mardi 2 février 2010

Netanyahou derrière les barreaux? Le commandant militaire du Hamas assassiné par le Mossad?



Mandat d'arrêt contre Netanyahu si le Mossad a tué le cadre du Hamas


Le chef de la police de Dubaï a affirmé qu'il lancerait un mandat d'arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu si le Mossad était responsable de l'assassinat du cadre du Hamas.

"Si une implication du service de renseignements israélien, le Mossad, dans l'assassinat de Mahmoud al-Mabhouh se confirme, nous lancerons un mandat d'arrêt contre lui", a déclaré, au sujet de Netanyahu, le général Dhahi Khalfan au quotidien The National, organe du gouvernement de l'émirat d'Abou Dhabi.

"Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien, sera le premier à être recherché par la justice car ce serait lui qui aurait signé la décision de tuer (Mahmoud) al-Mabhouh à Dubaï", a-t-il ajouté.

Il n'a cependant pas rendu formellement le Mossad responsable du meurtre, survenu le 20 janvier dans un hôtel de Dubaï, même s'il avait déclaré le 31 janvier qu'il n'écartait aucune piste dans l'enquête, y compris celle d'une responsabilité du Mossad.

Il s'agit du premier assassinat d'un responsable palestinien aux Emirats arabes unis.


Les assassins de Mabhouh étaient en compagnie du ministre Ouzi Landaou

Le guide général des Frères musulmans Mohammad Badih a déclaré que les assassins du dirigeant du Hamas Mahmoud Mabhouh étaient en compagnie du ministre israélien de l'infrastructure Ouzi Landaou qui participait à un congrès sur l'écologie aux Emirats Arabes Unis le mois dernier.

Dans son discours publié sur le site internet des Frères musulmans, Badih a indiqué que "les crimes horribles sont commis par cette bande criminelle (Israël) dont dernièrement l'assassinat de Mabhouh à Dubaï par des agents du Mossad venus en compagnie du ministre sioniste et portant des visas européens".
Réagissant auparavant à cette hypothèse, le chef de la police de Dubaï Dhahi Khalfan avait répondu: "Je ne crois pas cela. Pourquoi viendraient-ils avec une délégation sous haute surveillance alors qu'ils pouvaient pénétrer avec des visas européens?"

Badih a par ailleurs fustigé certains dirigeants arabes, les accusant de soutenir "Israël".
"Le monde entier, ainsi que les insouciants qui dirigent la nation arabo-islamique ne peuvent pas se tenir face à cette occupation, au contraire, ils la soutiennent et lui présentent des armes, de l'argent, de munitions, des hommes à son service, des accords de paix et des murs", a-t-il affirmé.
http://www.almanar.com.lb




'We may seek to arrest Bibi'
Dubai may seek PM Netanyahu's arrest over Hamas man's assassination, official says

Dubai: We'll go after Netanyahu if Mossad killed Hamas man

Dubai: We Will Go After Netanyahu If Mossad Killed Member Of Hamas

'We want Bibi if Mossad are guilty'

Dubai may seek Netanyahu's arrest
Warrant will be issued if investigation concludes Mossad was behind hit of a senior Hamas official.

Israeli hit squad that killed Hamas commander 'had Irish passports'


'Killing was Zionist terror'
Iran blames Israel for death of Hamas operative in Dubai, says it defies other states' sovereignty


Iran condemns Israel over Hamas commander death

Hamas Blames Israel for Commander's Death

Hamas says top commander killed by Israel in Dubai

Israeli says slain Hamas commander was key arms smuggler

'Israel infiltrated Syria leadership'

Israeli membership in OECD hinges on renouncing bribery in arms sale
In the past year, India and Kazakhstan have accused Israeli companies of bribing their officials.