lundi 26 mars 2018

Le général McMaster, bête noire des néocons et de la droite pro-israélienne, remplacé par un de leurs favoris, John Bolton, qui bénéficie, comme le journal Breitbart (d'où vient Steve Bannon), de l'appui financier de la famille milliardaire Mercer. Sa nomination sert en grande partie à s'assurer les faveurs du milliardaire Sheldon Adelson, le principal argentier du parti républicain, qui favorise la ligne politique pro-israélienne la plus à droite et la plus guerrière envers l'Iran, la Syrie, etc.

On jurerait que Trump choisit son équipe en écoutant Fox News (qui invite souvent John Bolton à répandre sur leurs ondes ses appels à bombarder la Corée du Nord, l'Iran, la Syrie, etc.). 
On sait par exemple qu'il a l'habitude d'appeler la haute direction de Fox News. Certains journaux ont rapporté que l'administration Trump (incluant Jared Kushner), dès ses débuts, était en contact téléphonique quotidien avec les Murdoch (propriétaires de l'empire Fox News). Les Murdoch sont salement impliqués dans un tas de scandales sur fond d'espionnage (Mossad surtout) et de trafic d'influence.

La propagandiste néoconservatrice anti-islam Pamela Geller, apparemment très proche de l'ancien ambassadeur à l'ONU John Bolton, un néocon influent du PNAC et du JINSA.



Bolton Acted Against US Interests to Push Israel's Agenda in Lebanon


John Bolton’s Sick Desire to Nuke the World – Preemptively?


Bolton Down the Hatches & Britain’s Great Game | Watching the Hawks on RT America


Bloodthirsty War Psycho John Bolton To Destroy World


The Real Danger of John Bolton


Jimmy Carter Says Trump Picking John Bolton Is The 'Worst Mistake' Trump Has Made


John Bolton: 'The Most Dangerous American'


Meet Neocon John Bolton, the Most Hawkish National Security Adviser Imaginable


Bolton Fabricated Lies that Justified War on Iraq


Bolton: A One-Man War Cabinet


Sam Seder EXPLODES On John Bolton During MSNBC Appearance


John Bolton Gets TERRIFYING On Fox News


Trump Names Dangerous Warhawk To Replace Outgoing McMaster


BREAKING: H.R. McMaster RESIGNS, John Bolton Will Take His Position As National Security Adviser


BREAKING: H.R. McMaster Resigns, Trump Names Successor


Trump Replaces National Security Advisor With Warmonger John Bolton


Trump’s Most Alarming Foreign Policy Move Yet? Warmonger John Bolton Named National Security Adviser


Undoing the Nuclear Deal Could Propel Iranian Race for the Bomb




Trump Is Getting Policy Advice From Fox News Hosts

On Bolton’s First Day on the Job, a Look Back at Some of His Angry Outbursts

Welcome (back) to Dick Cheney's administration

Trump and Tehran: This Is Not 2003 and Iran Is Not Iraq

La nomination de Bolton : un autre avertissement sur de nouvelles guerres américaines

Israeli Ex-defense Minister Says Trump’s New NSC Adviser Bolton Was Pushing Him to Strike Iran
 
John Bolton is going to change US foreign policy — quickly

The Bolton Appointment: How Scared Should We Be?

Tough on Iran, Critical of 'Palestine': Meet John Bolton, Trump's New National Security Adviser 'The two-state solution is dead,' Bolton, a fierce critic of the Obama administration once wrote, claiming that Gaza should be given to Egypt and the West Bank to Jordan

Trump Finds Fellow Bully in Bolton

Dems Kept Cheerleading Bush-Era Neocons – Now There’s One In The White House Dems are criticizing Trump’s National Security Advisor pick, not because he’s a warmonger who was one of the original members of the Project for a New American Century, but because he’s allegedly too soft on Russia, Caitlin Johnstone explains.

Bolton’s Past Advocacy for Israel at US Expense Heralds Dangerous New Era in Geopolitics


Consider the monger: 10 things to know for March 25 | The Times of Israel

Donald Trump : 5 choses à savoir sur John Bolton, son nouveau conseiller à la sécurité

Trump appointed Bolton because Republicans desperately need Adelson’s money

John Bolton, le fou de guerre qui vient de rejoindre Donald Trump | Contrepoints

Lest We Forget–‘Arch Neo-Con, Consummate Warmonger and Israel firster John Bolton says he’s no longer allowed to see Trump’

CLASH RUSSIE-USA-UE : LE FAUCON NEOCON BOLTON (NOUVEAU CONSEILLER DE TRUMP) CATALYSEUR DE LA CRISE ? (TENSION INTERNATIONALE GRAVE IV)

Bolton may herald rightward shift in Trump’s foreign policy

John Bolton, un « faucon » pour Donald Trump en politique étrangère

Donald Trump choisit le néoconservateur John Bolton comme conseiller à la sécurité nationale | Atlantico.fr

John Bolton : sous Bush, le nouveau conseiller de Trump avait une vision bien particulière du Moyen-Orient

Bolton pick is bad news for Iran, in good timing for Netanyahu - Israel News - Haaretz.com

John Bolton, un néoconservateur va-t-en-guerre pour conseiller Trump - Libération

Le nouveau conseiller à la sécurité de Trump, un «faucon» prêt à déclencher la guerre

The Untold Story of John Bolton’s Campaign for War with Iran

Neocon Takeover of Washington Completed

'Trump's new advisor tried to convince me to attack Iran'

Ex-defense minister says John Bolton pushed for Israeli strike on Iran

Former Israeli defense chief: Bolton pressured me to strike Iran

Former defense minister Mofaz: Bolton tried to convince me to attack Iran

Neocon Specter of John Bolton Looms Over Trump White House

Trump ousts McMaster, taps Bolton as national security adviser

Former U.S. Ambassador to the United Nations John Bolton speaks at the Conservative Political Action Hawkish Trump pick Bolton is skeptic of two-state solution, 'Palestine'

Anti-Muslim Activists Are Over The Moon About John Bolton’s New Job

8 reasons why the John Bolton appointment is causing a frenzy among Jews

Trump nomme le «faucon» Bolton conseiller à la sécurité nationale

Bringing in Bolton, White House appears to stiffen against Palestinians, Iran

Hawks Embrace ‘American Patriot’ Bolton, Friend Of Israel

Hawk in the Oval: Will John Bolton’s views rub off on Trump?

Raging Hawk John Bolton: Trump’s New National Security Advisor

Bolton is Gary Cooper in High Noon for Israel, Dr. Strangelove in Apocalypse Now for everyone else - U.S. News - Haaretz.com

Israel Praised John Bolton’s Appointment

Bolton a 'friend' of Israel, reviled by Palestinians A vocal advocate of Israel and long-standing foe of the PA, Trump's new pick for national security advisor is warmly welcomed by Israel, denounced by senior Palestinian official.

John Bolton and America’s “Unelected Officials”

Bolton's move to White House signals a more hawkish turn - CNNPolitics

John Bolton: “Hello America, I’m Back”. “Filling the Swamp with Blood Thirsty Vultures”

Trump Names John Bolton As National Security Advisor – The Forward

Who’s Afraid of John Bolton? | The National Interest

John Bolton, "ami" pour les Israéliens, vieil adversaire pour les Palestiniens

Stache or credit? 8 things to know for March 23 John Bolton is seen as bad news for the Iran deal and possible Mideast peace efforts as well, and leaders and spies continue to quibble over the Syria strike

Trump Presidency = “Bush’s Third Term”. Who is John Bolton

Even with Bolton and Pompeo, Trump team faces chaos at home

With Trump as Groupie, Fox News Should Be Called The First Network  The facts-poor but conspiracy-rich right-wing news organization is undermining U.S. democracy



Rappel sur Bolton, qui était l'un des candidats préférés de Trump pour le poste de Secrétaire d'État:

VIDEO - Trump Foreign Policy Team will Target Iran

VIDEO - Trump's Cabinet Will Look A Lot Like George W. Bush's

VIDEO - Discredited Neocons From The Bush Era Floated as US Foreign Policy Advisors to Trump

Knuckle-dragger Bolton warns Obama on Israel action at UN

[Max Blumenthal] met John Bolton in an airport three years ago. In the course of a two minute chat, he told me he favored a unilateral US strike on Iran.

John Bolton: Trump Needs to Confront Russia, China, Iran, North Korea, and Embrace Forever War

John Bolton Calls for US to Impose Regime Change on Iran Concedes New Govt Wouldn't Necessarily Be a Democracy

La menace John Bolton pour la politique de Trump au Moyen-Orient

The John Bolton Threat to Trump’s Middle East Policy

Does Trump want to scrap the Iran deal? If so, this is how he does it.

(FLASHBACK) John Bolton Tells Alan Colmes That He Wants To Strike Iran

(FLASHBACK) U.S. official to Israel: We'll deal with Syria, Iran after Iraq war By Aluf Benn and Sharon Sadeh, Haaretz U.S. Undersecretary of State John Bolton: 'Syria and Iran are next.' (Photo: AP)

(FLASHBACK) John Bolton: Obama’s Iran deal greatest 'appeasement' in history

Netanyahu’s Bolton: Terrorists may attack before Obama leaves office

(FLASHBACK) John Bolton: Obama pressuring Israel on nukes

(FLASHBACK) John Bolton Doesn’t Think It’s In The United States’ ‘Interest To Stay Out’ Of An Israel-Iran War

(FLASHBACK) Neocons and the truth: Bitter enemies to the end, By Glenn Greenwald Here's Ledeen yesterday, writing in National Review's Corner (h/t sysprog): Time to Attack Iranian Terror Camps? [Michael Ledeen] So says John Bolton, and he's right. As you know, I have been proposing this for years. I always thought it was only a matter of time before we were compelled to take this action, which is a legitimate form of self-defense. And while we're at it, we should do the same thing to the Syrian camps as well. It isn't "sending a message," it's acting to protect our guys by fighting back in the proxy war the mullahs have been waging since 1979. Faster, please?

(FLASHBACK) John Bolton Tells Alan Colmes That He Wants To Strike Iran

(FLASHBACK) BOLTON: Israel should bomb Iran today

(RAPPEL)Prêts pour une guerre contre l'Iran diabolisé? Are the Iranian Election Protests Another US Orchestrated ‘Color Revolution’? By Paul Craig Roberts, June 9, 2009 (...) A few days previously, the Telegraph reported on May 16, 2007, that Bush administration neocon warmonger John Bolton told the Telegraph that a US military attack on Iran would “be a ‘last option’ after economic sanctions and attempts to foment a popular revolution had failed.”

(RAPPEL) Des attaques militaires prévues contre les médias Le journal des Sages de Sion du Jewish Institute for National Security Affairs (JINSA) nous dit ouvertement son programme d'attaque contre la presse et pas seulement la presse libre. Toute la presse. (Le néocon John Bolton fait partie de la direction du journal et de l'Institut du JINSA.)

(FLASHBACK) The boys who cry “Holocaust” The same neocon hawks who lied us into Iraq are using the ultimate argument-stopper to push war with Iran By Gary Kamiya (...) To listen to the neocons and hawks, you’d think Hitler was about to send the tanks over the Polish border. Former U.S. ambassador and Dr. Strangelove impersonator John Bolton said, “The only alternative now is the potential for a pre-emptive military strike against their military program, either by the United States or Israel. Diplomacy has failed. Sanctions have failed.” For Bolton, Iran is the second coming of Nazi Germany: “If the choice is them continuing [towards a nuclear bomb] or the use of force, I think you’re at a Hitler marching into the Rhineland point … We’re still in 1936, but not for long.”

(RAPPEL) 2010: Un nouveau puissant lobby sioniste s'impose

Jose Maria Aznar ---- John Bolton ---- Alejandro Toledo ---- Dore Gold
"Powerful New Lobby Group Set in Motion", by Michael Collins Piper (...) • John Bolton, former U.S. ambassador to the UN and a key figure in “neo-conservative” circles including the Jewish Institute for National Security Affairs, founded by the aforementioned Stephen Bryan.

(FLASHBACK) Gingrich: A Likudnik Manchurian Candidate In an important and already “controversial” article in The Daily Beast, Wayne Barrett writes: If elected, Gingrich would be the first American president to emerge from the dark think-tank world born in the Reagan era that gave us the Iraq War and lusts now for an Iranian reprise. A Likudnik version of the Manchurian candidate, Newt has spent much of his post-Congress life in the grasp of warrior colonies like the American Enterprise Institute (AEI), the think tank where he became a senior fellow two months after he stepped down as speaker in 1999, remained until he declared for president last May, and worked at times alongside Dick and Lynne Cheney, Richard Perle, John Bolton, Michael Ledeen, and Paul Wolfowitz, the first Bush battalion to euphemistically land in Baghdad, self-dispatched well before 9/11.

(FLASHBACK) The “very scary” Iranian Terror plot 14 Oct 2011 Iranian Muslims in the Quds Force sending marauding bands of Mexican drug cartel assassins [LOL!!!!!!!!!!!] onto sacred American soil to commit Terrorism — against Saudi Arabia and possibly Israel — is what Bill Kristol and John Bolton would feverishly dream up while dropping acid and madly cackling at the possibility that they could get someone to believe it.

(RAPPEL) 10 Jan. 2012: Racisme, guerre secrète, assassinat et torture au programme de la politique étrangère des candidats républicains Réseau Voltaire | 10 janvier 2012
La palme de la rhétorique néoconservatrice revient sans conteste à l’actuel favori des sondages, Newt Gingrich. Ce dernier a confirmé ses positions après ses commentaires controversés sur les Palestiniens, qualifiant ce peuple « inventé » de « terroriste » lors d’un débat à Des Moines. Il a promis de financer « tous les groupes dissidents en Iran » et de saboter la plus grande raffinerie du pays. Il a aussi reproché au département d’État actuel de « procéder au désarmement moral de la tradition judéo-chrétienne » tout en promettant la nomination du néo-conservateur John Bolton à sa tête, à la place de Hilary Clinton. L’ancien président de la Chambre des représentants déclare que s’il devenait président des États-Unis, il envisagerait d’être très proche, « de plusieurs façons », de Benyamin Nétanyahou, l’actuel Premier ministre israélien. « Bibi est un dur à cuire. Il place la sécurité d’Israël en premier », dit-il.

(Rappel) Libye, Syrie : un projet géopolitique qui ne se comprend que sur la longue durée...



(...)En 2002, le 6 mai, John Bolton, le sous-Secrétaire d’État de G.W. Bush donnait une conférence à l’"Heritage Foundation" (1), dans laquelle, Cuba, la Syrie et la Libye venaient rejoindre l’Iran, l’Irak et la Corée du Nord, sur la Liste noire de l’Axe du Mal. Il y dénonçait, notamment, la Syrie, pour sa possession «de réserves de gaz neurotoxique sarin (2)… laquelle poursuivrait le développement de l’agent VX, plus dangereux encore et plus puissant». (...) Le 10 mai 2002, le même Bolton, un homme prévoyant, envoyait une lettre au Secrétariat général des Nations Unies, pour annuler la décision du Président Clinton de participer à la création d’une Cour Pénale Internationale. L’Amérique n’entendait, en effet, en vue des guerres imminentes (un an après fer et feu s’abattront sur l’Irak), exposer, ne serait-ce que d’un poil, ses militaires à une justice qui ne doit s’appliquer qu’aux vaincus… et non à des soldats auxquels la bride serait, bientôt, lâchée, avec le beau résultat que l’on sait : six cent mille, un million de morts, en Irak, pour 9 ans d’occupation ?!



Sur ce blog :

Pour Stephen Bannon et l'Alt-Lite de Breitbart & co., "anti-Israël" rime avec "contrôlé par les juifs". Infowars (Alex Jones) en renfort pour nous convaincre que Bannon a raison...

La récente manifestation du "syndrome de Jérusalem" de Trump met en évidence, avant tout, la puissance des sionistes chrétiens, évangéliques ou autre, aux États-Unis

Kushner a dissimulé ses conflits d'intérêts impliquant Israël, Flynn ses pressions en faveur d'Israël... Alors que les révélations du prétendu "Russiagate" lèvent le voile sur le pouvoir d'Israël, le traitement médiatique de l'affaire en dit plus long sur la mentalité de "guerre froide" et l'atmosphère de maccarthyisme anti-Russe qui règne en Occident

Jared Kushner rejoint la liste des juifs intimement liés aux grands scandales présidentiels américains contemporains

Trump et Netanyahou sur la même ligne anti-Iran, anti-Onu et anti-Unesco

Vote du Conseil de sécurité de l'Onu sur l'illégalité de la colonisation israélienne: Trump et Israël condamnent Obama comme étant un désastre pour Israël. Obama n'a pas apposé son veto, réitérant que la politique officielle du gouvernement américain est de condamner la colonisation illégale israélienne. Israël se trouve de plus en plus irrésistiblement exposé à des poursuites devant la cour internationale de justice de La Haye.

La "dissidence" à la Maison-Blanche ? (Retour au bercail?) L'antisémitisme du faux fasciste Trump: un leurre au service d'Israël et des intérêts Rothschild qui l'ont sorti de sa banqueroute (comme pour Churchill)

La pensée antisociale et ultralibérale d'Ayn Rand illumine les gouvernements Netanyahou et Trump

Sanders fait un retour en force contre la politique étrangère, complice de l'occupation criminelle des Palestiniens par Israël, menaçant des États qui ne nous ont rien fait. Sanders mettrait un terme à l'aide militaire à Israël et améliorerait les relations avec l'Iran. Comme Jimmy Carter, il accuse les États-Unis d'être une véritable oligarchie.

De colombes libérales pour la justice sociale et contre la guerre du Vietnam à faucons néocons pro-guerre sans fin pour Israël : le mythe de la guerre de Six Jours, à la base de l'insécurité et de la droitisation chez les juifs

Conflit entre la Corée du Nord et Israël, et possible conflit nucléaire avec les USA de Trump: rappelons les menaces de l'ancien ambassadeur d'Israël aux Nations unies Dan Gillerman sur Fox News en 2013: "Si la Corée du Nord continue dans cette voie, elle devrait être rayée de la carte, ce serait un excellent message, très clair, au reste du monde et spécialement à l'endroit des Iraniens"

Jared Kushner rejoint la liste des juifs intimement liés aux grands scandales présidentiels américains contemporains

Israël pour la guerre sans fin? La trève conclue entre la Russie et les États-Unis en Syrie vertement dénoncée par Israël.

"Netanyahou m'a personnellement confirmé que ça marche". Le président Trump cite le président israélien Benjamin Netanyahou pour défendre son idée de mur auprès du président mexicain.

Victoire du KKKahanisme en Israël

En Israël, la pègre juive dite "russe" favorise le sionisme le plus extrémiste, représenté par Avigdor Li(e)berman, leader du daech judaïque ("Jewish ISIL")

Israël intensifie sa guerre contre le mouvement de boycott (BDS), assurant ainsi la victoire à long terme de ce dernier

Rapport censuré et démission au Conseil des droits l'homme de l'Onu : preuve qu'Israël réussit à grand-peine à garder l'Onu sous son contrôle

Israël accuse l'UNESCO de négationnisme, plus précisément de "fausse histoire", pour avoir reconnu que d'autres religions que le judaïsme sont également reliées à Jérusalem

Médias européens antijuifs? Selon un nouveau documentaire de Arte, si le projet impérial du Grand Israël se réalise et qu'Israël devient une puissance mondiale, ce sera grâce aux colons juifs israéliens.

"The Lobby" (2016), le nouveau reportage d'Al Jazeera sur le lobbying pro-israélien suscite de vives réactions: Jeremy Corbyn demande une enquête publique pour faire la lumière sur la question, pendant que des organisations juives pro-israéliennes préparent leur vengeance

La télé publique américaine antijuive? Dans la tête de Bibi Netanyahou le psychopathe : un nouveau documentaire de PBS décrit son obsession de l'éternel retour de la Shoah et de la menace nazie, et explique comment il a réussi à rendre la paix impossible et à s'aliéner la quasi totalité de la planète, incluant même son plus grand allié officiel, les États-Unis.

Le rôle disproportionné des juifs et des sionistes dans les réseaux islamophobes de la droite américaine, dans les années qui ont suivi le 11 septembre 2001

Les politiciens se taisent et les médias n'osent pas trop lever la voix quand Colin Powell mentionne les "200 bombes nucléaires" qu'Israël garde "pointées vers l'Iran".

lundi 5 mars 2018

"Hollywood, D.C.": Hollywood et les grands médias américains non seulement grouillent d'agents de la CIA, ils sont entièrement au service de la CIA


Hollywood, D.C. – Part 1


Hollywood, D.C. – Part 2

Et puisque l'Oncle Sam n'aime pas les syndicats...
Louis B. Mayer Created The Oscars To Combat Hollywood Unions

À part du rôle central du neveu de Freud, Edward Bernays, dans le développement des techniques de manipulation des foules, on notera dans ce reportage le rôle également très important joué par le magnat juif des médias William Paley (fondateur de CBS, franc-maçon de haut grade), rôle souligné par Michael Collins Piper dans Ye Shall Know The Truth (2013, p.8-9):




Plus de détails:

Décès du dernier journaliste américain digne de ce nom, Robert Parry. Fermeture du Paypal de l'Association France-Palestine. Encore plus de censure antipalestine sur Facebook... La prise de conscience globale progresse, nos maîtres esclavagistes s'affolent, certes, mais les journalistes d'enquête et les sonneurs d'alarme sont en voie de disparition, toujours plus exposés au danger et réprimés, sans avenir, recevant presque aucun soutien du public.

En mémoire du journaliste d'enquête Robert I. Friedman (1950-2002)

Pour aller plus loin que le film "Raisons d'État" (The Good Shepherd, 2006), un nouveau livre sur James Jesus Angleton, liaison entre Israel et la CIA et traître à la sécurité nationale de par son rôle dans l'acquisition par Israël de l'arme nucléaire

La pensée antisociale et ultralibérale d'Ayn Rand illumine les gouvernements Netanyahou et Trump

SUPERMOB: How Sidney Korshak And His Criminal Associates Became America's Hidden Power Brokers

Trump et Netanyahou sur la même ligne anti-Iran, anti-Onu et anti-Unesco

"La fin de la modernité juive" (2013) d'Enzo Traverso. Un grand tableau sur le basculement des intellectuels juifs de la gauche vers la droite, de Trotski à Kissinger, au cours du 20e siècle et particulièrement au début du troisième millénaire, en lien avec les transformations qui firent passer la société de l'antisémitisme traditionnel à l'islamophobie et au philosémitisme débridés

Le Nouveau Monde, Nouvel Israël? Sion en Amérique : la Maison blanche plus que jamais sous influence de la secte dominioniste. Ce puissant mouvement religieux et politique de droite voit en Trump le prophète devant accomplir le glorieux destin de l'exceptionnalisme états-unien

Mise au point: quelques exemples de déstabilisation sociale-cognitive au moyen du salissage de la réputation des vrais chercheurs et de l'ultra-complotisme décrédibilisant. Un aperçu du problème des prétendus chercheurs, superficiels et naïfs, mal informés ou désinformés, qui servent volontairement ou non une telle déstabilisation.

La colonisation des consciences américaines: La guerre médiatique israélienne aux États-Unis. Vostf de "The Occupation of the American Mind" (Eng Sub 2016). Narré par Roger Waters, l'homme que le lobby juif pro-israélien qualifie de "leader du mouvement antijuif mondial".

De Reagan à Sanders

Alex Jones & Infowars: leur combat contre la Palestine, aux côtés de la prétendue "seule démocratie au Moyen-Orient"

Sanders fait un retour en force contre la politique étrangère, complice de l'occupation criminelle des Palestiniens par Israël, menaçant des États qui ne nous ont rien fait. Sanders mettrait un terme à l'aide militaire à Israël et améliorerait les relations avec l'Iran. Comme Jimmy Carter, il accuse les États-Unis d'être une véritable oligarchie.

Rappel sur les liens de l'ancien dictateur du Panama Manuel Noriega avec le Mossad et la CIA. Autre exemple révélateur du soutien sioniste et américain aux dictateurs anti-révolutionnaires et de l'entraînement des Contras après la Seconde Guerre mondiale.

Guerre de six jours, 50 ans après: l'arsenal nucléaire israélien était un enjeu central selon un rapport de recherche d'Avner Cohen

Shadow World (2016), le nouveau documentaire choc sur l'industrie de l'armement et de la guerre perpétuelle

Dans le cas du 9/11 ou de l'assassinat de JFK, la responsabilité d'Israël n'est pas prouvée hors de tout doute. En revanche la preuve est établie qu'Israel est responsable de l'attaque contre le USS Liberty, avec la complicité de James Jesus Angleton, loyaliste d'Israël à la direction de la CIA, qui supervisa la dissimulation de cette affaire par le gouvernement des États-Unis.

De colombes libérales pour la justice sociale et contre la guerre du Vietnam à faucons néocons pro-guerre sans fin pour Israël : le mythe de la guerre de Six Jours, à la base de l'insécurité et de la droitisation chez les juifs

Légalisation de la torture: la CIA a une dette envers Israël

La science et le futur de la torture

Conférences Macy et nouvel ordre mondial: de la lutte à l'antisémitisme aux réseaux cybernétiques

Rappel sur les liens de l'ancien dictateur du Panama Manuel Noriega avec le Mossad et la CIA. Autre exemple révélateur du soutien sioniste et américain aux dictateurs anti-révolutionnaires et de l'entraînement des Contras après la Seconde Guerre mondiale.

Du mythe de l'appui inconditionnel des juifs pour le communisme et les droits civiques des noirs... Quand la branche américaine de la LDJ travallait avec la CIA pour promouvoir la guerre du Vietnam, et avec le FBI pour traquer et attaquer les groupes noirs, les diplomates soviétiques et des arabes

En Israël, la pègre juive dite "russe" favorise le sionisme le plus extrémiste, représenté par Avigdor Li(e)berman, leader du daech judaïque ("Jewish ISIL")

RAPPEL: Vendeurs de guerre | Un laboratoire de guerre à ciel ouvert (v.f. de "The Lab", Yotam Feldman, 2013), film documentaire sur l'industrie militaire israélienne, révèle entre autre l'hypocrisie de l'Occident qui s'en prend de plus en plus vertement à Israël pour ses violations incessantes des droits de l'homme, mais continue à acheter les armes israéliennes garanties "testées sur les Palestiniens".

Médias juifs antijuifs? Le Jerusalem Post confirme qu'Israël savait que le USS Liberty était américain

Les politiciens se taisent et les médias n'osent pas trop lever la voix quand Colin Powell mentionne les "200 bombes nucléaires" qu'Israël garde "pointées vers l'Iran".

Mise au point sur les accomplissements de feu Mark Lane (1927-2016), avocat propalestinien et pro-révisionniste (selon Debbie Lipstadt), ami de feu Michael Collins Piper, et sur les mensonges des Chris Bollyn et Mark Weber qui, bien que totalement discrédités, continuent leur honteuse campagne de salissage contre Mark Lane, Michael Collins Piper et American Free Press. De la nullité des prétendus chercheurs qui compliquent les choses en enterrant le peu de bon travail qu'ils font sous des montagnes de niaiseries, ou qui suggèrent qu'on peut en même temps défendre Piper et ses ennemis discrédités que sont Bollyn, Fetzer, etc.

Mise au point sur les chèvres de Judas: des relations très éclairantes de Malachi Martin, agent sioniste dans les coulisses de Vatican 2, avec les ennemis de Michael Collins Piper et de Willis Carto (Liberty Lobby, The Spotlight, l'ancien IHR, etc.). Malachi Martin était un ami mutuel et un collaborateur des agents de la CIA William F. Buckley et E. Howard Hunt. Malachi Martin a combattu les opérations de Carto en finançant les multiples procès de Hunt et de l'IHR sous contrôle de Weber (un proche ami des agents de la CIA Andrew E. Allen et Jared Taylor) contre Liberty Lobby et The Spotlight

Collection audiovisuelle sur la guerre israélienne contre JFK dans sa course à l'arsenal nucléaire. Pendant que les désinformateurs cherchent encore à nous distraire en blâmant "l'État profond" ou "LBJ" autant sinon plus qu'Israël !

"There Will Be A Hot Time In The Old Town Tonight!" Un projet de film de Michael Collins Piper, en réponse à l'abject "Inglourious Basterds" de Tarantino

Michael Collins Piper contre la mafia juive

Le jeu des devinettes: qu'ont en commun Al Capone et la contrebande d'alcool durant la prohibition, Meyer Lansky et l'armement de tsahal, Jack Ruby et l'assassinat de JFK, la production d'anthrax à Grosse-Ile au Québec et la Seconde guerre mondiale, John McCain et Rupert Murdoch, la guerre contre le nationalisme québecois et le nouveau chef des finances du parti Libéral canadien?

Nixon s'est opposé à l'acquisition du nucléaire par Israel

L'arsenal nucléaire israélien au centre de la guerre secrète entre JFK et Israël

La connexion israélienne: la seule à réunir toutes les pièces du puzzle de l'assassinat de JFK

Assassinat de JFK: c'était pas des nazis!

L'assassinat de JFK: une décision de l'administration Ben-Gourion

Rothschild et JFK: les liens de l'avocat "montréalais" Bloomfield (à la tête de Permindex) avec le clan Rothschild documentés par un auteur québécois

Médias juifs antijuifs? Le Jerusalem Post confirme qu'Israël savait que le USS Liberty était américain

Un petit détail de l'histoire plutôt gênant : les lois raciales de Nuremberg (1936) fortement inspirées de celles... des États-Unis !

Mark Felt était-il la source de "Deepthroat"?