jeudi 7 janvier 2010

Un vétéran étatsunien lève le voile sur l'horreur sans nom de la guerre d'occupation