicter les mesures de l'État, ne devait jamais être imposé à la population par l'intermédiaire de l'État. L’individu doit être libre de suivre les conseils médico-scientifiques, ne jamais y être forcé par une autorité.  Il ne peut y avoir d’intervention ni influence de l’État dans la médecine, l’État ne peut pas se servir de l’autorité scientifique médicale pour se donner des pouvoirs, il ne doit pas pouvoir imposer une médication. Comme il ne peut pas imposer une religion, qui relève évidemment du domaine culturel, donc du principe de liberté. La liberté en religieux est juste plus évidente que la liberté de la recherche scientifique et de la liberté individuelle par rapport aux autorités de la santé.
 
Dans le cas des vaccins, la colère des antivax est quotidiennement alimentée, et c’est chose facile car ils ne supportent pas d’être poussés avec une telle insistance et par le chantage. Il suffit en effet d'évoquer le code de Nuremberg, soit l'interdiction formelle et la criminalisation de toute recherche expérimentale médicale sur des cobayes humains non-consentants et non-éclairés, pour jeter par terre tout l'édifice rhétorique de vaccination d’urgence contre la covid. Les vaccins anti-covid disponibles resteront encore longtemps au stade expérimental. C’est une pomme de discorde qui facilitera la réintroduction du clivage gauche-droite (la droite étant plutôt antivax, la gauche provax) et aider surtout à faire occulter la réalité de la guerre du 1% contre le populisme et le socialisme.

C’est la double épreuve que Rudolf Steiner aurait qualifié de luciférienne-diabolique et ahrimanienne-satanique: 
 

*Irriter, pousser à bout, provoquer la rage du peuple, le pousser à commettre des actes stupides, fulminer et se discréditer soi-même. En imposant par exemple des lois insupportables, ou en rendant les grands médias si insupportables qu'ils rendront attirant en comparaison le monde sectaire et charlatanesque des voies alternatives et des médias alternatifs. Utiliser au besoin des agents provocateurs (comme le comédien Bigard) pour influencer, hystériser la foule et discréditer ses revendications. L'hystérisation et le charlatanisme contribueront au discrédit mieux que toute campagne de diffamation.


Ce qui mène à l'effet inverse :


*Glacer le sang : la NSA sait tout nous révèle Snowden, les équivalents du Patriot Act dans les nations occidentales font que le gouvernement espionne sans mandat et infiltre les groupes sociaux, le projet Star Wars permet de voir de l'espace tout ce que font les autres nations, la Space Force pourra frapper avec des moyens inouïs comme des lasers… On est intimidé, terrorisé, pétrifié, on apprend qu'il faut la fermer (autocensure), se cacher, abandonner tout espoir, toute tentative de changer les choses puisque tout est sous contrôle, même l'opposition au système est contrôlée...   
 

I become increasingly curious about the Snowden leaks the more I realize how much of a massive chilling effect the leaks themselves had on the American public and US adversaries, even if it was not the intent it helped inflate US power much like the psychology of SDI/Star Wars

@FluorescentGrey - Has anyone ever done a think piece comparing the psychological chilling effect geologically of the result of the Snowden leaks with the psychology of how the SDI (Star Wars) program created a chilling effect on US adversaries? It’s hard for me not to see the similarities

The current CDC guidelines are so poor they would recommend a 15 year old boy who recovered from documented covid19 and who got pericarditis from dose 1 go on to get dose 2. Can we pause a minute to contemplate how staggeringly negligent that is? || Helen Branswell @HelenBranswell · 23 june  Here are the proposed @CDCgov recommendations for use of mRNA vaccines in adolescents & young adults. Note if myocarditis occurs after a first dose, the 2nd should be deferred until more information is know, though if the heart has recovered, dose 2 could proceed.

Le point de commun de tous ces pseudo-médecins et pseudo-chercheurs est le charlatanisme. Ces charlatans ont rendu impossible le débat sur les risques avérés des vaccins. Ils ont hystérisé totalement le débat. || Julien Pain @JulienPain · 1 juil. Portrait d'un anti-vaccin influent sur les réseaux. Le médecin suisse Christian Tal Schaller. Avant de se lancer dans un combat contre la gestion de la pandémie, il recommandait... l'urinothérapie. @AMalavaud pour #VraiOuFake

"Elle a atteint son but puisque certains sont fâchés. On aura désormais tous les jours des propos de ce genre pour radicaliser ceux qui s'opposent à la vaccination. Apprendre quelques rudiments en psychologie ne ferait de mal à personne." || Tonton Toulou @TontonToulou · Ce matin dans "Apolline Matin", Apolline de Malherbe a qualifié les personnes qui ne sont pas encore vaccinées de "brebis galeuses". C'est du journalisme ça ?

Malgré les apparences, Goldie ne veut pas rendre la vaccination obligatoire. Il souhaite seulement radicaliser les opposants aux vaccins qui n'accepteront jamais le principe de la vaccination obligatoire. Les apparences sont trompeuses. || CNEWS @CNEWS · 24 juin Gilles-William Goldnadel sur la vaccination : «Si je pouvais appuyer sur un bouton et rendre la vaccination obligatoire je serais très content (…) Mais beaucoup de gens très bien sont résolument opposés à ces vaccins car ils sont nouveaux» #HDPros2

Tout ce milieu est très incestueux. Lorsqu'on voit un Bigard et un Lalanne à une manif avec des prétendus médecins et chercheurs, c'est qu'il y a un sérieux problème. || William Audureau @Willvs · Aujourd'hui, sur la chaîne YouTube de l'IHU, une conférence sur les limites des vaccins Covid-19 contre la progression des contaminations, par une certaine Carole Cassagne. Qui est-ce ? (1/11) https://youtube.com/watch?v=IbIsH7

Autant dire que si on n'est pas vacciné, on doit mener une vie de reclus. Qu'est-ce que c'est que ce délire? De quel droit se permet-il de nous priver de nos libertés? || Infos Françaises @InfosFrancaises · COVID-19 : Emmanuel Macron souhaite étendre le pass sanitaire aux "cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux" ainsi que dans les trains à partir de "début août". #Macron20h

@_whitneywebb · It should be possible to oppose vaccine passports, regardless of how you feel about the vaccine itself, bc of the built-in surveillance agenda here that, once implemented, will get very awful, very quickly and will expand far beyond vaccines. They are being pretty open about it! || Thales Digital Identity & Security @ThalesDigiSec · 11 août #Vaccinepassports 💉 are a precursor to Digital ID wallets, offering citizens unparalleled convenience and #security. Read more about their rollout here: http://thls.co/mGuI50FG59G Image Afficher cette discussion

Observez le jeu de celui qui incarne la position du pouvoir (le descendant d'esclavagistes) et ceux qui incarnent la fausse opposition. L'idée est de ridiculiser l'opposition. N'acceptez jamais des gens ridicules ou malhonnêtes dans l'opposition, ils sont mandatés par le pouvoir.
 
 
 
 
Si le vaccin visait à tuer la population mondiale, la colonie n'aurait pas vacciné sa population et empêché la vaccination des Palestiniens. La vaccination permettrait donc à ces derniers de récupérer leur terre. C'est fabuleux ! Cela vous semble-t-il crédible?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Elle est belle cette connivence entre la fausse convertie et la taupe. (Cassandre Fristot et Véronique Lévy)
 
  
 
 
 
On se demande de plus en plus dans les médias de masse jusqu'où ira la tolérance envers les non-vaccinés. "Les non-vaccinés sont des cornichons, c'est intolérable, il faut les combattre par tous les moyens!"  Mettre fin à la pandémie est une bonne raison de vacciner, mais il y a beaucoup de choses inquiétantes entourant ces vaccin. Tout d'abord, il est clair qu'on essaie sur nous divers traitements sur comme sur des cobayes. Cette nouvelle technologie, différente de la vaccination traditoinnelle, a été inventée par des compagnies connues pour leurs manquements graves à l'éthique et pour être peu fiables. Johnson and Johnson devra payer des milliards de dollars pour sa poudre de talc pour bébé qu'ils savaient cancérigène (contenant de l'amiante) depuis des décennies. Un des anciens patrons de Fort Dietrick, ce labo de recherche militaire biologique qui a dû fermer après ce qui semble être une fuite grave, se trouve maintenant à la tête de Moderna. De plus, votre dossier médical sera pour toujours la propriété de la compagnie qui vous a octroyé le vaccin, car il leur faut pouvoir suivre l'évolution de vos symptômes, dans le cas où vous tomberiez malades du covid ou du vaccin, savoir également quelles sont vos conditions de santé (pour pouvoir dire que ce n'est pas la faute du vaccin si vous êtes tombés malades juste après). Bref ils ont besoin de collecter toutes ces infos les intégrer à leurs études en cours. Vous pouvez dire adieu à la sécurité de vos données médicales et personnelles (même si c'est déjà le cas puisque le gouvernement est déjà pas du tout fiable à ce niveau, les fuites et les piratages sont multiples et on n'en entend pas toujours parler). Pour rappel: les compagnies de vaccin n'ont jamais dit que le vaccin allait éradiquer la maladie, elles n'ont jamais dit qu'il allait empêcher de répandre la maladie et de l'attraper, elles disent uniquement qu'on a statistiquement (théoriquement) moins de chance d'être gravement atteint par la maladie et d'en mourir. Voilà, c'est tout. Donc ceux qui font pression sur les non-vaccinés sont les vrais cornichons, ils n'ont pas bien compris et répandent leur ignorance et plus de leur intolérance. Logiquement, le slogan "mon corps, mon choix" devait être plus acceptable dans le cas d'une non-vaccination que dans le cas de l'avortement, non? La campagne de harcèlement des non-vaccinés qui commence risque de faire éclater la violence entre ceux qui prônent l'intolérance et ceux qui en auront marre d'être confronté à l'intolérance... Ce harcèlement sera quand même moins pire que d'être musulman juste après le 11 septembre, ou d'être Chinois en Occident à l'ère hystéro-pandémique.  Ce sera pour plusieurs l'occasion de vivre un peu de ce que de nombreux musulmans ont vécu juste après le 11 septembre. D'un autre côté, il semble que cette intolérance face à la non-vaccination est moussée exprès dans les médias pour justifier le passeport sanitaire à la rentrée, alors que le pass allait être imposé de toute façon. Il leur fallait juste une excuse et si ce n'est pas cela ce sera autre chose. Le même pattern se produit dans les autre nations occidentales, seule l'excuse invoquée diffère légèrement, même si ça tourne pas mal toujours autour du fait que la population ne sera jamais à 100% vaccinée et qu'il faut agir à tout prix et rapidement. Ils préfèrent ne pas avoir à imposer une loi , car ils savent bien qu'une telle loi pourra être contestée devant les tribunaux. Ceux qui ont été vaccinés il y a quelques mois ne sont presque plus protégés déjà. Selon une nouvelle étude israélienne, le vaccin aurait maintenant juste 16% d'efficacité de protection pour ceux qui ont été vaccinés au début de la campagne. Les vieux vaccinés, ceux de la première heure, n'auraient plus que 16% de protection, nécessitant au moins une 3e dose (voire plus) pour les plus vieux.  Voir le résumé de cette étude. Autrement dit, les vaccinés auront besoin de boosters, environ tous les 6 mois, or d'ici là les vieux vaccinés qui se prennent pour des saints sont pratiquement aussi "dangereux" que n'importe quel vulgaire non-vacciné hérétique! Cela prépare le terrain à un nouveau vaccin "amélioré", ou au moins à l'imposition des boosters (3e, 4e, 5e doses, ad infinitum pour le reste de vos jours). Ces "nouvelles données" sur l'efficacité de la protection vaccinale en chute libre après à peine quelques mois (faisant en sorte que les nouveaux cas de covid sont à 75% pleinement vaccinés a Massachusetts) servent probablement à justifier l'imposition d'un nouveau vaccin... qui pourrait bien être obligatoire!  
 
 
 
Il faut toutefois faire très attention au fanatisme antivax et aux théories délirantes, car cela discrédite radicalement le point de vue contestataire sérieux. C'est même probablement une stratégie d'agent provocateur de la part de Big Pharma, pour pousser les gouvernements à adopter la ligne dure pour arriver à ses objectifs et forcer la censure des points de vue divergents. Il y a fort à parier que ce sont les compagnies de Big Pharma elles-mêmes, ou encore les gouvernements à la solde de Big Pharma, qui propagent les théories les plus folles et promeuvent les théoriciens du complot qui répandent les théories les plus débiles sur le covid et les vaccins. On voit passablement d'infos qui semblent très exagérées su sujet du vaccin à ARNm. Par exemple, on peut lire sur certains sites "90% des vaccinés vont mourir dans 2 ans" ou encore "les plus vulnérables sont les vaccinés". Ce genre d'allégations qui font sourciller pousseront les plus avertis à se méfier de tout point de vue critique ou sceptique, pas seulement envers le vaccin mais envers le passeport vaccinal, le pouvoir des pharmaceutiques sur les gouvernements, etc. Aller trop loin est contre-productif au point de faire passer les arguments anti-vaccination ARNm pour des arguments inventés dans le but de générer des peurs sans fondement. Comme écrivait Nietzsche: le meilleur moyen de tuer une idée est de la défendre avec de mauvais arguments. Un grand nombre de gens ont décidé de prendre le vaccin en voyant que les arguments antivax ne sont généralement pas crédibles, trop exagérés, souvent débiles. Finalement on peut se demander s'il y a vraiment un fondement à ces inquiétudes ou si ça n'est pas juste de l'ignorance ; on finira alors par céder à la pression des gouvernements. Cela devient de plus en plus difficile de se faire une idée dans ce fatras d'infos contradictoires, même à l'intérieur du camp provax et du camp antivax. À mon avis, comme disait Robbie Martin l'année dernière, le complot le plus sûr est que de grands efforts sont déployés pour embrouiller au maximum nos connaissances, pour nous tenir dans l'ombre, de part et d'autre du débat, chez les pro et les anti. Au final ça finit par servir la poussée gouvernementale pour vacciner tout le monde, les compagnies réusssissent ainsi à forcer les gouvernements à prendre des moyens extrêmes pour contrer la désinformation et faire accepter le passeport vaccinal sous la pression de plus en plus forte. Robbie Martin (FluorescentGrey sur twitter) croit que 99% des leaders d'opinions antivax sont des désinformateurs payés. Certains sont sûrement avec le monde des sectes (tenues par le haut par les puissants, comme la Scientologie). Martin dit que ces leaders antivax, avec leurs arguments débiles, sont probablement payés par les compagnies pharmaceutiques pour discréditer l'opposition et les revendications pro-liberté. Peut-être est-il contrôlé par les gouvernements pour créer une opposition contrôlée, un mouvement d'opposition quasi-terroriste aussi effrayant que l'a été le mouvement trumpien (qui a mené aux événements du Capitole) et que ce mouvement qui fait peur à la majorité "force" en quelque sorte les gouvernements à adopter la ligne dure en imposant le passeport vaccinal obligatoire. S'il n'y avait pas de mouvement d'opposition aussi peu crédible aux yeux du public, s'il n'y avait pas de mouvement du tout, ce serait plus difficile de faire croire à une telle "menace" exigeant des mesures de contrôle draconiennes, comme l'obligation du passeport sanitaire-vaccinal. Le clivage politique autour de la vaccination est tellement artificiel que ça en devient trop évident. On ne peut ignorer le fait que la désinformation antivax est si grotesquement droitiste et extrémiste, associée au trumpisme par exemple, qu'elle pousse de nombreux gauchistes à prendre le contre-pied et à prendre parti pour la vaccination de tous. C'est une technique de psychologie inversée très efficace. (On l'a vu dans l'élection de l'impopulaire Biden qui fut facilitée par la terreur inspirée par Trump et son mouvement auprès d'une majorité de la population américaine.)
 
 
 
 
 
 
 
 
@weve_read · Yes, there are bad actors, fearmongers, and grifters in the alternative medicine field, always has been. Some are controlled by the CNP and Scientology (will this film dare to discuss this) in modern times. The UN and CFR have and are also involved, but they won't touch that.
 
@weve_read · Yeah the I am "totally" into alternative medicine progressive crowd are going to start coming out of the woodwork and say anyone that questions the Covid vaccines are either CNP/Russian propagandists or brainwashed true believers. || Katharina Gellein @katgellin · 16 sept. I started making Dis/Informed because I’ve been a yoga/alternative health person since forever, but in the last year I watched swathes of the community slip and slide into weird far-right rhetoric and extreme conspiracy. twitter.com/vatiammatri/st… 
 
 
 
Et le pire c'est que toutes ces nouvelles mesures de censure des discours "dangereux", ces lois projetées pour lutter contre la désinformation vaccinale vont s'étendre à l'ensemble du "conspirationnisme". Ces nouvelles lois ratisseront tellement large que la liberté d'expression et surtout la liberté d'investigation et de remise en doute en sera grandement réduite peu à peu il n'en restera plus rien. D'autant plus que l'anonymat sur internet sera bientôt chose du passé, avec le projet de nouvelle carte d'identification-internet il sera impossible de laisser des commentaire, publier ou même visiter un site internet sans être automatiquement retracé et possiblement puni.
  
 
 
À 3 ans, dès qu'ils sont en âge de marcher, passeport vaccinal obligatoire. Le hashtag #SaveTheChildren est déjà banni sur Twitter et ailleurs sur les réseaux sociaux (à cause du délire QAnon qui a mené au terrifiant 6 janvier 2021, par exemple): quel heureux hasard, surtout pour ceux qui auraient prévu le coup et voulu préventivement court-circuiter l'opposition à ce bienveillant projet.
 
 


 
Ici, Brisson examine la compagnie Palantir de Peter Theil (milliardaire pseudo libertarien-droitiste influent), qui travaille depuis longtemps avec la CIA et qui est présentement en charge de collecter les informations en temps réel sur les usagers du vaccin, spécialement au niveau de la santé (voir le projet "HARPA", le DARPA de la santé), tel que l'impose le programme Warp Speed du président Trump se poursuivant toujours sous Biden. Le prétexte de cette collecte constante et sans fin est de surveiller les effets secondaires du vaccin et de multiplier les indicateurs d'état de santé global individuel et collectif, incluant les données génétiques--avant, pendant et après la pandémie et le vaccin. Ils ont notre santé et notre bien-être à coeur; ils veulent notre bien et ils vont l'avoir...
 
 


La crise présente est le meilleur exemple du pouvoir des lobby, ici de Big Pharma, du fait qu'il peut retourner toute situation à son avantage, ou créer une situation catastrophique pour éviter de se retrouver soi-même dans le pétrin et se présenter en même temps comme le grand sauveur et porteur de la lumière de la vérité, la science et la raison. 

Il y a fort à parier que ce sont les compagnies de Big Pharma elles-mêmes, ou encore les gouvernements à la solde de Big Pharma, qui propagent les théories les plus folles et promeuvent les théoriciens du complot qui répandent les théories les plus débiles sur le covid et les vaccins. Mais une chose est sûre, bien qu'on ne puisse citer des noms sans risque, c'est que des scientologues sont très actifs au sein de la "dissidence patriote", pour la détruire et assurer la victoire de ses ennemis. Il est fort probable qu'ils agissent par intérêt personnel et par soumission à la secte, alors que la secte elle-même collabore à 100%, au niveau de la direction, avec les gouvernements dans le nexus du monde interlope et des services secrets  (voir les travaux de Michael Collins Piper comme "Coup d'Etat" sur l'infiltration du mouvement "dissident" et "patriote" pour le compte de l'ADL-Mossad et de la CIA, par des membres anciens ou actifs ou de cette organisation de croissance personnelle qu'il ne pouvait pas nommer, mais qui est clairement la Scientologie.)  Les scientologues sont bien placés pour agir en "leaders de la dissidence" dans un contexte pandémique car ils ont perfectionné le discours populiste anti-contrôle mental (MK Ultra) et anti-pharmaceutique, de par leur combat anti-psychiatrique. Les scientologues et les sectaires conspirationnistes trouvent leur image miroir du côté des zététiciens anticonspirationnistes qui harcèlent en bande sur internet, pour le compte des grandes compagnies et parfois du gouvernement (statu quo).

Le gouvernement américain considère maintenant les théories alternatives sur la vaccination comme une cause de mortalité en contexte pandémique, une menace urgente à la santé publique, entravant les efforts de vaccination.

 
U.S. Surgeon General Issues Advisory During COVID-19 Vaccination Push Warning American Public About Threat of Health Misinformation

U.S. Surgeon General Dr. Vivek Murthy is issuing the first Surgeon General's Advisory of this Administration to warn the American public about the urgent threat of health misinformation. Health misinformation, including disinformation, have threatened the U.S. response to COVID-19 and continue to prevent Americans from getting vaccinated, prolonging the pandemic and putting lives at risk, and the advisory encourages technology and social media companies to take more responsibility to stop online spread of health misinformation.(...)

"Health misinformation is an urgent threat to public health. It can cause confusion, sow mistrust, and undermine public health efforts, including our ongoing work to end the COVID-19 pandemic," said U.S. Surgeon General Dr. Vivek Murthy. "As Surgeon General, my job is to help people stay safe and healthy, and without limiting the spread of health misinformation, American lives are at risk."

(...)
Read the full Surgeon General's Advisory here: surgeongeneral.gov/healthmisinformation



Suite à la crise des opioïdes si désastreuse, la famille Sackler en était au point de devoir fermer la compagnie Purdue. La compagnie israélienne Teva devait être la prochaine à passer au crible des autorités fédérales américaines pour son rôle central dans cette hécatombe. L’affaire Purdue avait mis en lumière les pratiques extrêmement choquantes et contraires à l’éthique de Big Pharma, mettant en péril sa réputation, alors que le gouvernement était en train de faire un grand ménage, leur faire payer des milliards et emprisonner quelques psychopathes en col blanc. À ce moment, Wuhan était le centre mondial de la production de fentanyl... un autre opioïde, comme l'oxycontin Purdue. Ex-Purdue Pharma head Richard Sackler denies responsibility for opioid crisis

Judge conditionally approves Purdue Pharma opioid settlement, shielding Sackler family from future lawsuits - CBS News 



Mis à part le fait qu'il faut rester éternellement en Afghanistan protéger militairement les plantations du plus gros producteur mondial de pavot (et construire des bases militaires pour préparer la guerre contre la Chine), beaucoup a changé pour Big Pharma depuis la crise du virus. Non seulement Wuhan n’est plus au centre de la production mondiale de fentanyl, puisque le marché mondial a été bouleversé de fond en comble, mais en plus tout va beaucoup mieux pour la compagnie Teva et surtout pour la réputation de Big Pharma en général, qui n’est plus du tout sur la sellette. Elle revient en force, étant perçue comme sauveur de l’humanité. Sa revanche sera terrible… Teva a gagné non seulement en crédibilité mais aussi en affaires, en poussant Trump à faire la promotion de l’hydroxychloroquine, ce produit désormais célèbre dont Teva est le principal fournisseur mondial. Israël passe maintenant pour le meilleur exemple de vainqueur du covid, malgré son mépris de l'éthique médicale et des droits et libertés fondamentales, son fichage biométrique, ses expérimentations médicales sur des prisonniers et autres cobayes non-consentants, etc. Plus d'infos dans cette entrevue de Whitney Webb avec Robbie Martin.


Yair Netanyahou (frère siamois de Boris Le Lay?) avec le fils de Jair Bolsonaro : l'unité Alt-Right sioniste affichée?
 

 

Bibi Netanyahou a longtemps combattu tout ce qui ressemble à la gauche, incluant Obama, mais sans jamais critiquer les politiciens d'extrême-droite et les chefs d'État qui prônent le laisser-faire vis-à-vis l'antisémitisme, le négationnisme, le racisme (surtout anti-Arabe et anti-musulman, racisme qu'Israel revendique le droit de pratiquer lui aussi). Bibi allait même se lier aux gouvernements, comme celui de Hongrie, qui condamnent ouvertement le progressisme, l'immigration, l'antiracisme, bref la gauche, bien qu'Orban favorisait la propagande "antisémite". Une analyse superficielle y verrait une contradiction insensée. En fait cet antisémitisme visait surtout Soros, ce milliardaire qu'Israel perçoit comme une menace existentielle.  Israël peut être ami avec des antisémites, surtout si ces derniers combattent également l'Islam, comme on voit du côté de DP, pour ne citer que ce site connu. En même temps, propager l'antisémitisme permet de monter un dossier et des statistiques prouvant la fameuse "montée de l'antisémitisme", qui constitue un point important de la propagande israélienne, même si les médias ne réfèrent pas à Israel comme source de ce discours de propagande. Israel insiste que le nouvel antisémitisme provient de l'antisionisme de gauche, mais il gonfle ses statistiques grâce à l'antisémitisme virulent extrême-droitiste de sites comme DP. Même l'église de scientologie travaille plus ou moins secrètement au sein de la dissidence mondiale en complicité avec Israël pour répandre l'antisémitisme (par ex: le scientologue Farrakhan) et servir ainsi par la bande les intérêts d'Israël qui contrôle justement la secte (via les Bronfman et leurs avocats juifs qui ont racheté la secte et fait alliance avec le gouvernement américain en échange de la reconnaissance comme Église, libre d'impôt). Bolsonaro favorise un antisémitisme pro-sioniste, solidaire d'Israel dans sa lutte contre la gauche, le progressisme, l'immigration, l'antiracisme, les musulmans, etc. Cette solidarité de combat est une excellente raison pour Israël d'appuyer plus ou moins ouvertement des antisémites, surtout de droite, voire d'extrême-droite, et ce même si ces derniers sont plus ou moins anti-israéliens, paradoxalement.

Bolsonaro, le président du Brésil appelé Capitaine Chloroquine, est fortement critiqué dans des manifs de grande ampleur au Brésil. Les manifestants sont probablement des appuis à Lula, puisque presque tout le Brésil préfère Lula, comme le monde entier ou presque (mais pas les antisociaux USA ni Israel ni le R-U). Ils attaquent l'appui de Bolso à la chloroquine mais le fond du problème est que le Brésil est économiquement en faillite et il n'a rien pu y faire. Ses vues sur la pandémie ont contribué à faire de lui un paria sans crédibilité, ce que ses ennemis politiques, très nombreux, s'empressent de récupérer à leur avantage. Le taré était en mission pour les USA pour détruire le pays de toute façon, écologiquement débile à un point difficile à imaginer, raciste anti-autochtone et proche des milieux sionistes extrémistes partisans du Troisième Temple. Il a des appuis presque seulement du côté des trumpiens et Qanoniens...

COVID-19 : le Brésil accusé de mener des expériences douteuses sur des humains

La fin de la clique charlatanesque approche. On peut tout de même se demander pourquoi rien n'a été fait contre tous ces gens depuis le début de l'épidémie.Quel a été l'intérêt de laisser tous ces hystériques s'emparer du débat sur les risques des vaccins? https://apmnews.com/nostory.php?ui

L'inversion des valeurs ne concerne pas seulement le pouvoir, elle concerne aussi ceux qui prétendent s'opposer à celui-ci. Comment peut-on défendre quelqu'un qui falsifie les données de ses études scientifiques? Science, Covid et Fraude - Entretien avec Elisabeth BIK NB : pensez à activer les sous-titres !Spécialiste de la fraude scientifique, Elisabeth Bik s'est penchée sur le

Pour être libre, il faut aimer la liberté. Pour aimer la liberté, il ne faut pas autoriser autrui à nous dépouiller de ce droit naturel. Suivre un gourou de la pseudo-dissidence, c'est accepter les mêmes chaînes que celles que nous imposent le pouvoir.

 
 
 
@FluorescentGrey : "Is [Bret Weinstein] actually pretending that pharmaceutical companies don’t already do this? https://t.co/uAfPlcwMPm" / Twitter

Dr Bret Weinstein invité par The Epoch Times (New Tang Dynasty, Falun Gong) à discourir sur les vaccins. Bret est un des rares, un des élus qui bénéficient d'une grande pub depuis qu'ils ont été déplateformés/démonétisés de youtube. La plupart tombent dans l'oubli, c'est signe que Dr Weinstein a des appuis. Pour ces célébrités, comme Alex Jones, le déplateformage par Youtube génère un gain de crédibilité important, c'est l'occasion de recevoir une pub massive. Carlson se présente comme candidat présidentiel en 2024, Brisson l'avaient vu venir.Weinstein est proche des néocons, il est sioniste, comme l'a momtré Robbie Martin sur son twitter. Bret a un frère, Eric, sioniste comme lui. Ce sont des vedettes de l"intellectual dark web" (la nouvelle droite Alt-Lite anglo, largement sous contrôle de Peter Thiel). Dr Weinstein a été invité à l'émission de Tucker Carlson. Ce dernier passe récemment pour un grand héros de la liberté d'expression, il se dit persécuté par la gauche, maintenant par la NSA. Alex Jones dit admirer combien Tucker l'a surpassé... Ils se prennent litéralement pour Sion contre la Matrice, comme dans la série de films des deux frères dégénérés Wachovski.

Fait étonnant: le biochimiste George Pieczenik, frère du célèbre ex-psychiatre de la CIA et désinformateur préféré d'Infowars Dr Steve Pieczenik (soi-disant descendant de Maïmonides), a été formé par Dr Fauci. Il a notamment découvert, dans ses recherches sur les bactéries, les techniques de manipulation de l'ARN messager... Joshua Lederberg, mentor de George Pieczenik, a été financé dans sa recherche par Sackler. Il a été formé par le fameux Dr Fauci, tout comme le Dr Steve Pieczenik l'affirme lui-même (sur les ondes d'Infowars). Lederberg a également travaillé comme conseiller pour Kissinger au Département d'État, tout comme Dr Steve Pieczenik. C'est un très, très petit monde... Pour plus de détails: Dudes Live (John Brisson Mark Lukacz) - The Great Pieczenik Brothers (Pt2 et autres sur la chaîne de Mark Kulacz) Steve Pieczenik est l'un des premiers à avoir répandu le récit de pizzagate et la théorie proto-Qanonienne de Trump comme élu du renseignement militaire pour sauver les États-Unis. Son cas a été amplement discuté dans les articles de ce blog concernant QAnon.

E&R et la dissidence (ex: Boris Le Lay) font littéralement la propagande des néocons et des sionistes sous couvert de combattre le sionisme et d'entrer en dissidence contre "le système". Ils combattent en fait le même "système" imaginé par Zemmour, soit un "système médiatique de gauche", celui-là même qui conspue Israël. La dissidence fait semblant d’être antisioniste mais c’est une façade pour tromper les gens et mener des opération de destruction des véritables diseurs de vérité. Quand on regarde leur travail, quand on gratte on découvre qu'ils défendent un sionisme néocon furtif du genre des évangéliques américains (anti-Soros, anti-gauche,etc.). Ce sont des sionistes en sous-marin, furtifs, qui combattent les vrais diseurs de vérité sous couvert de "dénoncer la désinfo". en fait ce sont d'immense pourvoyeurs de désinfo et dès qu'un véritable diseur de vérité les pointe du doigt pour leurs mensonges, les dissidents lancent contre ce diseurs de vérité une campagne de salissage et de destruction en sous-marin, utilisant diverses médiations, mais surtout leur base de fanboys, leur avant-garde de brutes intimidantes et harceleuses. Leur crédibilité de diseur de vérité et leur énorme base d’appui dans le public conspirationniste leur permet de frapper fort et de marginaliser, faire taire, voire intimider et harceler les véritables diseurs de vérité, ceux qui pointent du doigt la désinformation de la prétendue dissidence antisioniste. L’objectif visé étant de détruire toute réelle tentative de dire la vérité, autrement dit faire le travail de la CIA, tout en ayant l’air de révéler des vérités cachées, de la même façon que les grands médias prétendent informer alors qu'ils font souvent le travail des élites dominantes illégitimes! La dissidence révèle ainsi son visage terrifiant: ils sont la troupe de choc, l'avant-garde composée d'idiots utiles et de fêlés, au service de la guerre de la CIA contre le journalisme d'enquête réel, contre les vrais diseurs de vérité! La popularité de la dissidence a été moussée avec l'aide des grands médias afin de faire de ses "leaders" des vedettes dotées d'une immense charisme, d'une aura de crédibilité sans pareil, leur donnant ainsi le moyen d'attaquer et de détruire tout diseur de vérité jugé vraiment dérangeant par les élites dominantes illégitimes. Leur façon d'y arriver est très habile et astucieuse: ils captent l'attention du public en prétendant être antiionistes et inventent des mensonges et des sophismes pour retourner le public contre le diseur de vérité. Ainsi le public qui a tout à gagner du travail de journalisme d'enquête, ceux-là même qui seraient normalement intéressés à l'écouter, qui ont tout à gagner à l'écouter et qui l'écouteraient s'ils n'étaient ainsi influencés et retournés par des agents saboteurs, ces idiots utiles qui croient les leaders-saboteurs dissidents sont commandés de lancer des attaques contre ces diseurs de vérité "rivaux" et authentiques. Ils font le sale boulot d'influenceurs et de saboteurs au service de la CIA, ce boulot que la CIA de même que les grands médias ne peuvent pas faire eux-mêmes, puisqu'ils n'ont pas de crédibilité ni d'influence auprès du public conspirationniste. Il n'y a qu'en influençant les conspirationistes de la sorte que la CIA et les élites dominantes illégitimes peuvent retourner le public ouvert d'esprit contre les vrais diseurs de vérité.  Voir: Le CRIF et l’extrême-droite

Le CRIF et l’extrême-droite en détails

LDJ et Soral: l’union sacrée

DIEUDONNE, FAUX MARTYR ET MAITRE IMPOSTEUR

Ce pilpoul ! Tous ceux qui ne se sentent pas antisionistes doivent donc voter pour le représentant du Likoud. Pour la énième fois : est fiable celui est cohérent dans ses actes et paroles, pas celui qui est condamné par la justice pour faire crédible.

 
 
 
  
 
 

Afficher ou suggérer un biais antisémite entache toute l'objectivité de notre démarche, même seulement le suggérer, est un moyen sûr pour discréditer l'ensemble de son argumentaire. C'est aussi un moyen d'associer cet argumentaire légitime à un point de vue illégitime, haineux, ou à tout le moins biaisé et certainement pas objectif.  Pour des dissidents comme Boris Le Lay, ancien propagandiste sioniste devenu antijuif, il importe peu de s'aligner un jour avec les sionistes pour lutter contre les "gauchistes immigrationnistes islamolâtres", pour le lendemain s'aligner avec les antisionistes et les chrétiens contre les Juifs: il s'agit toujours de prôner la haine à l'Ouest contre les peuples sémites et de pousser Musulmans, Chrétiens et Juifs en guerre les uns contre les autres. Sa promotion du Christ-Roi (signe jésuite évident), servit probablement à entourlouper les dissidents chrétiens pour les manipuler et les utiliser pour mener sa croisade, une croisade menant en réalité à assurer le discrédit le plus total de la dissidence réelle et du christianisme réel, assimilés à la xénophobie, à la laideur morale et à la folie pure et simple.  Le but semble être de fabriquer sur internet de l'antisémitisme à la mode qui attirera l'attention des médias et donnera du crédit à la thèse sioniste de "la montée de l'antisémitisme". Bref une pure opération psychologique servant les intérêts sionistes.

  

Inverser le point sur les Gentils pour inclure juif à la place, et vous verrez à quel point la vision kahaniste se retrouve dans celle de la dissidence soralienne et conversanienne: anti-gauche, anti-BLM, "anti-antiraciste", anti-international anti-mondial, anti-séculier (contre la séparation religion-État), bref illibéral. Pratiquement sur la même longueur d'onde que Poutine et Bibi qui communient ensemble dans l'illibéralisme et la volonté de réunir le politique avec le religieux, au contraire du courant de sécularisation des derniers siècles. 

Cette manière de voir, de considérer l'Europe comme féminisée, vaginisée, métissée et dégénérée, bref comme une sale prostituée malade de tolérance, faiblarde, multiculturaliste, multiraciale, est directement issue des milieux kahanistes, mais pas uniquement de la LDJ. Elle sert à contraster et mettre en relief la supposée pureté raciale juive israélienne et la volonté de préserver cette pureté et ce monoculturalisme par la domination et la violence, voire l'extermination. Le plus stupéfiant est de constater que cette même manère de voir a contaminé une grande partie du mouvement nationaliste blanc ou judéosceptique, incluant à sa marge des groupes comme E&R, alignés sur les idées de Kevin MacDonald par exemple, qui prônait littéralement une alliance anti-arabe entre l'Europe et Israel. On retrouve en fait surtout chez les agitateurs et les penseurs néoconservateurs anti-islam (ou plus ou moins racistes anti-arabe) cette tendance à fantasmer le djihadiste et l'arabe musulman fanatique comme s'il était le dernier bastion du mâle viril et puissant face à une humanité féminisée et faiblarde influencée par l'Europe gauchiste et libérale (ou "contrôlée par Soros" comme croient les fondamentalistes de droite américains et disciples d'Alex Jones).
 
 
 
 

Et si certains pensent que la piqûre est le problème alors leur paradigme n'est pas le bon. Il n'y a pas d'antagonisme entre l'élite et les colons. Que les Hindi, Soral et autres imposteurs cessent de nous les rendre sympathiques.

A peine sortis du centre de vaccination, ces colons poursuivent leurs provocations, les bombardements et les exactions. L'on doit oublier tout cela et se concentrer sur leur seul statut vaccinal qui fait d'eux des sacrifiés, selon les imposteurs Soral et Hindi. La blague.

A partir de la 23e minute, il nous dit qu'il y a un conflit entre le projet mondialiste et celui de la colonie. Il y aurait soi-disant une opposition entre le projet de Soros, décadent, et celui de "droite" qui renoue avec les vertus du nationalisme.

Il faudra demander à Hindi si ces soldats ont été raflés pour servir de chair à canon et vont être sacrifiés. Il faudra également demander à Soral si ces pauvres soldats "vaccinés" sont persécutés par leurs élites. Quant au Palestinien mort, on s'en fout, n'est-ce pas?

Citez-moi un seul peuple qui peut se permettre de se comporter ainsi sans susciter l'indignation du monde entier? Ce peuple est le seul à pouvoir s'asseoir sur les résolutions de l'ONU, c'est la preuve qu'il bénéficie de l'appui de ses élites. Soral et Hindi = désinformateurs !

Le colon qui a reçu la piqûre devient le Palestinien. Quant au Palestinien, il disparaît totalement pour ces gens, car il n'a pas reçu la piqûre. Si ça ne s'appelle pas rallier le sionisme, je ne vois pas ce que cela pourrait être. ER = serviteurs de la colonie.
 
ER veut nous faire pleurer sur une soldate meurtrière de la colonie. Lutte des classes, quelle blague !!! Dites-le que vous bossez pour la colonie au lieu de faire perdre du temps aux naïfs qui vous prennent pour des "dissidents".
 
@FluorescentGrey · 19 sept. I’m just having a hard time understanding how one gets ‘red pilled’ on msm Covid takes and immediately dives into another lockstep homogenous narrative that has big money political actors behind it (just like the opposing narrative), instead of zooming out overall
 
@FluorescentGrey · 19 sept. What made it so easy for you to swallow so much of the lockstep oppositional narrative to MSM Covid info? I’m genuinely curious because I’ve become fully black pilled on trusting any media personality on Covid knowledge at this point
 
Les colons assassins deviennent des "gentils". Et Rothschild, principal promoteur du sionisme, serait contre les "gentils". Merci Soral, Hindi et Hillard de faire le sale boulot pour Rothschild.
Soral et son mouvement d'attardés ont neutralisé tout sursaut salvateur. Il ne reste plus que des gens qui ne comprennent rien à rien.
 
Soral a attiré dans son mouvement les plus idiots et les méchants. C'est en cela qu'il est un ennemi. Aujourd'hui, il leur dit de pleurer sur le sort des soldats vaccinés de la colonie et ils s'exécutent.
 
Selon ER, on doit pleurer sur le sort de ces ordures parce qu'elles sont vaccinées. Lutte des claaaaaassssses !!!!!
 
 

Edgar Morin est attaqué par E&R et Ryssen comme un juif de gauche dangereux. Comme Stéphane Hessel, Edgar Morin a beaucoup été attaqué par les extrémistes juifs du genre de la LDJ, ces représentants miliciens du mouvement kahaniste qui règne sur la politique israélienne de nos jours. Un Einstein dénonçant le PM israélien comme un fasciste et un terroriste, Israël n’en veut pas. Les kahanistes à la Knesset prônent le nationalisme raciste, la violence et le génocide, ils veulent réinstaurer la religion au sommet de l’État, la disparition des idées libérales des Lumières, l’humanisme, la sécularisation, la séparation de l’Église et de l’État, le multiculturel, l’international, le métissage, le socialisme, bref la disparition de la gauche. Ryssen a beaucoup insisté sur la nuisance des juifs de gauche, mais n’est-ce pas là simplement l’expression de sa détestation de la gauche ? Il n’a aucun problème avec Zemmour, puisqu’il ne déteste que les juifs de gauche et cela à cause de leur gauchisme qui se traduirait par un "soutien hypocrite au racisme d’Israël". Or ces penseurs juifs de gauche ont souvent été attaqués en justice à répétition par les Goldnadel de ce monde ! Ryssen revendique le droit d'être kahaniste en paix, on dirait bien. À moins que l’objectif de ce genre d'individus soit de rendre la "dissidence" de plus en plus semblable au sionisme kahaniste, pour le normaliser et permettre l’expansion mondiale mais furtive de son modèle social-culturel d’ultra-droite apocalyptique du genre des évangélistes américians ? L'influence anglaise et américaine se fait clairement sentir chez E&R, comme autrefois chez le jésuitique Faurisson... La dissidence blâme "la franc-maçonnerie" en général, en oubliant que ce sont les loges britanniques qui tirent les ficelles de la franc-maçonnerie occidentale et même du Vatican. La dissidence prône le retour du religieux à la tête de l'État, tenant le même discours que les jésuites, l'élite au service du Pape (rappelons que contrairement à l'idéal jésuite, c'est au christianisme, soucieux de la liberté et de la dignité humaine, comme le fut par exemple Blaise Pascal, que l'on doit la séparation historique de la religion et de l'État!). Mais ils servent en fait à démoraliser la dissidence réelle et les chrétiens réels, en faisant la promotion d'infiltrés et de désinformateurs, tout en posant comme des chrétiens, pourrissant l'esprit des chrétiens dissidents, et faisant passer les chrétiens pour des gens aux idées rétrogrades, haineuses ou carrément folles aux yeux du public et des médias. En posant comme des dissidents et des chrétiens, ils font un tort immense au christianisme réel et à la dissidence réelle, et ils le font mieux que n'importe quel autre ennemi du christianisme et de la dissidence. Michael Collins Piper avait identifié cette influence de la désinformation anglaise pseudochrétienne dissidente du côté d'Alex Jones (allié des frères anglais Watson) et de Christopher Bollyn (possiblement un atout du renseignement britannique lié à l'Église épiscopalienne, une branche de l'Église anglicane).  Rappelons que la dissidence contre la guerre en Irak a donné du fil à retordre aux dirigeants illégitimes fauteurs de guerre, et cette dissidence anti-guerre fut menée en majeure partie à l'époque, surtout aux États-Unis, par d'importantes organisation chrétiennes, ralliant une part importante du peuple américain, des organisations et des militants chrétiens soucieux d'éthique et condamnant les guerres illégales et en tous points contraires aux principes chrétiens et à la morale la plus élémentaire.

Le mouvement milicien américain récupère les libertariens et les pousse à former des milices (ex: Oath keepers), joindre le Tea Party, la JBS, se séparer de la société, conspirer et infiltrer les gouvernements locaux, s'armer et prôner la violence et le chaos, pour lutter contre le NWO, la Réserve fédérale, etc., alors que c'est ce même NWO qui a créé ce mouvement exprès. C'est pas juste une opposition contrôlée pour la limiter, c'est une dialectique planifiée pour faire exploser le chaos lors d'une crise économique qui affaiblirait le gouvernement.

L’alignement sur le mouvement des milices patriotiques américaines anti-gouvernement est de plus en plus assumé chez nombre d’antivax, qui vont jusqu'à menacer les autorités gouvernementales et prédire leur lynchage public. Il faudra prendre garde, car le mouvement milicien-libertarien-patriotique est rien de moins qu’une création du nouvel ordre mondial... ce même "nouvel ordre mondial" qu’il croit combattre ! Un piège pour des milliers de gens dupés, et un outil de chaos qui ne fera que servir le NWO. Qui plus est, ce mouvement milicien patriotique est de plus en plus sous contrôle israélien (Rand Paul en est un parfait exemple), comme l'a démontré Michael Collins Piper dans l'assassinat de JFK et l'attentat d'Oklahoma City, ce qui n'augure vraiment rien de bon. Et cette prise de contrôle israélienne du mouvement milicien-patriotique américain n'a fait qu'empirer depuis Oklahoma City (haut fait du mouvement milicien américain).

Le mouvement patriotique-réactionnaire est sous contrôle des réseaux de l'Otan, autrement dit de l'armée. Les réseaux secrets de l'Armée et de l'Otan ont les mêmes liens profonds avec le mouvement patriotique-milicien qu'avec le scandales de Gladio en Italie, par exemple, dont le coeur était la stratégie de la tension, utilisée pour combattre le socialisme. Le rôle très public des généraux et militaires dans la "résistance contre les médias, les gouvernements corrompus, etc." (Voir l'ouvrage The Jewish Threat: Antisemitism in the U.S. Army) sent la manipulation. Il faut s'attendre à ce que le mouvement des milices sorte de son trou aux USA très bientôt, lorsqu'il y aura des violences. Ce sera un bon prétexte pour les gouvernements d'aller capturer les résistants à domicile, au lieu de le faire sous les caméras dans les manifestations. Le conspirationnisme ou l'opposition radicale aux mesurs du gouvernement seront, aux yeux de la justice, une preuve d'allégeance à la révolte milicienne. L'establishment américain a prévu le coup il y a longtemps: une crise majeure faisant tomber les gouvernements donnera au mouvement milicien une motivation extrême, d'où l'intérêt de les créer et de les pousser dans cette direction, pour leur faire déclencher le chaos qui justifiera un grand ménage de toute la résistance populaire. La majorité sera rassurée et satisfaite de voir la répression violente des méchants rebelles (antivax ou miliciens, ce sera la même chose). Selon l'establishment mormon aux USA, par exemple, seuls les shériffs et les magistrats ont le droit de résister contre l'autorité excessive (ou illégitime) du gouvernement fédéral, pas les individus qui composent le peuple lui-même (ce serait une révolution communiste et Dieu hait le socialisme-communisme!). Pour l'establishment, ces rebelles doivent être écrasés au moyen du mouvement milicien qui fournira la justification de ce qui sera probablement la pire répression violente jamais vue dans l'histoire récente.

Exemple typique de subversion ayant pour fin la déchristianisation (mission de la chiassidence). Le Lay est passé du radical sionisme à l'antisémitisme, au national-catholicisme puis au racisme antichrétien avec DP. C'est comme ça que ce mauvais berger déchristianise son troupeau. || ODDR @PhilipdDaFourth · Quand Le Lay roulait à mort pour Israhell twitter.com/Themis510/stat…

 

L'opération QAnon fut certainement une tentative de dévoyer irrémédiablement et définitivement le christianisme et la dissidence populaire réelle, les ennemis numéro un des serviteurs du Prince de ce monde. Aux USA QAnon appuie Trump, en Israel Qanon appuie Netanyahou contre le "complot des médias" et de "l'État profond" qui l'ont fait tomber. Haaretz: "And QAnon Israel uniformly backs former Prime Minister Benjamin Netanyahu and reiterates his more conspiratorial statements about social media companies colluding with his enemies to bring him down." L'expression "Deep state" est casher, comme le prouve son utilisation par Netanyahou (Haaretz) "His social media troll son Yair, who has a history of pandering to the hard right around the world, calls the new government illegitimate. Netanyahu himself has serially referred to the "deep state" controlling the country." Voir également: Netanyahu says he is the victim of a “deep state”conspiracy. Ces néocons et ces trumpiens n'ont vraiment pas d'imagination, ils se plagient sans cesse! @FluorescentGrey · in 2017 Alex Jones would claim (in a now deleted article) that George Soros had a plot to 'take down' Israel, a ludicrous claim but Jones continues to defend Israel against these supposed 'globalist' enemies of it Soros Launches Plan to Bring Down US and Israel » Alex Jones' Infowars

Il y a une vaste manipulation en cours visant à détruire la gauche et à canaliser à droite toute forme de dissidence. Dans l'opinion publique, avec la complicité des médias, la droite passe maintenant pour l'avant-garde de la lutte contre la culture de l'annulation, contre Big Tech et la censure "progressiste", contre Big Pharma et son emprise sur les gouvernements et les politiques dites sanitaires et d'ingénierie sociale en général. Alors que la gauche devrait normalement être elle aussi à l'avant garde de la lutte contre les grandes corporations, contre Big Tech et Big Pharma, elle passe au contraire pour la grande défenseresse de celles-ci, avec son amour de la censure et des vaccins. 

Ce que couvre cette manipulation est le fait que ces gens de droite qui attaquent la culture de l'annulation et défendent la liberté d'expression sont trop souvent des purs néocons pro-israéliens jusqu'à l'os (à moins que cet appui à Israël soit motivé uniquement par la haine des arabes et des musulmans?).

L'opération de manipulation de l'opinion publique est couronnée de succès: l'Alt-Right et le mouvement trumpien ont réussi à associer le discours non-interventionniste ("fin aux guerres sans fin"), ainsi que le conspirationnisme à la droite de la droite et, plus curieusement, à un parti pris ultra pro-israélien, proche de Bibi Netanyahou--l'homme qui conclut l'alliance sioniste avec les évangélistes américains dans les années Nixon-Reagan. (Israel sait que son arme principale est l'opinion publique, particulièrement l'opinion publique américaine.) La réussite de cette opération se voit au fait que la gauche s'est retrouvée du même coup à avoir le monopole de l'antisionisme. C'est une fausse impression, puisque c'est tout simplement la droite qui a été entièrement retournée au service du sionisme, grâce à l'Alt-Right et au trumpisme ! Était-ce le but réel de la présidence Trump et du mouvement Alt-Right? Ce mouvement peut-il maintenant disparaître ou bien reviendra-t-il en force avec l'appui des Frères de l'Espace, des Pléiadiens proches de QAnon, pourquoi pas, puisque le président Trump est maintenant élu Président de la Fédération Galactique?

Quand on entend les cris de victoire des conspis et des résistants qui voient l’échec du grand récit de la pandémie et des restrictions sanitaires, proclamant que les élites dirigeantes illégitimes sont à veille de perdre prise sur le pouvoir, il faut prendre un peu de recul pour évaluer à quel point c’est inexact et voir qui est en train de récupérer la situation à son avantage. Il faut être sur nos gardes à ce moment où la victoire semble proche car c’est peut-être à ce moment que l’empire décidera de frapper fort pour casser ce qui menace leurs intérêts et leur pouvoir. Par exemple, la Palestine était en train de gagner dans l'opinion publique, aux yeux du monde Israel avait l'air de ce qu’il est réellement. Ensuite est arrivé le 11 septembre qui a complètement retourné la situation en retournant la perception du public du problème israélo-palestinien et du terrorisme en général. Le mouvement pro-Palestine n'a jamais pu s'en remettre et la menace terroriste est devenue un moyen de glacer le sang et d’induire l’autocensure chez ceux qui ont une intelligence. Les théories du complot ont été catalysées exprès par les États-Unis après le 11 septembre pour discréditer d’avance toute tentative de réflexion critique et intelligente des causes réelles du 11 septembre et de la situation au Moyen-Orient, comme le signalait Weill-Raynal. Lorsqu’un mouvement semble sur le point de gagner la guerre contre l’empire et qu’on s’imagine qu’il y a de l’espoir c’est généralement le moment où l’empire prend les grands moyens pour écraser et tuer ce mouvement. 
 
La stratégie de diabolisation du socialisme passe maintenant plus que jamais par l'accusation d'antisémitisme consécutive à leur positionnement pro-palestinien et antisioniste. La gauche doit être détruite et avalée par un wokisme superficiel et creux, et l'accusation d'antisémitisme doit y conduire, car le point de non-retour a été franchi et ce n'est qu'une question de temps avant que l'antisionisme doit déclaré criminel au même titre que toute forme d'antisémitisme comme le souhaitaient Pompeo et Netanyahou.

Parallèlement, à droite, Trump qui s'est fait connaître comme un grand ami de Bibi Netanyahou et le meilleur allié qu'Israël a jamais eu à la Maison blanche, s'est peut-être retiré momentanément, mais ses idées vont regermer partout dans le monde sous de nouvelles formes ayant l'avantage de ne pas avoir toutes les tares qu'on pouvait reprocher à Trump. Même Zemmour aura l'air sérieux. Outre-Atlantique, Zemmour trouvera sûrement un grand appui auprès du Canadien Eric Duhaime, une sorte de Geert Wilders si on veut, un ex-professeur de démocratie en Irak pour la NDI (émanation du NED), qui vient d'entrer en politique.

Les néocons sont en train de marquer des points dans l'opinion publique en changeant leur image, en se reconvertissant en défenseurs de la liberté d'expression sur les réseaux sociaux, en pourfendeurs de la rectitude politique et de sa culture de l'annulation. Tout en jouant les rebelles qui osent défendre Israël face aux tout-puissants gauchistes et à "la rectitude politique accusant Israël d'être raciste et Apartheid", laissant entendre que les médias et les politiciens français formeraient un pouvoir pro-palestinien écrasant (c'est du moins la perception qu'a Israël de la France). Quant à la liberté d'expression du mouvement BDS, silence radio du côté de nos grands défenseurs de la liberté d'expression, ou bien la question sera plutôt retournée en une question de liberté de confronter "les antisémites promoteurs de BDS".

Quand on examine de près la théorie critique (critical race theory, CRT) et le curriculum des études ethniques (Ethnic Studies), cette obsession de la droite (surtout depuis Trump), on  découvre que ce curriculum comprend une partie sur la Palestine et les peuples internationaux en lutte comme les Palestiniens. La droite est donc en train de faire le sale boulot des pro-israéliens fanatiques qui paniquent à l'idée que les jeunes américains s'éduquent et s'informent convenablement sur le sort du peuple palestinien et le fondement impérialiste du racisme et de l'oppression qu'il subit. La droite est devenue un idiot utile du sionisme et il appert de plus en plus que les dissidents opposés à la théorie critique (CRT) et à la culture de l'annulation roulent en fait pour Israel, peut-être sans le savoir. C'est la preuve que le mouvement droitier contre la culture de l'annulation et contre la théorie critique roule pour Israel. Au risque de se répéter: la vraie raison qui explique pourquoi la droite est tellement obsédée et combat si fort la théorie critique (CRT) et le curriculum d'études ethniques (Ethnic Studies), c'est que la droite est sous contrôle sioniste et que les sionistes ont en horreur l'idée que les étudiants soient éduqués dans un cadre académique sur le sort des Palestiniens. Car le curriculum d'études ethniques basé sur la CRT inclut une partie sur la Palestine, ce qu'Israel ne peut laisser passer.

En Israël, c'est la gauche qui est sans arrêt accusée d'être nazie et antisémite, alors que la droite extrême prend le contrôle du gouvernement en étant ouvertement raciste et génocidaire. Ce même clivage (gauche antisioniste et droite sioniste) est en train d'être imposé subtilement dans l'ensemble du monde politique international par l'influence des réseaux pro-sionistes à travers le monde. L'exemple du président Bolsonaro au Brésil, droitiste ami de Trump et des USA, avec son appui au Troisième Temple et aux extrémistes pro-israéliens en est la parfaite illustration.

Parlant de dictateurs pro-israéliens et pro-États-Unis, l'agent israélien likoudnik quasi-kahaniste Eric Zemmour devient une super vedette populiste-sioniste populaire, présidentiable, officiellement en campagne présidentielle (est-ce seulement pour faire pression sur Macron pour Israël?), et en même temps qu'il reste l'enfant chéri de la frange d'extrême-droite sioniste, nationaliste blanche, catho tradi, etc. Ici il sert carrément la propagande israélienne et se trouve retweeté par nul autre que le président d'alors Bibi Netanyahou: Flashback mai 2020: La vidéo de Zemmour retweetée par Bibi Netanyahou. En résumé (RADIOJ): Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a fait preuve d’éloges vendredi 8 mai sur la gestion de son pays pendant la crise du coronavirus. Le chef du gouvernement a partagé une vidéo de l’émission « Face à l’info », diffusée sur la chaîne d’informations en continu CNews présentée par Christine Kelly, et avec la participation de l’éditorialiste Eric Zemmour en ajoutant en commentaire: « La France le sait: Israël est le leader mondial de la lutte contre l’épidémie du coronavirus. Bravo à vous! » Dans l’extrait vidéo, l’analyste Harold Hayman explique les procédés de l’Etat hébreu face à la pandémie mondiale, tels que le port du masque obligatoire ou le traçage des personnes contaminées.

Il paraîtrait que cette société est gangrénée par le gauchisme. Pourtant, ils sont majoritaires à tenir ce genre de discours publiquement. Ce sont les kahanistes qui tiennent ce pays. Autrement dit, la branche la plus extrémiste qui représente cette société. || David Sheen @davidsheen · Israeli lawmaker Yitzhak Pindrus calls to genocide all “people who contribute to miscegenation” – praising a Bible myth of a murderer of a Jewish man and non-Jewish woman while they were making love – by running a spear through their intertwined genitals https://twitter.com/freyisrael1

New: @UKLabour has banned members from even discussing the possibility of sanctions against Israel because it would be "anti-Semitic" Labour bans Israel sanctions debate Official alleges that demand for weapons embargo could cause "anti-Semitic behavior."

FLASHBACK: Netanyahu and Orban: An illiberal bromance spanning from D.C. to Jerusalem - Israel News - Haaretz.com

Daniel Conversano se déclare finalement sioniste | Issou TV

Like Anti-vaxxers, Netanyahu Also Prefers to Ignore Science   Comme Netanyahou, Trump aussi, malgré son appui au vaccin, rejettait fièrement la science et a su conquérir les dizaines de millions d'évangélistes américains. Sans être très religieux, Trump et Netanyahou savent manipuler les partisans de la droite conservatrice pro-religion qui se méfient de la science comme du communisme. On est souvent sommé de choisir entre la religion et la science. La science est toujours présentée comme une chose de dangereusement anti-spirituelle, fondée sur la pensée linéaire intellectuelle stérile, alors que la réaction traditionnelle mystico-religieuse aurait supposément la solution "si on y revenait", si on arrivait à les réchauffer... Or la science est en évolution, la science elle doit dépasser le matérialisme et approcher l'esprit. Ce n'est pas la religion, fondée à une époque qui ne connaissait pas la science, qui peut apporter la solution aux problèmes du matérialisme. Ce serait déjà bien par contre que la religion redevienne spirituelle et se libère elle-même de l'emprise du matérialisme. Les dogmes et les fondements de connaissance dans le domaine religieux ne sont plus du tout compris par qui que ce soit (la théologie en est la preuve). La religion traditionnelle restera pour toujours stérile et réactionnaire dans le monde moderne (même si l'Église profite du matérialisme pour maintenir son pouvoir, elle fait progresser le matérialisme et assure sa victoire finale). La science n'a pas à être anti-esprit, en fait elle est déjà en soi une activité de l'esprit. Le matérialisme nie l'esprit, la science sérieuse en évolution ne peut pas nier l'esprit. Continuer dans la voie séparatiste de la science anti-spirituelle ou de la religion anti-science, c'est rendre toute évolution impossible et contribuer à faire du monde à venir un matérialisme totalitaire, un enfer sur terre. La religion actuelle rétrograde et obsolète ne veut rien savoir d'une science de l'esprit, elle s'accomode très bien du matérialisme ambiant et d'une science anti-spirituelle car ceux-ci l'aident à se mettre en valeur en lui servant de faire-valoir: la religion peut ainsi passer pour une alternative et une solution au matérialisme, ce qu'elle n'est pas, puisqu'elle ne veut pas d'approfondissement réel et individuellement libre de la vie religieuse, elle ne permet pas que les impulsions religieuses soient éclairées et ravivées par une science de l'esprit. Même si la science de l'esprit résolvait le problème du matérialisme, l'Église serait en peine: elle regretterait d'avoir perdu tout pouvoir puisque l'individu serait alors en contrôle de sa démarche de connaissance spirituelle (ce qui selon l'Église mènerait au Protestantisme). L'article plus haut sur Bibi et la science n'est pas ce qui importe ici, il met surtout en évidence le clivage stupide entre science et religion. Appuyer l'évolution de la science obligerait supposément à appuyer la dictature totale de la science dans tous les domaines, sinon c'est qu'on préfère la dictature de la tradition religieuse moyen-âgeuse obscurantiste et superstitieuse et alors on rejette toute la démarche scientifique sur lequel est basé tout le monde moderne.  Or les deux voies sont stériles, autoritaires, et mènent à l'enfer sur terre: autant la foi aveugle en l'autorité de la religion stérile que la foi aveugle en l'autorité de la science actuelle assurent la victoire du matérialisme. Les jésuites sont des champions du matérialisme en ce qu'ils passent pour des hommes de Dieu mais sont en fait les plus grands promoteurs de la division la plus radicale qui soit entre foi et savoir, science matérialiste et religion pseudo-spirituelle théologienne.

Nous sommes appelés par des  maîtres manipulateurs à choisir notre camp : soit la religion salvatrice contre le péril de la science sans conscience, soit la science salvatrice contre le péril de la religion obscurantiste. Les dés sont pipés, c'est une fausse dichotomie qui ne sert à rien de plus que nous asservir.

La liberté est intérieure, pas extérieure. C'est la vision allemande de la liberté au sens spirituel, différente de la vision américaine de Freedom qui est associée à l'extériorité, aux grands espaces. Les libertariens, patriotes ou autre, tombent dans le panneau en voyant la liberté comme quelque chose d'extérieur, qu'ils pourraient conquérir pour un groupe ou pour un peuple.  Ce n'est pas la liberté que de se vouer à un nouveau gourou infaillible après avoir reconnu et répudié le culte de la majorité envers l'autorité infaillible des experts, de l'État, des médias. La liberté commence par celle de penser librement, d'exercer son jugement de manière autonome, de soupeser et tester les idées. Cela les traditionnalistes, les jésuites, les scientifiques matérialistes et les tenants du scepticisme (comme les anticonspis de Conspiracy-watch) croient que c'est impossible.

En s'arrangeant pour que les faits soient rapportés plus ou moins correctement seulement dans des médias et dans un camp considéré "ennemie de la nation" (russe, séditionniste, etc.), on marginalise les diseurs de vérité et on les associe à l'ennemi. Ainsi on peut plus facilement éliminer la résistance. En ce moment, la droite dite patriote s'accapare presque le monopole du discours de résistance à l'État et de liberté face à l'autorité. Alors que la couleur rouge révolutionnaire et agitatrice était autrefois réservée aux Démocrates à cause de l'influence socialiste "rouge", ce sont maintenant les Républicains qui portent la couleur rouge de la résistance révolutionnaire du peuple, or il s'agit clairement d'un choix artificiel conçu pour agiter la droite pour mieux s'en servir. La résistance se trouve reléguée dans une voie droitiste patriote, qui sera utilisée comme force révolutionnaire te vecteur de déstabilisation, et cette même droite patriote est menée par des provocateurs et des agitateurs pour l'envoyer frapper un mur à toute vitesse, pousser le peuple à la rébellion, à faire des conneries, pour mieux l'écraser et éliminer toute forme de dissidence. Plus tard, la droite patriote sera peut-être enfin récupérée pour alimenter la haine anti-Chine, comme le monde l'exemple de l'Australie, où l'empire Murdoch et ses réseaux droitistes sionistes ont réussi à cultiver une haine anti-Chine très forte, couplée à un discours libertarien contre l'autoritarisme de l'État et le "socialisme". À ce moment, la droite patriote ne sera plus alimentée de vérités occultées et censurées mais de purs mensonges fauteurs de guerre. Skynews de Rupert Murdoch est banni pour avoir diffusé désinfo vaccinale, pousse les foules à la révolte, mais en même temps détourne le blâme vers la gauche, le gouvernement communiste chinois, cela alors que le discours lui-même est affligé d'un biais déconcertant qui saute aux yeux, discréditant les vérités et demi-vérités qu'ils avancent néanmoins.
 
Il va falloir commencer à ignorer ce Dr Fauci, ne plus relayer ses propos, surtout ne plus suivre ses conseils. Car pas une de ses prétendues solutions n'a fonctionné, même qu'elles n'ont réussi qu'à empirer la situation, à multiplier et aggraver les problèmes.

Ils nous gavent de ce système de santé, jusqu'à n'en plus pouvoir... mais il ne faut pas oublier que c'est précisément dans le but de l'achever, et cela le plus tôt possible. "... (L'étatisme, le droit, sont des restes de l'époque gréco-romaine; les loges du monde anglo s'activent toujours plus à les faire disparaître pour fonder leur propre règne. Le monde anglo doit régner sur le monde comme Rome a régné autrefois sur l'Europe. Ces restes étant de toute façon stériles et incapables de résoudre les problèmes actuels liés à l'époque moderne.)

Il est pas mal sûr que les cons de Conservateurs vont récupérer l'écoeurement vis-à-vis ce que Duhaime appelle le gouverne-maman et réussir à remporter les prochaines élections, et cela rien qu'à cause du fait que les défenseurs du système de santé et de la sociale-démocratie (ce qu'il y a de plus près du socialisme à l'Ouest) sont associés aux Libéraux (au fédéral du moins). Si les Libéraux reviennent au pouvoir ce sera en raison de la peur traumatique de la pandémie, qui afflige la majorité de la population. Elle est traumatisée et ferait n'importe quoi pour "en finir avec la pandémie", c'est pourquoi elle adhère au culte du vaccin salvateur, prenant ses désirs pour des réalités.

Zemmour est appelé le Tucker Carlson français dans les médias israéliens. Carlson est à Alex Jones ce que Zemmour est à Soral: ils disent la même chose et sont dans un même rapport, le premier étant public, populaire et influent dans la culture de masse, le second marginal mais populaire et influent dans la contre-culture. Comme Zemmour, Carlson a parlé de se présenter aux élections présidentielles. Duhaime tient politiquement le même rôle que Zemmour au Québec, lui qui adore l'Alberta libertarienne de droite fondamentaliste et son rejet des mesures sanitaires collectivistes telles que celles adoptées par le Québec. Les Alexis Cossette-trudel et compagnie sont les équivalent d'Alex Jones. Ils sont tous dans l'opposition aux mesures sanitaires trop restrictives et à la vaccination obligatoire, ils se prennent pour les débranchés de la Matrice, dans leur base de résistance, appelée Sion.  Ils sont tous sionistes sur les bords, à divers degrés, du moins ils admirent tous le "nationalisme" dont se revendique fièrement Israel, à la face du monde qui se "globalise" depuis des siècles.

Le vaccin est le faux messie, la droite vient en sauveur faire tomber les faux messies dans l'abîme! La gauche va se brûler et tomber parce qu'elle s'est alliée au faux messie. La droite va profiter de la pression provax pour se mettre en valeur comme seule et unique alternative à "l'oppression de la gauche provax". Les foules désespérées se jetteront dans les bras du sauveur proposé par la droite, qui promettera de faire front contre la "tyrannie sanitaire socialiste", tout en allégeant le poids de l'État du même coup, pour donner plus de place au libre-marché, bref à la privatisation, au privé... 
 
 
 
  
L'économie est l'argument baguette magique par excellence; Duhaime est formé à l'institut économique Fraser dans l'ouest canadien.) Avec Alex Jones, Tucker Carlson, Zemmour, Duhaime, Sora, tout finit par mettre en valeur les Anglos, l'Angleterre. Ce sont des agents de l'étranger qui ont pour mission de rassembler et manipuler les nationalistes qui se croient défenseurs de l'Occident chrétien. Selon Michael Collins Piper, Alex Jones est probablement lié au moulin de désinformation anglaise, quelque chose comme Tavistock, proche de la scientologie, et radicalisé pro-sioniste. Derrière ces pseudos catholiques consrvateurs ou sciento-sectaires divers de droite nationale décomplexée se cachent les Anglais.

En nous faisant subir tout ça, les puissants tentent de nous faire croire que "c'est cela le socialisme que vous souhaitiez", pour qu'on finisse par être allergique à l'idée même de socialisme. Ces gens travaillent en fait à littéralement saboter, démolir de l'intérieur une fois pour toute le mouvement socialiste et républicain dans le monde. Ils tentent de pousser le socialisme au-delà de l'absurde, le rendre absolument insupportable, même pour ceux qui défendent les idées socialistes et républicaines. La France, avec son peuple qui se rebelle face au monde anglo-capitaliste, représentait cette idée aux yeux du monde; elle doit maintenant représenter "l'échec" de cette idée et les prétendus "socialistes" y travaillent avec acharnement, méthodiquement.  Là où l'idée républicaine est au fondement de l'État, les puissants poussent le socialisme à l'extrême, au-delà des limites de l'intolérable, en usant de cette crise sans fin qui est pour eux la meilleure opportunité de mettre en valeur la droite et la droite de la droite, les mettre en vedette comme défenseurs et gardiens de nos libertés individuelles, voire du "bon sens" tout simplement. En suivant les diktats du Great Reset, l'État à tendance socialiste va se discréditer lui-même en faisant un tas de conneries, tout en croyant bien faire son travail. Le peuple croira que tout est la faute du gouvernement et du socialisme.  Au final ce sont les milliardaires qui gagneront, assurant la défaite de l'idée socialiste et la victoire politique de la droite à l'avenir, car celle-ci va gagner en force là où elle n'avait aucune prise, par exemple au Québec avec le parti conservateur de Duhaime, le libertarien sioniste anti-islam qui travaillait pour la NDI (liée au National Endowment for Democracy, autrement dit la CIA).
 
Le mouvement conspirationniste est en train de prendre une tangente extrêmement inquiétante, il se fait retourner par des éléments de droite à force d’obséder sur le complot vaccinal. Qui plus est, des éléments de la droite sioniste! On n’a plus de mouvement conspirationniste mais un mouvement sioniste antivax! C’est comme si tous les autres complots n’existaient plus et s’étaient tous fondus en cette seule opération de vaccination et de Great Reset. Il y a deux ans ça n’existait même pas. Aujourd’hui on se retrouve à faire de la pub pour des sources d’infos pourries comme les sionistes et les médias des sectes. C’est ça le complot : le retournement par les forces de droite sioniste qui sont en train de nous faire oublier tout le reste. En même temps ce mouvement se discrédite gravement en passant pour des débiles qui croient que le monde va tous crever à cause du vax. Quand la réalité sera enfin claire que ce n’est pas le cas, le mouvement conspirationniste va passer pour une bande de débiles, ce qu’ils sont déjà en train de devenir.

C’est gravement se tromper de priorité que de donner autant d’importance au vaccin, d’en faire l’alpha et l’oméga de tous les problèmes et de tous les complots, rien d’autre ne les préoccupe (la Palestine, allo? La guerre dans l’espace, allo??) : E&R par exemple en est rendu à prendre la défense des israéliens parce que les pauvres ils ont reçu le vaccin expérimental! (E&R est en fait de plus en plus ouvertement sioniste, l’ayant probablement toujours été, en admiration béate devant le « nationalisme » israélien.  On ne se rend même pas compte que le vrai mouvement conspirationniste est en train d’être remplacé par un fake qui vient de la droite sioniste. Et on ne parle plus rien que de ça, laissant dans l’ombre tous les autres et aidant ainsi les sionistes et la CIA à garder le contrôle, non seulement à continuer ses opérations sans qu’on les entrave en les pointant du doigt, mais en plus ils nous comptent maintenant parmi leurs soldats!

Ça serait déjà un bon début s’ils pouvaient commencer par parler du fait que les médias antivax sont tous sous contrôle sioniste ou des sectes de la CIA. Est-ce que ce sujet ne les intéresse plus? L’influence et l’infiltration, la manipulation sioniste ne les intéresse plus? Rien n’égale la nocivité du vaccin désormais? C’est franchement débile. Pourquoi n’en parlent-ils pas, serait-ce parce qu’il n’y a pas d’articles déjà écrits à ce sujet qu’ils pourraient répercuter? Bref, ils exigent qu’on fasse tout le travail pour eux, eux ils ne doivent que consommer et répercuter. Aucune capacité de faire des liens qui ne sont pas déjà signalés par leurs autorités favorites, leurs médias alternatifs favoris. Ont-ils peur de se servir eux-mêmes de leur cerveau, ont-ils  besoin d’e recevoir des infos tout cuits dans le bec, de prêt-à-penser? D’articles qui les prendraient par la main pour leur montrer en détail les liens de ces médias avec la CIA, les sectes, les sionistes? Ils semblent absolument incapables ou allergique à l’idée de faire un tel travail sérieux, allant au-delà de la simple consommation d’articles, préférablement par des médias alternatifs (c’est leur sceau de qualité, assurant la cacheroute de leur information). Sont-ils vraiment conspirationnistes ou souffrent-ils plutôt de paresse intellectuelle incurable doublé d’un mépris automatique et d’un rejet systématique et aveugle de tout ce qui vient des grands médias? Croire que tout est bon dans les médias alternatifs et tout est mauvais dans les grands médias est vraiment une preuve de débilité, d’une grande pauvreté intellectuelle.

Ce mouvement antivax n’est que la continuité du mouvement Qanon qui servait lui aussi à pourrir la dissidence et à la récupérer au service de la droite sioniste. Pareil comme les dirigeants ont fait exprès de fabriquer un nouveau mouvement nationaliste pour canaliser la dissidence vers le trumpisme et les mettre au service de la droite sioniste, maintenant ce n’est pas la lutte antivax et anti-Great Reset, présenté comme un complot de la gauche. C’est encore une fois une attrape nigaud pour nous faire du mal, comme à l’époque du prétendu complot de Sandy Hook où quantité de conspirationnistes sont tombés très bas dans le déni de réalité et dans un fantasme débile qui n’a rien de réel.

Ceux qui vont récupérer cette mouvance c’est la droite politique institutionnelle, l’Establishment. Alors on se sera tous bien fait baiser : les seuls conspirationnistes auront été retournés, les autres verront bien que le délire conspirationniste ne repose sur rien de réel. On finit par retomber dans la vieille guerre gauche-droite, équipe bleue versus équipe rouge, libertariens droitards contre gauchistes du Great Reset.

Alors que les conspirationnistes faisaient encore quelque chose d’utile il  y a quelques années, maintenant ils ne font que servir les conspirateurs, grâce à Qanon il y a 2 ans et maintenant grâce au mouvement antivax complètement pourri sionisé et domestiqué par la CIA et ses médias sectaires (NTD, Bannon, Epoch Times).

Il n’y a rien de surprenant en fait à ce que les néocons se retrouvent même du côté conspirationniste : ils ont toujours été partisans de théories du complot, comme le complot de Saddam et des ADM, comme le complot d’Oklahoma City qu’ils voulaient attribuer aux Irakiens, comme le 11 septembre complot des musulmans intégristes, ou l’Iran qui conspire pour rayer Israel de la carte, ou la Chine qui conspire ou la Russie qui conspire contre l’Ouest pour le faire tomber et le supplanter, etc. Ce qui est le plus incompréhensible c’Est de voir le mouvement conspirationniste ne faire preuve d’aucune prudence face à cela, ils embarquent totalement. C’est une réussite totale pour la droite sioniste. Ils vont revenir en force politiquement grâce  à cette pandémie et au mouvement conspirationniste débile qu’il a enfanté.

Tout ce qu’on a à dire contre ce vaccin en fait c’est rien de solide, juste des inquiétudes dues au fait qu’il y a quelques effets secondaires et que certaines personnes en meurent. Rien à voir avec les accusations de crime contre l’humanité et le génocide prédit par de nombreux conspirationnistes qui adhèrent au prêt-à-penser qui leur est servi par des sources conspirationniste de droite sioniste.

Les conspirationnistes sont aussi cons que les consommateurs des grands médias, ils ne font que répercuter des théories débiles qu’ils gobent par autorité. Ils suivent l’autorité des médias alternatifs comme les autres suivent l’autorité des grands médias. Soit c’est le vaccin va nous sauver et il est sans danger aucun, soit le vaccin va tous nous exterminer et empoisonner l’hérédité des générations à venir. Ça n’est que du délire, du  terrorisme pour nous tenir dans la peur. Ça n’Est pas mieux de tenir un discours contre l’autre ils sont aussi pires l’un que l’autre! Et ça n’est pas une excuse de dire que c’est moins pire que les grands médias car on est juste un individu parmi d’autres qui se questionne, car en fait on fait aussi pire que ceux qui répercutent le message des grands médias! On répercute et on relaye de la propagande prête-à-penser, au même titre que les niaiseux qui regardent les médias de masse et qui croient tout ce qu’ils disent.  Aucun de ces discours n’est vraiment sérieux et solide. Il n’y a que la débilité qui explique l’existence et la popularité de ces deux scénarios rivaux de terrorisme psychologique.  Je ne serais pas surpris que cette menace du vaccin génocidaire et du Great Reset soient rien que des épouvantails fabriqués par la droite pour attirer les foules vers eux, vers leur Great Awakening, comme l’a été Qanon. La gauche se fait proposer le Great Reset comme solution à tout et elle embarque stupidement. Mais les plus stupides sont ceux qui croient voir clair alors qu’ils ne font que répercuter la propagande néoqanonienne vaccinale.  Ceux qui voyaient clair à travers la manipulation Qanon ne voient pas du tout à travers la manipulation de la droite sioniste qui les remonte, les crinque, les terrorise avec le « vaccin génocidaire » et le Great Reset (encore hypothétique et loin d’être établi dans le réel).

Si on place le vaccin au centre de nos préoccupations c’est qu’on est un mauvais conspirationniste et juste un consommateur d’infos-désinfo de la droite. Le mouvement conspirationniste est intoxiqué par ce discours auquel il ne comprend vraiment rien, puisque aucun d’eux n’est médecin.

En fait les contrôleurs n’ont pas du tout besoin de Great Reset, ils nous espionnent déjà par nos portables, et ils influencent déjà notre esprit par leurs opérations psychologiques sur les réseaux sociaux et Cambridge Analytica. Ils ont pas besoin de savoir si on est allé au resto ou au gym avec notre passeport vaccinal… Il faut vraiment réapprendre à ces conspirationnistes à réfléchir et à traiter de manière critique els infos qu’lis gobent goulûment dans les médias alternatifs. L’infiltration et le contrôle des médias alternatifs est une priorité de longue date pour les contrôleurs, ils y ont placé leurs pions et y exercent leur influence, or cela les conspirationnistes ne semblent pas assez intelligents pour le comprendre.

Jusqu’ici les conspirationnistes disaient que la gauche et la droite c’est de l’arnaque de division alors que c’est identique en fait, mais cela ne les empêche pas de tomber dans le piège quand même. Ils sont rendus qu’ils alimentent le camp de la droite contre la gauche tout en s’imaginant stupidement avoir dépassé le clivage gauche-droite, ils sont juste ignorant du fait qu’ils sont en train d’être récupérés et d’assurer la victoire de la droite, la droite sioniste.  Maintenant qu’ils doivent agir conformément à leur compréhension de l’arnaque gauche versus droite, ils en sont tout simplement incapables, ils prouvent qu’ils n’ont jamais vraiment compris ce qu’ils disaient, puisqu’ils tombent quand même dans le piège de la division et ignorent que les deux  camps sont vraiment identiques, ils se rendent pas compte qu’ils font exactement comme le camp adverse en propageant des infos partisanes et non-vérifiées de leurs médias favoris, des infos qui leur disent ce qu’ils veulent entendre, qui vont dans le sens de leurs croyances, et qu’ils ne peuvent pas vérifier parce qu’ils ne sont pas médecins.  

Le conspirationnisme a été retourné avec l'aide de Trump et davantage maintenant avec l'aide du nouveau mouvement antivax, en un instrument, un outil, une force politique utile au service de la droite la plus débile, néoconservatrice, proche d'Israël et autres forces réactionnaires. Les néoconservaturs passent pour être en dehors du système de l'establishment, en fait ils en sont l'avant-garde en apparence indépendant afin de pouvoir être plus ouvertement extrémiste.

On me traite de diviseur (conflictuel) quand je tire l’oreille aux conspirationnistes qui s’abreuvent à la mamelle des médias sectaires et sionistes et qui répandent sur internet leurs segments d’émissions lorsqu’un invité dit ce qui leur plaît. Ce n’est pas dire la vérité qui est diviseur, ce qui est diviseur c’est de gober et répandre de la bouillie pour les chats, comme par exemple accuser le vaccin de causer un génocide. Alors qu'il existe tant de véritables complots avérés, c'est se tirer dans le pied de relayer de telles affirmations... est-ce un suicide ou plutôt un assassinat du conspirationnisme par ses éléments les plus faibles d'esprit, ses idiots utiles récupérés par l'ennemi? C’est dire la vérité que d’accuser les conspirationnistes de devenir de plus en plus les idiots utiles du sionisme à cause de cette folie autour de la pandémie. La folie pandémique semble leur avoir cassé le cerveau à eux aussi, pas juste aux autres qui croient le "discours dominant" (comme s'ils n'adhéraient pas eux-mêmes à un autre "discours dominant" parallèle et alternatif, exactement comme la droite et la gauche). La folie de la peur du virus et la folie de la peur du vaccin, c’est toujours de la folie, de la peur, de la division! C'est surtout rendu une obsession pour eux aussi, par juste pour les provax. Si j’accuse les conspirationnistes de tomber dans ce petit jeu de débile, ce n’est pas moi qui divise, j’essaie plutôt de leur ouvrir les yeux, puisque j’ai les faits de mon côté. Le vaccin ne sera jamais pire ni plus grave que la domination sioniste de nos esprits par culture, médias et politique interposés. On n'insistera jamais assez sur ce point. Le vaccin (comme son corollaire le passeport vaccinal) devient le prétexte parfait d'un retournement complet du conspirationnisme en faveur et au service du sionisme.

Ce n’est pas parce qu’on est un petit média indépendant lu par peu de gens que c’est moins grave! La propagande prévoit le fait qu’elle doit compter sur des tas d'individus isolés bien intentionnés mais dupés, qui croient être en train de faire un travail important de chercheurs alors qu’ils ne font bien souvent que servir la soupe aux relais de désinformation tenus par les contrôleurs eux-mêmes. Autrement dit, ils se retrouvent dans leur niaiserie à servir les intérêts de ceux qu’ils croient combattre. L’art de se tirer dans le pied tout en donnant à l’adversaire les clés du jet supersonique; une course perdue d'avance grâce à l'art de la manipulation de la connerie humaine. On donne notre bon vouloir à ce mouvement perdu, alimenté de la pire propagande, on y consacre notre énergie, et à la fin on est trahi, l’ennemi l’emporte. Pour rappel, c’est ça le travail des chèvres de Judas, que Piper a clairement identifié du côté des néoconservateurs, qui ont travaillé fort et réussi en bonne partie à prendre la direction du mouvement nationaliste contre le nouvel ordre mondial, ou libertarien contre l’État et la tyrannie gouvernementale socialiste. Ils se disaient autrefois de gauche révolutionnaires contre l’Establishment, maintenant ils disent que l’Establishment est devenu gauchiste et qu’on doit le combattre en étant révolutionnaire de droite nationaliste ou libertarienne. C’est ça l’essence de la révolution néoconservatrice : les droitards sont ceux maintenant qui passent pour des révolutionnaires et ils le font en ralliant autour d’eux, grâce à leur promotion médiatique (Fox, Bannon, NTD, Epoch Times), un vaste mouvement nationaliste contre le « globalisme » (mot fourre-tout qui ne veut rien dire), ou encore de lutte libertarienne contre la tyrannie étatique ou médicale,  etc. C’est un discours simplet et simpliste qui capte l’attention des esprits faibles et canalise leur énergie. Cela permet de retourner le mouvement conspirationniste pour en faire l’avant-garde des néoconservateurs et des sionistes qui tentent de passer pour les surhommes virils et surdoués qui vont libérer l’humanité. La blague serait drôle si certains ne la prenaient pas tant au sérieux. 

En ce moment même, E&R est en train de répandre la "nouvelle" suivante: "Les Israéliens vont-ils se révolter contre le passeport vaccinal?" Cela survient après des dizaines d'autres exemples de leur part de mise en valeur des gentils colons israéliens confrontés à la méchante vaccination expérimentale. C'est un retournement débile mental de la part d'un média prétendument antisioniste. C'est à se demander si ce site n'est pas depuis le début une opération sioniste de communications, d'image, de relations publiques, influent en sous-marin dans le milieu conspirationniste droitard.
Certains syndicats défendent la liberté de choix vaccinale... Mais d'un autre côté, les médias les plus traîtres vont s'en servir pour répandre la peur, se traduisant par une réelle "perte de confiance des usagers", faisant tomber encore plus l'achalandage. L'échec du service public sera présenté comme un enjeu de débats et l'on proposera par exemple de fermer le syndicat et abolir tout simplement le transport public sous sa forme actuelle "gouffre financier sans usager", pour laisser des milliardaires, les compagnies comme Google et Amazon, le reprendre en main. C'est l'objectif des hautes loges du monde anglo: éroder et casser les gouvernements pour que des grandes compagnies reprennent tout. L'exemple du système de santé est depuis longtemps montré dans les médias comme un échec patent, justifiant de considérer sérieusement l'option de le laisser aux mains du privé, puisque de toute façon "le système est cassé et doit être remplacé par un nouveau, mis à jour".

Le meilleur moyen, comme le soulignait Stephen Snyder de VISUP, de vaincre la menace socialiste, du point de vue de l'élite dominante anglo-capitaliste illégitime, c'est de gaver le peuple de socialisme jusqu'à ce qu'il n'en soit plus capable et le vomisse, pousser le socialisme encore plus loin que la gauche le porterait raisonnablement, le pousser à l'absurde, l'associer à la plus détestable technocratie totalitaire, en faire un repoussoir le plus repoussant et effrayant possible, de sorte qu'on devienne tous allergique à l'idée même de socialisme et à tout ce qui s'y apparente. Cette manipulation sordide du peuple aidera les élites dominantes à nous faire accepter leur propre vision du monde "vous avez vu ce que c'est que le socialisme, en voulez-vous vraiment? pensez-y bien!". Le grand capitalisme des miliardaires en sortira vainqueur, comme seule et unique solution sensée. Et lorsque le socialisme sera enfin discrédité, l'État, les gouvernements nationaux auront commis tellement de conneries (alors qu'ils sont en fait sous contrôle des grandes fortunes capitalistes) qu'ils seront définitivement discrédités eux aussi, que les foules enragés voudront les voir tomber, et ils tomberont alors d'autant plus facilement aux mains des milliardaires partisans du modèle économique anglo-capitaliste.

L'assurance santé universelle, le revenu de base universel, bref un tas d'idées d'inspiration socialiste très forte menaçait de s'imposer dans le paysage politique américain losque la pandémie a éclaté en 2020.  L'élite anglo-capitaliste s'est servie du phénomène Bernie Sanders comme un ballon de test pour vérifier à quel point la population américaine s'était égarée dans l'hérésie socialiste. Elle nous gave maintenant de socialisme malsain et de sombre projets comme le Great Reset. Si le medicare4all l'UBI et le socialisme doivent s'imposer en Amérique, alors ce doit être à la suite d'un coup d'État des pharmaceutiques à la faveur de la crise pandémique récupérée pour servir leur intérêts particuliers. Pour Big Pharma et l'État profond, il était urgent d'agir, car l'État menaçait de prendre le contrôle de la santé et de s'inspirer d'autres idées socialistes en économie. Big Pharma devait reprendre en main le contrôle de l'État. Maintenant toute notion de socialisme, d'UBI ou de Medicare4all implique nécessairement la soumission la plus totale de l'État aux pharmaceutiques et aux firmes d'assurance, grâce à la crise pandémique. On se voit maintenant imposer un socialisme forcé, infect, lié à un tas de conditions et de ficelles, comme l'exigence de vaccination ou de passe saintaire-vaccinale. Aux USA, le vaccin Novavax sera bientôt disponible et sera obligatoire pour avoir accès à l'assurance emploi, de même si l'UBI et le medicare4all sont adoptés il y a fort à parier que ces mesures seront conditionelles à la prise du vaccin Novavax ainsi qu'une panoplie d'autres vaccins, en plus de livrer à Big Pharma l'intégralité du dossier médical et informations génétiques en temps réel, et ce pour la vie.

Si, par contre, on réussissait à abolir le capitalisme on anéantirait en même temps la vie sociale. Le socialisme ne doit pas régner en politique ou en culture, mais uniquement dans le vie économique. Le socialisme économique signifie avoir une économie plus fraternelle et sociale, solidaire, au lieu de prendre pour principe la liberté et la compétition, qui poussent à la guerre de tous contre tous contre la solidarité et la vie en commun, à la loi de la jungle qui va détruire la civilisation et qui est déjà en train de faire en sorte que les plus mal adaptés à régner se retrouvent à régner--aussi incroyable que cela puisse paraître. Le contrôle étatique de l'économie relève du communisme dictatorial voulant contrôler tout incluant l’État et la culture. L’économie est basée sur l'interdépendance, la liberté ne peut donc être le principe de base en économie. Le domaine de la liberté est plutôt celui de la culture, l'esprit, la pensée, la religion, l'éducation, la presse, etc.

Au moment où QAnon devenait étrangement populaire et plus tard lorsque l'émeute patriote a éclaté au Capitole, nous y avons vu une étape de l’évolution d'une vaste opération psychologique contre le socialisme et le populisme. Une opération psychologique en réaction au fait que le socialisme devenait dangereusement populaire, comme en témoignait la popularité extrême de Bernie Sanders, popularité qui transcendait les clivages politiques, puisqu’en effet Sanders menaçait de devenir candidat démocrate et possiblement président, ralliant les votes de nombreux électeurs déçus de gauche et de droite. C'est à ce moment, alors que la majorité était d'accord que le 1% est corrompu et exploite sauvagement les 99%, qu'ont éclaté la crise du virus et les manifs liées à l'affaire Floyd, alors que commençait une grande division qui allait tuer dans l'œuf cet espoir de plus de socialisme et de respect du peuple.

L'Ouest ne doit pas devenir socialiste, d'après nos maîtres. La popularité de Sanders, qui unissait populistes et socialistes, a surtout été un test, possiblement un ballon d'essai pour nos maîtres, un indicateur leur permettant de voir à quel point nous sommes égarés dans le socialisme et le populisme, leur indiquant combien nous méritons d'être punis à défaut de pouvoir tous être retournés contre le socialisme. Pour avoir osé vouloir introduire le diabolique communisme en Amérique, on nous infligea une dictature sous couvert de bien commun et de socialisme scientifique-technologique, on excita le conflit entre racistes et antiracistes avec l’affaire Floyd, on a instrumentalisé l’idée que Trump allait lutter contre l‘État comme moyen détourné de diviser le peuple, le 99%, en un camp pro-Trump et un camp anti-Trump, alors qu'autrefois ils étaient tous d'accord sur le fait que les politiciens sont tous pourris, au service du 1% contre les 99%. Pendant cette crise covidienne les milliardaires allaient voir leurs profits exploser à vue d’œil pendant que les commerçants fermaient boutique définitivement. Le mouvement socialiste n’a jamais pu avancer et n’a jamais pu se réunir pour coopérer, travailler ensemble, chacun s’est trouvé isolé, tenté par le repli sur soi et autres formes de fuite. Le trumpisme allait utiliser le populisme contre le socialisme et diviser les deux mouvements que Sanders avait réunis dans l'opinion publique (dans son concept très simple du 1% vs 99%).

Pour assurer la domination de l'Ouest sur le monde au profit du 1%, pour assurer que l'Ouest ne penche jamais réellement du côté du socialisme, l'Ouest attise les tensions avec la Chine. Le risque de guerre est grand et s'il advient qu'elle se concrétise, alors les opposants à la guerre seront qualifiés de propagandistes pro-Chine, accusés d'être communistes donc. Les promoteurs d'idées socialistes seront suspectés de diffuser la désinformation du parti communiste chinois.

La guerre contre la Chine donnera la possibilité aux maîtres de tenir le socialisme et le communisme bien loin de l'Ouest, de le réprimer sur son propre territoire, voire de l'interdire, le criminaliser.

Trump a passé son temps à dire que les antifas sont aussi pire que les néo-nazis et l'extrême droite. Une partie du public croit maintenant en une fausse équivalence entre antifasciste, socialisme et extrême-droite, sous prétexte que les deux auraient parfois recours à la violence. En fait, l'extrême-droite sous Trump s'est grandement avancée sur le terrain de la violence et du meurtre, il est devenu une menace comparable à Daech pour plusieurs, dans les rapports du gouvernement et dans les médias. Présentement l'État américain, dans un rapport récent de l'armée, considère que les socialistes et l'extrême-gauche sont une menace aussi importante, autrement dit maintenant que l'extrême-droite radicale (souvent pro-Trump) est assimilée à un Daech américain, on veut maintenant établir une équivalence entre cette menace et celle de l'extrême gauche antifasciste. Ironiquement, alors que Sanders a failli devenir président, les idées socialistes pourraient bientôt être jugées comme un facteur important de radicalisation au même titre que les idées trumpiennes les plus radicales, haineuses et violentes.

Pour le socialisme? Pour une politique assainie des groupes d’intérêts et de la finance? Pour une culture de la pensée libre? Il s’agit d’une maladie mentale, manifestation d’un trouble d’opposition, selon la psychologie anglo-saxonne. Pendant que le communisme dictatorial a reçu l’appui et le financement de l’Ouest qui voulait s’en servir comme faire-valoir et homme de paille pour salir l’idée même de socialisme à l’Ouest.

À l'avenir les idées socialistes seront vues comme de la maladie mentale et c'est déjà l'opinion du pouvoir anglais! La conception socialiste de la France moderne, par exemple, est ainsi perçue comme une maladie mentale. Autre exemple, le Canada est une expérience sociale-démocratique sous contrôle de l'empire britannique ami des Américains.

Les sociétés secrètes anglo-britanniques ont propulsé les États communistes d'un côté pour diaboliser plus facilement le reste du monde, elle renforce les réactionnaires patriotes d'un autre côté pour passer pour les grands tolérants ouverts sur le monde et pour leur faire faire leur sale travail antisocialiste, dans l'objectif à long terme d'assurer que le socialisme ne puisse jamais se réaliser et se développer à l'Ouest, et que toute forme de populisme ou de communisme soit poussée à l'extrême de la radicalisation violente et antisociale, jusqu'à la violence des mouvement sociaux et à la tyrannie gouvernementale des États communistes, de sorte que l'idée s'auto-discrédite dans l'action, que les exemples concrets de communisme ne servent en définitive que de faire-valoir ou d'homme de paille au merveilleux monde démocratique libre et éclairé. La Chine et l'URSS ont été bâties grâce à la collaboration de l'Ouest, mais toujours en s'assurant que l'Ouest passe en bout de ligne pour le seul et unique éclaireur, libérateur de la planète et représentant du monde libre face à la tyrannie.

L'Ouest est destiné selon la volonté des loges anglo-britanniques à être un peuple de petits rois capitalistes individualistes, et l'Est à être un peuple d'esclaves pour que l'Ouest puisse vivre en rois, comme l’expliquait Rudolf Steiner peu après la Grande Guerre. La guerre contre la Chine donnera la possibilité à nos maîtres de tenir le socialisme bien loin de l'Ouest et de son économie, de sa politique, de réprimer ses mouvements et ses idées sur son propre territoire, voire l'interdire, le criminaliser, au même titre que les néonazis (ce qui n'est pas encore le cas aux USA). 
 

Socialism's Popularity SKYROCKETS - New Poll

Military Document Equates Socialists With Terrorism

Biden Tracking 'Anti-Capitalist Extremists'

@_whitneywebb · Told you: https://thelastamericanvagabond.com/who-is-a-terrorist-in-bidens-america/ || Ken Klippenstein @kenklippenstein · New US military training document calls socialists a "terrorist" ideology and lists them alongside "neo-nazis" amid Pentagon crackdown on domestic extremism, per counterterrorism training material leaked to me: https://theintercept.com/2021/06/22/socialists-counterterrorism-political-terrorists-navy-antifa/

@FluorescentGrey · Oops it’s not a secret anymore, one of the 3 main people behind Rebuilding Americas Defenses wants to stay in Afghanistan to use it partly as a bargaining chip against China

@FluorescentGrey · Do people not realize that the framing of ‘The American empire no longer has agency or power, it is controlled by the Chinese communists’ feeds perfectly into a dangerous geopolitical neocon pipe dream to confront China?

@FluorescentGrey · ‘neocon regime change propaganda about China is the underdog narrative against the CCP controlled elites’ says attempted CIA recruit Tucker Carlson

@FluorescentGrey · Oddly the word ‘opposition’ and ‘opposition media’ has been on the rise by people describing (positively) what Tucker does, it’s not a word normally used for adversarial journalism, it’s a word used in the paradigm of controlled opposition (aka fake opposition) 

Have to love love X-Files creator Chris Carter penning an NYT op-ed decrying conspiracy theories except for the ones he likes involving foreign governments. It's not like those can have damaging real world effects on things like international relations & diplomacy after all. 

@FluorescentGrey · If twenty years ago I told you that the operating system of the 2021 Republican party would be ‘the Chicoms control America’ would have you have believed me?

@FluorescentGrey · people like Steve Bannon were very smart to push the false manufactured realignment of 'nationalism vs globalism' when in reality American 'nationalism' as an engine is part of what keeps global capital alive. the projected dichotomy is a trick but many perceive it as real 

@samhusseini · Was great to talk to the brilliant Whitney Webb about the possibilities regarding lab origin of the pandemic and the tentacles of the establishment -- pro-biowarfare and China-bashing -- which are likely attempting to cut deals, hindering the truth from coming out. || Whitney Webb @_whitneywebb · NEW podcast - Journalist @samhusseini joins the podcast to discuss the recent mainstream shift regarding the “lab leak” theory and Gain of Function in general and what the “newly allowed” mainstream coverage is leaving out and covering up. https://rokfin.com/post/44203

Liberals Should Stop Loving NATO

You get Russia babe and I’ll get China , just remember the wars in the Middle East and North Africa can never stoP, boss’s orders ;) also I think we can keep BATTLEGROUND AMERICA running till it actually is a hellscape in the midst of a civil war

@FluorescentGrey · Attempted CIA recruit and son of the head of the CIA media arm Tucker Carlson believes rival intelligence agency the NSA is after his show || Washington Examiner @dcexaminer · .@TuckerCarlson says a "whistleblower" within the NSA tipped him off that the agency has been spying on his team and is planning to leak communications about a story he's been working on in order to get his shown taken off the air

@FluorescentGrey · Who could have predicted that the people whining the loudest about critical race theory were part of an op

@FluorescentGrey · For the same ‘anti establishment’ right wingers who understandably mock libs for being manipulated by CNN and other msm, why do they have so little awareness of how they are also led by a reptile brain click bait media cycle that tells them what to talk about and worry about?

Now it's going to be McAfee's turn to be the center of the conspiracy theories, it's documented that McFee was funding Ex-CIA Robert David Steele campaigns and had some sort of crypto business. #coverup3301

@FluorescentGrey · The better version of ‘Alex Jones was right’ is actually ‘Alex Jones showed us inadvertently how textbook controlled opposition works, glad I armored up for the fake anti establishment anti deep state era of political strategy and ops’

Stability: Media Codeword for ‘Under US Control’

Ilhan Omar: US Commits 'Unthinkable Atrocities' & 'Crimes Against Humanity'

Iran says it foiled sabotage attempt at a nuclear facility

@FluorescentGrey · Pretty fucked up and alarming. Why leave RT online? Is that next? US government seizes dozens of US website domains connected to Iran The United States government has seized dozens of US website domains connected to Iran, linked to what the US says are disinformation efforts, a US national security official told CNN. cnn.com

@FluorescentGrey · More continuity between Trump and Biden, during Trump Press TV journalists were harassed/detained by US authorities and the website was constantly under attack, now it’s been seized by the Feds || Parallax Views Podcast @ViewsParallax · Iranian state media outlet PressTV's website has apparently been seized by the U.S. federal government.

@FluorescentGrey ·  Remember how even some lib boomers during the Bush era believed Bush had something to do with 9/11 but that the mainstream media tried to rewrite history and claim 9/11 conspiracies came from ‘right wing conspiracy theorists’ instead of across the board gut reactions

Il n'y a pas de masques qui tombent. Il y a une faille dans votre raisonnement si vous avez vraiment cru que ces gens sont des opposants. Bercoff n'est pas une opposition contrôlée, il est le pouvoir. C'est le général en carton qui est l'opposition contrôlée. || Youssef Hindi @Youssef_Hindi · Les masques tombent. Le grand opposant au système @andrebercoff ne valide le « politiquement incorrect » que lorsqu’il s’attaque à l’islam. Tartuffe et tribaliste. Opposition contrôlée.

9/11 conspiracy theories metastasized, led to misinformation on COVID, elections

Canada’s military also culled info from social media accounts and monitored Black Lives Matter gatherings and BLM leaders in the name of advancing official pandemic policy

Military leaders saw pandemic as unique opportunity to test propaganda techniques on Canadians,... ottawacitizen.com

Max Blumenthal sur Twitter : "Canada’s military “relied on propaganda techniques similar to those employed during the Afghanistan war”, “shaping” & “exploiting” info “to head off civil disobedience by Canadians during the coronavirus pandemic and to bolster government messages” https://t.co/qr9nRlT0lH" / Twitter

Flynn, McChrystal, and Peter Thiel developed those tactics in Afghanistan and use them in the US and abroad thread https://twitter.com/humanofmind/status/1336446089663279117?s=21 || Max Blumenthal @MaxBlumenthal · Canada’s military “relied on propaganda techniques similar to those employed during the Afghanistan war”, “shaping” & “exploiting” info “to head off civil disobedience by Canadians during the coronavirus pandemic and to bolster government messages” https://ottawacitizen.com/news/national/defence-watch/military-leaders-saw-pandemic-as-unique-opportunity-to-test-propaganda-techniques-on-canadians-forces-report-says

BREAKING: YouTube Bans ALL ‘Vaccine Misinformation’

Workers Fired For Not Getting Vaccinated Won't Get Unemployment

Anti-Vax Mob Destroys Covid Testing Site In New York City

Moderna working to merge COVID jab with flu shot Pharmaceutical giant hopes to eventually bring to market a high efficacy pan-respiratory annual booster, also covering respiratory syncytial virus and other respiratory diseases

Increases in COVID-19 are unrelated to levels of vaccination across 68 countries and 2947 counties in the United States | SpringerLink

Moderna just submitted data on boosters. The FDA is evaluating data on Pfizer boosters. Israel is sending their data on boosters to the FDA. Yet the administration announced that boosters will be available Sept 20th. Is that policy informing science or science informing policy?

@weve_read · Palantir monitoring the supply chain of COVID vaccinations. Monitoring side effects. Palantir having ALL of your personal health data after you test positive for C19 or get a C19 vax. Palantir and C19 Passports. What could go wrong? #trustthescience 

Covid-19. Agnès Buzyn convoquée en vue d’une possible mise en examen sur sa gestion de la crise

Legal questions around rights linger as some provinces bring in COVID-19 vaccine passports - The Globe and Mail

The Attack On Government w/ Paul Sabin - #MRLive - 9/8/21

NIH to study how COVID-19 vaccine impacts menstrual cycle

Fausse pandémie et conflits d'intérêt?

Déshumanisation. -Faut-il laisser les non-vax entrer au resto? -Faut-il les soigner? -Faut-il les laisser travailler? … -Faut-il les laisser voter? -Faut-il les laisser en liberté? -Faut-il les laisser vivre?

Big Pharma: Comment ils ont intoxiqué les Américains à l’opium – 500 000 morts

Covid-19 : pourquoi 50% des contaminations pourraient bientôt concerner des personnes vaccinées

Je pose une question : et eux sont ils traités d antisémites ???? || En Israel, les manifestants comparent le Pass sanitaire à l'étoile jaune...

Experts Say Misinformation Is Destroying Our Mental Health

 
“We always knew another virus was going to come & threaten a pandemic,” he said. “We not only knew it was inevitable, but we know how to deal w a threat like that through public health. & we blew it; we absolutely have flubbed the response.” We knew this? Who? You & B Gates?

 
 
 
 
Metro Vancouver is the eviction capital of Canada, according to a new report / Twitter

Evictions Resume Across America As Moratorium Comes To An End

Millions To Lose ALL Unemployment Benefits In September

Don’t Believe ‘Social Security Is Running Out’ Scare Tactics

Pfizer Is Now Developing A Twice-Per-Day COVID Pill That Must Be Taken Alongside Vaccines - National File

Quebec's premier won't allow any debate on his mandatory vaccine passport, because that would foment "conspiracy theories". That ought to clear up any suspicions. Debate on vaccine passports would expose Quebecers to conspiracy theories, Legault says Quebec Premier François Legault refuses to hold debate on vaccine passport

Boost the insanity - by Alex Berenson - Unreported Truths

@VincentDuguay_ · 15 août La santé publique n’aurait jamais dû avoir le privilège du mensonge noble (ça vaut aussi pour l’omission). || Rounding the Earth @EduEngineer · 15 aug. Is this proof that risk-benefit analyses are being compiled, but withheld from the public? Where the informed consent? https://cdc.gov/mmwr/volumes/70/wr/mm7032e4.htm

@VincentDuguay_ · 16 août Souvenirs... || Luigi Warren Visage souriant avec des yeux rieursTête de chat souriant avec des yeux en forme de cœur @luigi_warren · 16 aug. I remember reading @GVDBossche a while back, just as Israel's cases dropped to near zero. He was predicting a bad turnaround for them and I recall thinking, man you are really going out on a limb there. Guess not, though... twitter.com/DavidLWindt/st…

“The desperate move for a third shot is the latest and maybe most desperate manifestation of the panic around the vaccine failure that health authorities still will not openly admit is happening. And it is profoundly anti-science.”

Ideological subversion/capture. They only respect the research and opinions from certain sources. Anybody pushing away from those sources becomes an outlier, threatening the status quo and therefore funding, they become shunned and get their LinkedIn and Wikipedia pages deleted.

@VincentDuguay_ · 19 août Définitivement. On verra rendus aux commissions si le narratif autour des traitements est si solide que ça... Spoiler: Non || Steven Phillips, MD @StevePhillipsMD · 17 août I think that denial of early treatment options constitutes one the biggest crimes of our time.

Everyone's getting vaccinated so they can run right back into whatever shopping mall, concert, airplane, or other crowded commercial space they missed so much. This simultaneous causes their own coverage to fail, and fuels the community-wide emergence of more virulent variants. || Harvard2TheBigHouse @Harvard2H · 27 juil. "In particular, reducing exposure of immunized individuals to active cases should slow the evolution of immune-escape variants by reducing their selective advantage." https://sciencedirect.com/science/articl

The SARS-CoV-2 Delta variant is poised to acquire complete resistance to wild-type spike vaccines | bioRxiv

The problem is, of course, when politics start to instrumentalize this distress || Dr. Eric Osgood MD @EdoajoEric · 25 août Ive discussed that refusing care to unvax'd is anti-humanism. Pointing fingers at docs working in surges for expressing this understandable sentiment (not acting on it) with a moralizing finger wag is also anti-humanism. Esp if youve never worked in a hospital in a covid surge.

Oh man. Red alert. 2 of the most senior vaccine leaders at FDA are stepping down. Top FDA vaccine regulators Gruber, Krause, stepping... The two most senior regulators responsible for FDA’s oversight of vaccines, Marion Gruber and Phil Krause,... biocentury.com

I *said* stop fucking confirming me. What part of "I want to be wrong" are people confused about? "We are not going to get herd immunity, this has basically been accepted in the past few days. This is a major change in thinking" https://youtu.be/JhRb5hnTseU || Alexandros Marinos @alexandrosM · 8 août We all realize that with current vaccines herd immunity is off the table right? Since we the vaccinated can catch it and transmit it and whatnot? Why are folks operating as if herd immunity is something doable without new vax or the virus infecting most people? Am I missing sth?

1 sept. Quoi? || Harvard2TheBigHouse @Harvard2H · 31 août "Australian police can now hack your device, collect or delete your data, take over your social media accounts - all without a judge's warrant." https://tutanota.com/blog/posts/aus

@VincentDuguay_ · 29 août When you consider that there is a strong possibility that enhanced transmissibility lead to enhanced disease in young people (failure of polyspecific NAbs), it quickly becomes scary. || Harvard2TheBigHouse @Harvard2H · 29 août "...the dominant strain in the population." "Thus, a moderate level immune escape can lead to severe consequences, but is unlikely to do so unless paired with ENHANCED TRANSMISSIBILITY." https://medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.26.21262579v1 @Parsifaler @daniel_bilar @ITGuy1959 @luigi_warren

Lyon : moins de 100 participants au rassemblement pro-vaccin et pass sanitaire

GOP Rep. Says Trump Made COVID-19 Vaccines BUT They Aren’t Safe Under Biden

Covid-19. Une fuite massive de résultats de tests rend accessibles les données de 700 000 personnes
UNHINGED Anti-Maskers Threaten Schoolboard Members

"Pourquoi le passe sanitaire est illégal, malgré la décision du Conseil constitutionnel"

Data of 50,000 Israelis Leaked From Israel’s Largest Private Hospital Israel’s Largest Private Hospital Inadvertently Reveals Data of 50,000 Israelis

@DrHirschfield · 18h A 3000% increase in expected teenage male myocarditis cases are observed following covid-19 vaccination. CAUTION: The actual cases are likely a gross underestimate based on baseline myocarditis rates in the USA and the limited number of doses in this group!

Burial costs covered for Canadians killed by approved vaccines | Toronto Sun

Voilà de quoi alimenter encore plus l'hystérie. || Libération @libe · 49 min Vaccins Moderna contaminés au Japon : une enquête ouverte après deux morts https://bit.ly/38j5grZ

 Covid-19 : toutes les restrictions levées au Danemark, une première en Europe| CNEWS

@FluorescentGrey · If you want a vivid illustration of what it looks like for a neocon war criminal scumbag to try and rebrand as a ‘populist’, check out the timeline of Donald Rumsfeld appointee @BernardKerik who served under Paul Bremer in Iraq

Trump Is Just A Televangelist Conning His Gullible Followers

Did This OAN Host Just Call For Executions Over ‘Election Fraud’?

@FluorescentGrey · the most fascinating thing about AT&T funding 90% of OANN and most of Jack Posobiec's income is that it basically proves that corporations and elites have some utility in creating hyperbolic reptile brain controlled opposition against a cartoon vapor portrait of power 

One America News Brought To You By AT&T 

AT&T BUSTED Funding FAILING OAN 

One America News Goes FULL Fascist, Says KILL Political Opponents

@weve_read · Being part of the QAnon operation and lying and grifting pays the bills! || TRAPEZOID OF DISCOVERY @get_innocuous · According the Twitch Leaks, Qanon influencer ToreSays appears to have been paid $154,000 by Twitch between 2019-2021. Afficher cette discussion

How AT&T helped build far-right One America News.

Clay Clark: The Man Behind the Massive Conspiracy Theory Rallies Happening Around the Country | Right Wing Watch

@FluorescentGrey · While Hudson Institute sheep dips Saagar Enjeti from neocon to populist doing an ‘independent’ podcast, his old venue the Hill continues the China fear mongering with Hudson employees writing editorials || The Hill @thehill ·  "China's military prepares for war, while America's military goes 'woke'" (@TheHillOpinion) http://hill.cm/q1ZJJBL

@FluorescentGrey · Chinagater Glenn Greenwald was saying 3 days ago that the populist right had rebranded as 'anti imperialist' to own the libs

@_whitneywebb · because, to them, compliance matters more than science || Eli Klein @TheEliKlein · Fauci is asked why people who had Covid already are being required to vaccinate, even though they’re likely more protected than vaccinated people “That’s a really good point…I don’t really have a firm answer for you on that”

The JSOC Mysteries: Stanley McChrystal Edition w/ John Brisson & Recluse

@weve_read · #ourCNPguys Two men on this panel were excellent friends with Epstein and Ghislane and are pedophiles. Two other men are CNP Zionist shills. Another man is a CNP Jesuit Zionist shill. All star panel! || Maria Bartiromo @MariaBartiromo · Tomorrow ⁦@SecPompeo⁩ ⁦@charliekirk11⁩ ⁦@AlanDersh⁩ ⁦@RepLeeZeldin⁩ #exclusive #presTrump 10am et #live #blastoff ⁦@virgingalactic⁩

Dave Troy sur Twitter : "THREAD: QAnon was enabled in part by former military and intelligence professionals "gone wild." They lent credibility to the myth and laundered QAnon messaging to the public, sometimes via E-list "influencers." Here are some of the key personnel." / Twitter
@FluorescentGrey · 28 min if you're curious about what "disclose tv" is, here's a hint:

Brazil ERUPTS In Massive Anti-Bolsonaro Protests

GOP Pushes CENSURE Of The Squad Over Factual Comments

Trump Denies Ever Conceding To Joe Biden

Les félicitations de Netanyahu à Biden, une « ultime trahison » pour Trump

@FluorescentGrey · Almost too perfect of a quote, Alex Jones singlehandedly nearly ruined the study of deep politics and historical false flag attacks and became a willing conduit for ‘retired’ State Dept and military intelligence figures || The Rabbit Hole Cartographic Society @QuacksAnonymous · Alex Jones on Tucker Carlson: "He surpassed, really, the work I've done." twitter.com/mmfa/status/14…

EXPOSED: Trump Drafted Authoritarian Insurrection Act Order

15 Law Enforcement Officers Charged In Capitol Insurrection | Right Wing Watch

RightWingWatch has released a report that examines the violent subculture that led to January 6th insurrection, the participants, the planning and organizing, and the crimes of the active and retired law enforcement officers who took part in it.

The Cops Who Joined The Insurrection: Racism, Authoritarianism and Violence | Right Wing Watch A Right Wing Watch special reportAmong the more shocking developments in the aftermath of the Jan. 6 siege of the U.S. Capitol by fans of former President Donald J. Trump was the revelation that a … rightwingwatch.org

The puppetmasters of QAnon are Mike Flynn, Erik Prince, Peter Thiel, Roger Stone and Steve Bannon. The operational team has varied over the years. I have documented the personnel and how it evolved starting with Thiel, Flynn and #MAGA3X in 2016.

En réponse à @jimstewartson et @weve_read You missed Vallely, and dare I say, Aquino. I mean this ties into the Alt-Right movement when Bannon used Pizzagate to hype what would become the Trump Campaign when they went to Infowars and were still on good terms with Corsi and Stone. They just hijacked an existing meme.

Are Algorithms To Blame For Alt-Right Radicalization?

Currently, there are two competing right-wing conferences going on in Florida - the pro-Trump evangelical "Faith & Freedom" gathering (Pence & GOP members are speaking) and the other even farther right-wing "Health & Freedom" event (Roger Stone & Mike Lindell are talking).

Anti-Vaxxer Rick Wiles Blames Chinese Agents for His COVID-19 Infection

@FluorescentGrey · nationalism has always been a crucial component to empire, it takes a child level understanding of war to see this. it's utterly bizarre that people stopped seeing how 'globalism' and nationalism share a symbiotic relationship, they have to for empire and endless war to work

Parler Actually Sent FBI Dozens Of Warnings About Capitol Riot Extremists

Pat Robertson Says Critical Race Theory ‘Is a Monstrous Evil’

BREAKING: Audio Leaks Of Trump Voicemails To Arizona Election Supervisors To CHANGE Election Results

Trump Organization CFO surrenders ahead of expected fraud charges

Criminal Charges Coming For Trump CFO

There Are Now 36 Q Supporters Running For Congress In 2022

New Analysis Finds That 84% of White Evangelicals Voters Backed Trump In 2020.

UNCOVERED: Funders of MAGA's Spying Operation - YouTube

Researcher John Brisson of We've Read the Documents on the secret influence of the Council for National Policy

Dudes Live Episode 99.1 - The Great Pieczenik Brothers

Dudes Talking Episode 102 - The State of the World With Jeremy Rothe-Kushel 

The FBI has a long history of links to far-right groups especially under Edgar Hoover. Many ex-FBI agents were involved in the American Security Council including W. Cleon Skousen who would go onto be a key speaker for the John Birch Society.

@FluorescentGrey · Perfect, the same spook tracking down two highly bizarre phantom enemies || The Wall Street Journal @WSJ · 3h A veteran of the CIA’s hunt for bin Laden will lead a team investigating the mysterious “Havana syndrome,” people familiar with the matter said https://on.wsj.com/3xVOVoD
 
 

@FluorescentGrey · 5 june the intellectual dark web thinks that militarized police are completely and absolutely necessary to crush the protests but that hospitals should be abolished || Matt Lech @MattLech · 4 june total charlatans j-ing each other o

I didn't think this election could get crazier. Then I Googled each candidate and 'Jesuit.'

Sebastian Gorka: Trump's Jesuit Foreign Policy Adviser

Is Donald Trump a Jesuit Working to Foment Chaos and Divide America?

A Jesuit Priest On How Faith Informs Biden's Leadership

A Moral Citizenry Is Not a Theocracy

WATCH: Bill Barr prays with radical right-wing activist who wonders if vaccines make kids gay

How Bill Barr Became Trump’s Generalissimo The mastermind of the D.C. crackdown has a long history of working for the surveillance state.

Barr disclosed all his ultra-right Catholic ties, including Opus Dei, on a questionnaire submitted during his Senate confirmation process, Why are we surprised? William Barr Is Neck-Deep in Extremist Catholic Institutions His troubles don’t only involve his obeisance to Donald Trump. He’s a paranoid right-wing Catholic ideologue who won’t respect the 

 Jon Cooper sur Twitter : "William Barr Is Neck-Deep in Extremist Catholic Institutions Barr's troubles don’t only involve his obeisance to Donald Trump. He’s a paranoid right-wing Catholic ideologue who won’t respect the separation of church and state. https://t.co/j0bC7xh25v

William Barr Is Neck-Deep in Extremist Catholic Institutions

Is Donald Trump secretly part of a Jesuit plot to take over America?

Donald Trump: secret Jesuit agent for Commander-in-Chief?

How Donald Trump and Conservative Catholics Formed a Far-Right Alliance | Vanity Fair

Anthony S. Fauci, M.D. Redux: All Educational Institutions Should Include Instilling “Serving Others” In Their Mission

Fauci, Cuomo, Trump : trois anciens des jésuites, trois manières différentes d’affronter la crise du coronavirus au pays de l’Oncle Sam

Fauci, Cuomo, Trump: three Jesuit Alumni, three different ways of dealing with the coronavirus crisis in the land of Uncle Sam

SAME PLAYBOOK: In 1983, Fauci tried to spread mass hysteria over AIDS, claiming it could 
be spread through “casual contact”

Anthony Fauci was targeted by NIH AIDS protesters before coronavirus

Fauci Was Duplicitous on the AIDS Epidemic Too 

gumby4christ · In Nov 2001, Tony Fauci proposed using Gilead's drug Cidofovir to treat smallpox in case of a bioterror attack or as an additive to to make smallpox vaccines less toxic. This was being proposed as Rumsfeld, formerly Gilead's chairman, was Sec'y of Defense. https://govinfo.gov/content/pkg/CH

Anthrax Attacks Directed Against Public Officials Following 9/11 Had all the Markings of a False Flag Operation Anthrax Attacks Directed Against Public Officials Following 9/11 Had all the Markings of a False... Aim Was to Sow Fear in the Public and Condition it to Support Wars of Aggression in Afghanistan and Iraq. […] covertactionmagazine.com

@FluorescentGrey · Operation Dark Winter, an exercise usually associated with Anthrax was actually focused on an imaginary terrorist release of the small pox virus. George W Bush later does a speech announcing the soft launch of mass inoculations || Gumby, JD (murdered) @gumby4christ · In Nov 2001, Tony Fauci proposed using Gilead's drug Cidofovir to treat smallpox in case of a bioterror attack or as an additive to to make smallpox vaccines less toxic. This was being proposed as Rumsfeld, formerly Gilead's chairman, was Sec'y of Defense. https://govinfo.gov/content/pkg/CHRG-107shrg77048/pdf/CHRG-107shrg77048.pdf

@_whitneywebb · War criminal Donald Rumsfeld was not only the architect of the Iraq War, but holds a lot of the blame for the 2001 anthrax attacks, which were NOT properly investigated. I wrote about aspects of Rumsfeld's role in that event last year: Head of the Hydra: The Rise of Robert Kadlec A powerful network of political operatives, a global vaccine mafia and their man in Washington. unlimitedhangout.com

Rest In Piss Donald Rumsfeld, who claimed never to have heard of WTC7 despite the fact that he (along with Dick Cheney) sat on the advisory board of SSB, the sole major tenant of the building, which occupied 37 of its 47 floors. https://organicconsumers.org/news/donald-ru

@gumby4christ · In 2005, Don Rumsfeld made millions off his holdings in Gilead thanks to a trumped-up bird flu epidemic, for which 60 countries stockpiled Tamiflu. Later studies would show only moderate efficacy for the drug and numerous adverse events, including deaths. Donald Rumsfeld makes $5m killing on bird flu drug Donald Rumsfeld has made a killing out of bird flu. The US Defence Secretary has made more than $5m (£2.9m) in capital gains from selling shares in the biotechnology firm that discovered and develo... independent.co.uk

Pompeo failed to disclose Chinese business connection. CIA Director Mike Pompeo failed to disclose last year that he owned a Kansas business that imported oilfield equipment from a company owned by the Chinese government. mcclatchydc.com

CIA Director Mike Pompeo did not disclose ties to Chinese state oil company in disclosure form theweek.com

The Same Shady People Own Big Pharma and the Media - Mercola

Republican Governors Are Tanking The Economy To Spite The Poor

BOMBSHELL: How The Rich Evade BILLIONS In Taxes

DOJ Targets Leaker Who Exposed Tax Avoiding Billionaires

‘Priorities’ | IRS & White House choose data leak over TAX EVASION

Bipartisan Infrastructure Deal Is "Wall Street Takeover" Scam

Coronavirus : Pfizer évoque une troisième dose, l'OMS dénonce l'idée 

L’Angleterre renonce à instaurer le passe sanitaire

Plum Island to Wuhan - Mark from Housatonic Live on The Infinite Fringe (Jul. 13, 2021) - More by Housatonic Live (Youtube, Bitchute

From 9/11 to Covid-19 Vaccines - Mark from Housatonic Live on The Infinite Fringe Live (Jul. 9, 2021) - More by Housatonic Live (Youtube, Bitchute

Unions Must SEVER Ties With Health Insurance To Make Medicare For All A Reality

 

Corporations That Paid ZERO Dollars In Income Tax Last Year Spent $450 Million On Candidates

Billionaire's Caught Paying $0 With Tax Loopholes & Regulators Are Coming For Cryptocurrency

États-Unis: plusieurs milliardaires, dont Jeff Bezos et Elon Musk, ont échappé à l'impôt selon une enquête

Giants: Who Really Rules The World? - YouTube

Interview by @AbbyMartin with sociologist Peter Phillips sets out how the multi-trillion global elite are facilitated by think tanks like Atlantic Council providing 80% of mainstream news reports in support of expansion of capital at expense of humanity. Giants: Who Really Rules The World?

New Lawsuit Targets Amazon's Predatory Price Fixing

How Amazon Rigged The Game

How The Pandemic Led To A Billionaire Boom w/ Nitasha Tiku

Who is 'the most evil family in America' & who named them so?


On dirait que les gouvernements des USA et la France poussent leur peuple à la révolte, dans le même esprit que leur tradition révolutionnaire. C'est autodestructeur, tellement brûlant que ça me fait penser que c'est peut-être le résultat d'une influence extérieure voulant provoquer le chaos, la guerre civile. Une expérimentation de guerre civile, possiblement, menée par les loges britanniques, pour pouvoir étudier un cas réel aujourd'hui en 2021, pour en tirer des leçons et être en mesure, lorsque tout sera au point et que le savoir-faire, la recette gagnante sera dûment perfectionnée et utilisable, d'imposer ce chaos à volonté, où et quand ce sera nécessaire. Mais il s'agit toujours pour ces loges antisociales britanniques de "prouver" au monde que le socialisme est mal, forcément antichrétien et cause de chaos et de destruction. C'est dans cet objectif de destruction de l'Europe et de toute forme de socialisme que les loges continentales sont sous contrôle des loges britanniques. Pousser délibérément à la révolte les nations et les provinces républicaines ou inspirées par le républicanisme est une excellente façon d'en découdre et d'en finir une fois pour toute à la fois avec les éléments libertaires de ces peuples et avec leur idée républicaine. Sans incarner l'idée de tripartition sociale telle qu'exprimée par Rudolf Steiner, les nations républicaines sont néanmoins inspirées par l'idée de cette tripartition, comme la Révolution française s'est inspirée de ces idées sans bien les comprendre et en les confondant en la suprématie d'un État monolithique et tyrannique. La tripartition sociale permet de créer les conditions extérieures pour la libération de l'individu et son épanouissement social dans la communauté humaine, vers une économie socialiste, juste et fraternelle, un État fondé sur des droits universels selon le principe d'égalité démocratique et une culture et une vie spirituelle libérées, basées sur l'individu libre. Il est intéressant de notre l'influence anglaise, des loges anglaises, sur la Révolution française, qui contribua à discréditer la tripartition sociale en la faisant passer pour une forme de tyrannie violente à laquelle le modèle économique des peuples anglophones et leur culture rationaliste-scientifique apporteraient la solution (alors que ce modèle économique prétendument mondialiste sert les intérêts des peuples anglophones et certainement pas les intérêts du monde entier). Ce sont encore les obscurantistes et les autoritariens qui gagnent en faisant passer la république et le socialisme pour un échec, alors qu'ils n'ont jamais vraiment été incarnés dnas la vie sociale correctement, selon les principes réels de la tripartition sociale. On comprend aussi l'intérêt de cadrer le débat vaccinal en opposition science versus religion: en poussant les États à imposer une forme de science tyrannique, on repousse les gens dans le camp religieux, qui défend les vieux principes du droit du citoyen romain et défend le droit de refuser la vaccination. On donne ainsi du crédit aux réactionaires droitistes qui veulent un État religieux (Israel, la Russie, la droite américaine dite républicaine) et qui ont grand peur des "communistes sans Dieu" qui voudraient la laïcité - or cette laicité exprime une évolution positive de la société grâce à l'influence du christianisme en évolution, en ce qu'il défendit historiquement le droit de l'individu de croire ou ne pas croire sans que l'État lui impose de croire ou ne pas croire.

L'annonce de Macron cet été sur le passeport sanitaire-vaccinal à venir était une ruse pour accélérer la cadence des vaccinations, faire en sorte que les indécis et les hésitants aillent vite se faire vacciner (après quoi, à la rentrée il ne restera enfin que les irréductibles opposants, qui pourront plus facilement être qualifiés d'antivax dangereux, ostracisés et pénalisés). Le jour même de l'annonce de Macron, un million de nouveaux rendez-vous de vaccination ont été pris. Il n'est même pas certain que la loi exigeant le pass sanitaire sera adoptée en France telle qu'annoncée par Macron. D'autres pays ont exprimé leur refus de suivre cette voie (le peuple allemand serait très réfractaire et Merkel le sait trop bien!). Aux USA, la porte-parole du gouvernement a annoncé il  ya une semaine que le gouvernement allait faire du porte à porte pour vacciner ceux qui ne l'ont pas encore déjà été. C'est la même chose que le projet Warp Speed de Trump, impliquant l'armée. Comme l'annonce de Macron, celle du gouvernement américain a eu pour effet de faire exploser la tendance à la vaccination. 

Dr. Eli David sur Twitter : "Israeli Ministry of Health recorded saying "There is no medical or epidemiological justification for the Covid passport ("green pass"), it is only intended to pressure the unvaccinated to vaccinate." https://t.co/MQnetZZ2Nj" / Twitter

Le passeport vaccinal créera une société de discrimination à deux catégories de citoyens, les ayant droirs et les sans droits, à l'image de l'opposition entre Israel et les Palestiniens. Mais le but n'est d'arriver à une telle société ainsi divisée pour toujours, cela ne va pas durer. Ça peut être une phase transitoire, parce que le pouvoir voulant être total va devoir faire en sorte que les non-vaccinés et les opposants crèvent, possiblement des suites d'un super virus mortel du genre de la Peste noire à côté duquel le covid aura l'air d'une petite grippe ; possiblement une variante du virus, potentiellement créée par la vaccination (puisque la vaccination actuelle créerait des variants incontrôlables selon plusieurs autorités qualifiées). 

Au Canada, dans la province de l'Alberta, ils font l'inverse du Québec qui impose le passeport vaccinal avec QR code: l'Alberta élimine une à une les restrictions, même les masques dans les lieux publics, les transports en commun, parce qu'ils ont un nombre de cas très bas. Le Québec a la réputation d'être socialiste-syndicaliste, mais aussi autoritarien en matière de culture. On dirait qu'en tant qu'il est lié au socialisme, en raison de son héritage français, le Québec doit servir d'exemple le plus provocateur et intolérable et insupportable de "socialisme tyrannique", de repoussoir mettant en valeur le modèle anglo-albertain libertaire, que les droitistes comme Eric Duhaime (formé à  l'institut économique Fraser dans l'Ouest) pourront citer à bon droit. Le clivage gauche-droite est bien parti pour revenir en force, mais d'une façon qui sert la propagande de droite opposant, la liberté à l'autoritarisme et à la répression... On dirait surtout que les peuples aux tendances socialistes trop prononcées sont plus durement visés par les restrictions et la répression, comme s'il s'agissait de les punir pour leurs idées socialistes hérétiques et mauvaises. Les restrictions les plus sévères sont une punition infligée aux peuples socialistes pour les détourner du socialisme, qu'ils rentrent enfin dans le droit chemin. Big Pharma s'en chargera, lui qui tiendra désormais les gouvernements aux côtés des compagnies d'assurance, de la finance et des fortunes bancaires. L'Alberta ne risque rien: même si les Albertains aiment la liberté, ils détestent fortement le socialisme, lui préférent le modèle économique anti-social de la démocratie de marché. Le fond du Québec francophone aime la liberté et le socialisme, ce qui les expose à la grande chasse aux sorcières lancée par le monde anglo-capitaliste contre les forces socialistes internationales, qu'elles se trouvent à Cuba, au Vénézuela, en Chine, en France, en Amérique... Car l'ouest ne doit jamais devenir communiste ou socialiste, seul le Tiers monde et l'Extrême-orient doivent le devenir, selon la volonté des tireurs de ficelles, les frères de l'ombre du monde anglophone.

Il y a aussi beaucoup de complicité sioniste du côté des covid-sceptiques aux USA (ex: Rand Paul), en Australie, au R-U, au Brésil, en France et au Québec, et il se trouve que c'est surtout là que les Américains ont étendu leur sphère de contrôle.



 
 

Covid-19 : vers de nouveaux variants « plus dangereux » ? - Le Point

Ce n'est pas impossible que les vrais exterminateurs voulant se débarrasser d'une majeure partie de la population mondiale, comme le suggèrent les Georgia Guidestones, sont peut-être à chercher du côté de ceux qui manipulent le mouvement conspi, soit des éléments d'ultra-droite de l'armée probablement liés aux anciens réseaux stay-behind incluant des satanistes adorateurs du pouvoir. Il n'est pas impossible qu'ils poussent les gens à ne pas se faire vacciner, pour que la maladie se propage mieux et fasse plus de victimes chez les "faibles" qui selon eux ne devraient pas exister de toute façon, si l'on suit la logique d'extrême-droite et du darwinisme social jusqu'au bout. Les conspis inventent clairement plein de théories pour nier la pandémie et invoquent des autorités alternatives charlatanesques prônant des thérapies souvent pires que rien (chloroquine). 

Le sataniste Michael Aquino s'est publiquement prononcé en faveur des théories du complot du 1 septembre, également de la terre plate, des phénomènes paranormaux, des facultés extrasensorielles et des ovnis. Probablement pour faire de la pub au satanisme, en montrant que les satanistes sont des rebelles intelligents qui rejettent la croyance superstitieuse du discours dominant. C'est conforme à la pensée sataniste de proclamer que "tout ce qu'on vous a dit est un mensonge", car ce n'est pas loin de la philosophie d'Aleister Crowley dans son "Book of Lies", livre très influent dans le milieux artistique, des années 60 à nos jours. Il n'y a rien d'étonnant en fait à ce que les satanistes travaillent à semer le doute et la méfiance plutôt que la confiance et la foi. Marc-Édouard Nabe a noté avec justesse, à l'émission de Taddeï, que le conspirationnisme était au service d'intérêts sataniques visant à détruire notre lien avec la réalité, chacun s'enfermant dans un système de croyance délirant qui le coupe du monde et l'entraîne dans une voie noire. 

C'est un fait connu d'autre part que le mouvement conspi même s'il a des arguments de gauche, est souvent influencé par des gens plus ou moins néo-nazis (ou eugénistes, darwinistes sociaux), ou proches par exemple du catholicisme réactionnaire de droite illibérale (par ex. anti-sécularisation). Il y a aussi une connexion occultiste inquiétante derrière leurs idées conspi souvent libertariennes et/ou ufologiques, qui se relient même à du discordianisme sur fond de satanisme à peine voilé. (Benoit XVI, qui a eu une influence dans le révisionnisme et qui favorisait la droite politique, Opus Dei, s'intéressait à l'oeuvre du jésuitisant Tomberg, comme à l'occultisme traditionnel en général.) Mais ces éléments servent peut-être à détruire le mouvement conspi de l'intérieur en plus de l'utiliser le récupérer pour leur propres fins, comme le permet la morale jésuitique (le mal est justifié s'il sert la cause de Rome). 

Les sectes viennent vite se coller à tout mouvement de contestation de l'ordre établi et de ses dérives. La scientologie qui a complètement pollué le débat sur MK Ultra et l'arsenal biologique testé sur le peuple américain: c'est la Scientologie qui a obtenu les documents par demande d'accès à l'information dans les deux cas. Les sectes salissent tout et elles servent à cela, à attirer les gens ouverts d'esprits vers un piège.  

Les sectes financées par la CIA ont en commun de détester le communisme (Dieu en effet hait le communisme c'est bien connu). Dans la continuité de Gladio et des réseaux Stay-behind de l'Otan, des groupes sectaires opèrent d'autant mieux qu'ils n'ont pas à se cacher et qu'ils ont une couverture religieuse. Les mesures socialistes ont permis à l'humanité faible de se multiplier indument selon certains. Les plus convaincus de l'extrême-droite croient que la population n'aurait pas dû croître autant, que la civilisation socialiste a affaiblit l'espèce humaine et que seule une élite aurait dû pouvoir se reproduire en luttant pour la survie, comme au sein du capitalisme. Ainsi tous cette population humaine en surplus, qui doit son existence aux mesures socialistes d'après-guerre, seraient sacrifiables pour le mieux de l'évolution de l'espèce. (Écouter à ce sujet l'émission de John Brisson avec William Ramsay.) Les Georgia Guidestones attribués à "l'élite" dirigeante sont peut-être en fait les directives de ceux qui manipulent le mouvement conspi (des influenceurs comme Icke et d'autres sont proches de mouvements new age occultistes très puissants), et projettent en même temps leur propre idée exterminatrice sur Wall Street. Pourquoi croire que les Georgia Guidestones sont l'expression des forces anrisociales cachées derrière le mouvement conspi ? À cause des propos de Steve Pieczenik (dont le frère George fur l'un des découvreurs de la thérapie par l’ARNm) sur les ondes d'Infowars (paraphrase) : "Nous avons a provoqué la crise du covid pour donner au monde une bonne leçon, leur apprendre qu’ils ont besoin de leur divin empereur Trump et qu’ils doivent faire confiance aux 'white hats' comme nous".  (Sous-entendu: nous sommes à l'origine de la pandémie et nous vous apportons le remède vaccinal à ARNm.) Ce n'est probablement pas Wall Street qui veut exterminer les masses: on ne veut pas perdre son bétail tant qu'il rapporte autant, sauf dans des guerres qui rapportent, mais pas par des virus trop mortels, à moins que ça permette de vendre des vaccins et de prendre le contrôle de tout via Big Pharma. Dans ce sens, l'un joue dans la main de l'autre: Wall Street profite et abuse de la crise ce qui donne des arguments aux conspi, les conspis agités par des darwinistes sociaux nient la réalité, hystérisent le débat, recourent à des charlatans, faisant en sorte que le virus fait davantage de victimes, ce qui aggrave la crise et donne ensuite plus de pouvoir à Big Pharma qui prend le contrôle de tout, ce que les conspis souvent sectaires dénonçent comme  mesures liberticides intolérables et alors le mouvement sectaire déteint salement sur la dénonciation légitime (culpabilité par association), le discours de vérité se retrouve associé aux sectes, ce qui renforce le pouvoir de Big Pharma qui a réussi à disqualifier tous ses opposants et détracteurs. Le cercle vicieux est parfait, la stratégie est d'utiliser le mouvement conspi comme opposition contrôlée de manière dialectique, nouer avec lui une relation symbiotique pour l'asservissement des peuples. Les conspirationnistes sont tout à fait inconscients des origines réelles des théories du complot auxquelles ils donnent beaucoup de crédit. Comprendre les liens du conspirationisme avec les réseaux stay behind c'est comprendre que ces théories sont elles-mêmes des émanations de l'État profond pour servir encore mieux, furtivement, sous couverture, les intérêts de l'État profond! Comme nous l'avons vu plus tôt, des Trump et des Netanyahou sont vendus à une forme aigue de conspirationnisme narcissique et paranoïaque. Ils nuisent à la liberté de recherche en discréditant le conspirationnisme dans l'opinion publique en même temps qu'ils se servent du conspirationnisme pour leurs propores fins, de propagande et d'agitation politique, pour manipuler le public et radicaliser leur base... la mener toujours plus à droite et contre le socialisme. Les mesures restrictives et sanitaires en réponse à la crise sont présentés par les conspis droitards comme des formes de communisme et de socialisme, une dictature de gauche, une victoire de la Chine sur l'Ouest en somme. Les financiers sont ravis de nous voir regarder d'un air méfiant ces formes dévoyées de socialisme montrer leur hideux visage et rendre la foule de plus en plus allergique à l'idée même de socialisme (au contraire de la tendance générale juste avant la crise de 2020, alors que Bernie Sanders était un monstre de popularité avec ses idées socialistes affichées sans complexe). Ainsi le conspirationnisme est instrumentalitsé pour détruire toute possiblité de socialisme, comme l'ont noté pliusieurs commentateurs politiques sérieux, inquiets de voir la mouvance soralienne prendre un tel envol et faire tant de ravages dans la jeunesse inculte et chez les simples ignares qui se croient intelligents parce qu'ils ont trouvé un gourou. Le conspirationnisme poussé à l'absurde devient un facteur de chaos dans la société, prouvant par l'exemple sa dangerosité extrême, et ça n'est pas un hasard si l'on trouve la signature du discordianisme, de la magie du chaos, du satanisme essentiellement, un peu partout dans la "dissidence", d'Infowars (qui fut hébergé par les satanistes discordiens de Disinfo.com) à E&R (associé à Douguine). Le discordianisme comme vecteur de chaos systématique et comme chèvre de Judas introduite dans le mouvement conspirationniste "truther" a été abordé dans l'article de ce blog sur Trump et la CIA, et son rôle dans l'éclosion du mouvement trumpien et de son empire de mèmes. Si le conspirationnisme, comme toute recherche journalistique controversée et indépendante, devient synonyme de danger public, comme conséquence du travail d'agents provocateurs et de saboteurs infiltrés, ce sera pour le plus grand bonheur des élites dirigeantes illégitimes et des autoritariens qui refusent la possibilité même de liberté. Les dissidents sont faits pour être incompétents et saboteurs, comme un false flag ils passent pour êtrede grands défenseurs de la Chine, de la Russie, de l'Iran, du socialisme, du christianisme, du nationalisme, mais ils en sont en fait les pires ennemis en incarnant les pires représentants possibles de ces causes, disqualifiant ainsi--culpabilité par association--cette position dans le débat public. Ils sont en fait les saboteurs, les destructeurs et les pires ennemis de ces causes qu'ils prétendent défendre, qu'ils en soient conscient ou non, peu importe leur motivation réelle. En prétendant défendre Iran, Russie, Chine, ils leur font plus de tort que les grands médias menteurs.
 

 


Sur ce blog:

Militarisation de l'espace et guerre contre la Chine: ultime frontière de l'agenda néoconservateur

Macron, malade profond, sbire de l'autoritarisme et de l'obscurantisme

La construction de la nouvelle "menace radicale" et l'écrasement à venir du conspirationnisme. 6 janvier 2021: le jour où la lutte au terrorisme domestique remplaça la lutte au terrorisme international dans la "société du spectacle". Ironiquement cette fois-ci, la théorie officielle est la théorie du complot de l'intérieur, "inside job"! Et elle sert clairement les intérêts de ceux qui voudraient écraser toute forme de dissidence, de "conspirationnisme", ainsi que toute véritable liberté de pensée.

Trump radicalise sa base en vue d'une "seconde révolution américaine". Intimidation, menace de chaos et de loi martiale: Trump fait remplacer des hauts placés du Pentagone opposés au recours à la force militaire contre la population civile américaine.

Les néoconservateurs du JINSA prévoient des attaques militaires contre les médias, la guerre sur internet (Michael Collins Piper)

Hasbara sur Faceberg

Hackers et guerre cybernétique

Internet: une zone de guerre?

La propagande par la toile

Le Council for National Policy intronisé à la Maison Blanche grâce à Trump: consécration de l'Establishment de droite et de son nouveau mouvement religieux apocalyptique millénariste d'adoration de la puissance --- MAGA & QAnon

La loi martiale justifiée par l'émeute au lieu du virus? L'étrange retournement libertarien et conspirationniste, passé de la dénonciation à l'apologie de l'État policier, condamnant toute forme de traçage et de dénonciation dans le combat contre le virus tout en incitant à dénoncer aux autorités des présumés antifas. Les antifas désignés comme bouc émissaires des émeutes par les idiots utiles disciples de Trump et QAnon, pour légitimer l'État policier qu'ils dénonçaient il y a quelques semaines à peine, et pour faire oublier le problème de la militarisation des corps policiers entraînés par des prétendus "experts antiterroristes" israéliens, experts en rien d'autre qu'en ultra-violence et en déshumanisation de l'Ennemi.

Pour Stephen Bannon et l'Alt-Lite de Breitbart & co., "anti-Israël" rime avec "contrôlé par les juifs". Infowars (Alex Jones) en renfort pour nous convaincre que Bannon a raison...

Péril juif et propagande du renseignement militaire des États-Unis

Les réseaux impliqués dans quelques-unes des principales opérations secrètes de notre temps

Alors que le président des États-Unis claironne la théorie du complot, certains voient la propagation de cette théorie particulière comme étant en soi un complot, une vaste manipulation, résultat d’un brouillage de piste professionnel conçu par les criminels eux-mêmes

Qui est assez dupe pour croire la mise en scène de l'opposition de Trump à l'État profond et la CIA? Alors qu'aucun président américain n'avait jusqu'ici permis à la CIA d'échapper à toute forme de contrôle gouvernemental? La complicité des conspirationnistes dans ce gros mensonge doit être dénoncée. L'élection de Trump et le mouvement pro-Trump comme résultat de l'infiltration irrémédiable du conspirationnisme par QAnon et la religion Alt-Right de KEK générée par des sociétés secrètes pop-occultistes telles que l'O.T.O., mère du Discordianisme, depuis longtemps sous contrôle de la CIA.

Enquête sur la débilité profonde du mouvement pizzagate, sa suite QAnon et l'incroyable popularité de cette PsyOp auprès du public, bien au-delà du petit monde des amateurs de théories du complots

Les réseaux impliqués dans quelques-unes des principales opérations secrètes de notre temps

La secte Trump, des néocons et un "expert" israélien derrière le gros mensonge "la pandémie est la faute à la Chine". Ou comment la secte trumpienne a réussi à transformer les conspirationnistes droitards en soldats de la nouvelle guerre froide des néocons.

Derrière le nouveau mouvement international de droite radicale, une opération de guerre psychologique menée par les forces de l'Otan et du sionisme? (Site censuré)

Des réseaux Phoenix de la C.I.A. (Doug Valentine) à la "société du spectacle" (Guy Debord)

La guerre psychologique permanente sur tous les fronts comme nouvel état des choses

La dictature militaire secrète au nom de la sécurité nationale des États-Unis, de l'Otan et d'Israël derrière le terrorisme islamiste et la montée des mouvements anti-Islam

La récente manifestation du « syndrome de Jérusalem » de Trump met en évidence, avant tout, la puissance des sionistes chrétiens, évangéliques ou autre, aux États-Unis

L'appui international américain et israélien au gouvernement colombien et au nouveau gouvernement brésilien d'extrême-droite s'explique par la guerre en cours contre la vague nationaliste de gauche en Amérique latine, représentée par la "Troïka de la terreur" que constituent, selon le néocon John Bolton, le Nicaragua, Cuba et le Vénézuela

Source "journalistique" préférée de la dissidence, "Project Veritas" a été payé et formé pour l'espionnage des mouvements de gauche, tout ça grâce à la formation et le financement d'Erik Prince, criminel célèbre pour ses firmes de mercenaires (ex-Blackwater) à l'oeuvre aux quatre coins du monde

Noam Chomsky: peu importe ce que la Russie a pu faire pour influencer les élections américaines, cette influence est sans commune mesure avec l'influence israélienne

De Reagan  à Sanders

L'ère messianique reaganienne 

Mondialement, 100 millions tombés dans la pauvreté, 15 millions de morts: bilan dix ans plus tard de la crise financière de 2008 aux États-Unis.

Guerre contre la Russie et la Chine et autres visées à long terme de l'Empire des loges, cet empire des mots vides comme "démocratie"...

Pendant que Corbyn le socialiste pro-palestinien nouvellement élu à la tête du Parti Travailliste anglais se fait trucider dans les grands médias anti-antisémites néolibéraux bien-pensants, de plus en plus de dissidents nationalistes américains (même les antijuifs) tombent dans le piège de la nouvelle droite sioniste et deviennent leurs idiots utiles les plus efficaces: le pitre John Friend endosse Donald Trump et Ann Coulter, deux chèvres de Judas qui mènent le peuple américain à l'abattoir en s'attaquant en apparence à la rectitude politique antiraciste, alors qu'ils servent en fait à rendre Israël respectable.

La désinformation en marche: Pourquoi il faut rompre avec l'anticommunisme dépassé. (Aurait-on oublié que le concept de "nouvel ordre mondial" célèbre expressément la fin du communisme?) Contre le droitisme retardataire des milieux conspirationnistes.

Le Nouveau Monde, Nouvel Israël? Sion en Amérique : la Maison blanche plus que jamais sous influence de la secte dominioniste. Ce puissant mouvement religieux et politique de droite voit en Trump le prophète devant accomplir le glorieux destin de l'exceptionnalisme états-unien

En Israël, la pègre juive dite "russe" favorise le sionisme le plus extrémiste, représenté par Avigdor Li(e)berman, leader du daech judaïque ("Jewish ISIL")

Trump et Netanyahou sur la même ligne anti-Iran, anti-Onu et anti-Unesco

La "dissidence" à la Maison-Blanche ? (Retour au bercail?) L'antisémitisme du faux fasciste Trump: un leurre au service d'Israël et des intérêts Rothschild qui l'ont sorti de sa banqueroute (comme pour Churchill)

La pensée antisociale et ultralibérale d'Ayn Rand illumine les gouvernements Netanyahou et Trump

Le plus haut conseiller d'Obama recommande d'infiltrer et subvertir les paranoïaques "théoriciens du complot"

Les chèvres de Judas mènent le mouvement de vérité à l'abattoir

Mise au point: quelques exemples de déstabilisation sociale-cognitive