dimanche 14 mars 2010

Biden et Clinton avertissent Israël qu'il met les États-Unis et le monde en danger

Les relations entre les États-Unis et Israël sont à leur plus bas niveau depuis au moins 35 ans!
Israel envoy: U.S. ties at their worst in 35 years

VIDEO - US-Israel ties at risk

http://desertpeace.files.wordpress.com/2010/03/prevent-another-holocaust.gif


'East Jerusalem plan undermines peace talks'
Vice president says timing of plan to build new homes undermines trust ahead of proximity talks. U.S. Vice President Joe Biden slammed Tuesday Israel's decision to approve construction of new East Jerusalem homes.

Biden slams Israel settlement plan

How did U.S. groups react to Biden's condemnation of Israel?

Le «camouflet» israélien à l'administration Obama‎


L'attaque de Biden visait Netanyahu, soutient la droite religieuse israélienne

PM Netanyahu and Biden Joint Press Conference

Netanyahu apologizes to Biden

Bibi: I thought apology to Biden was sufficient

Joe Biden: I went to Israel and all I got was this black eye

Netanyahu Sabotages Talks, Palestinian President Leaves, Biden Angry
Additionally, the day before Biden was to arrive in Israel, Netanyahu made an appearance in Jerusalem with Pastor John Hagee, an American religious radical who opposes the two-state solution for the Middle East. Hagee believes that dividing the State of Israel is the work of Satan: “If America puts pressure on Israel to divide Jerusalem we are following the blueprint of the Prince of Darkness,” Hagee has said. “Amos 3:2 states that any nation that divides the Land of Israel will come under the severe judgment of God.”

Le territoire d'un éventuel État palestinien s'amenuise
Malgré les excuses présentées par Netanyahu à Biden, il s'agit bien d'un revers pour la diplomatie américaine...

Biden welcomed Netanyahu's statement but again criticized Israel's decision to approve construction of 1,600 new homes for Jewish settlers in Arab east Jerusalem, announced during his visit this week.


Biden condemns Israel's latest settlement plan
New project puts U.S. vice-president on hot seat on trip to revive peace talks
"I condemn the decision by the government of Israel to advance planning for new housing units," Biden said in a statement issued after he arrived for a dinner with Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu. He said the blueprint for Ramat Shlomo, a religious Jewish settlement in an area of the West Bank annexed to Jerusalem by Israel, "undermines the trust we need right now and runs counter to the constructive discussions that I've had here in Israel."


Ce que Biden a dit à Netanyahu en privé
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu, left, walks with ...
Le vice-président Joe Biden, un des plus grands amis d’Israël à Washington, a été beaucoup moins diplomatique en privé qu’en public à la suite de la décision du ministère de l’Intérieur israélien, annoncée pendant sa visite dans l’État hébreu, de donner le feu vert à la construction de 1 600 logements dans Jérusalem-Est annexée. Voici ce qu’il a dit derrière des portes closes au premier ministre Benjamin Netanyahu, selon un article publié aujourd’hui dans le quotidien israélien Yedioth Ahronoth :
«Cela commence à être dangereux pour nous. Ce que vous êtes en train de faire compromet la sécurité de nos troupes qui combattent en Irak, en Afghanistan et au Pakistan. Cela nous met en danger et cela met en danger la paix régionale.»
L’article du quotidien israélien précise que Biden n’a pas cru à l’excuse du premier ministre Netanyahu, selon laquelle celui-ci n’avait pas été mis au courant du timing de la décision du ministère de l’Intérieur, qui a été perçue comme un camouflet au vice-président américain et à l’administration Obama. Quoi qu’il en soit, l’épisode démontre le pouvoir du mouvement des colons juifs en Israël.(...)





Clinton accuse Nétanyahou de saper les relations avec Washington
La dureté du ton employé par Hillary Clinton est pratiquement sans précédent dans les relations entre Israël et les États-Unis
.
M. Biden avait déjà dit «condamner» l'initiative d'Israël, employant là encore un terme presque inédit entre les deux proches alliés.

Clinton: U.S. 'insulted' by Israel's settlement announcement

ADL ‘stunned’ by American tone


Ambassador Oren scolded Israel's envoy to US summoned for meeting at State Department, reprimanded over announcement on east Jerusalem construction; meanwhile, PM Netanyahu orders establishment of committee to prevent future mishaps.



14 mars
Israël/colonies: Netanyahu minimise le risque de crise avec Washington

16 mars
Crise entre Washington et Israël: «un problème sérieux»
«Les tensions actuelles se comparent davantage à celles qui avaient opposé en 1991 le gouvernement d'Ytzhak Shamir au premier président Bush et à son secrétaire d'État, James Baker», a déclaré Miller. Il faisait allusion à la décision de Washington de geler jusqu'aux élections de 1992 une garantie de prêts bancaires de 10 milliards de dollars accordée à un taux avantageux à Israël.
Comme l'administration actuelle, celle de George Bush père était déterminée à enrayer la colonisation en territoires palestiniens [note: d'ailleurs le Mossad a voulu tuer Bush père, comme l'a révélé Ostrovsky]. Pendant le week-end dernier, la secrétaire d'État Hillary Clinton a qualifié d'«insultante» l'attitude israélienne à l'égard du vice-président Biden, qui se trouvait en Israël pour relancer les négociations de paix entre Israël et les Palestiniens. L'un des principaux conseillers de la Maison-Blanche, David Axelrod, a pour sa part parlé d'«insulte» et d'«affront».(...)
Mais le premier ministre Nétanyahou a répété hier qu'il n'était pas question de renoncer aux constructions à Jérusalem-Est. Et s'il n'a pas critiqué l'administration Obama, d'autres l'ont fait à sa place aux États-Unis, dont l'influent lobby pro-israélien AIPAC (American Israel Public Affairs Committee).
Les propos de l'administration Obama «concernant les relations entre les États-Unis et Israël sont un sérieux sujet d'inquiétude», a déclaré l'AIPAC dans un communiqué.
«L'AIPAC appelle l'administration à prendre des mesures immédiates pour apaiser la tension avec l'État hébreu», a ajouté le groupe.(...)

'Coup de froid' entre les Etats-Unis et Israël

Le froid diplomatique israélo-américain risque-t-il de geler tout le Proche-Orient?

Nétanyahou défend la construction de logements juifs à Jérusalem

Israël boucle la Cisjordanie pour deux jours

Crise avec Washington - Israël contre-attaque

Israel envoy: U.S. ties at their worst in 35 years

ADL chief: Flawed U.S. policy is undermining Mideast peace
'The argument that Palestinian-Israeli peace is the key to Mideast peace is an American myth.'

APARTHEID LIVES ON DESPITE EFFORTS OF ANTI APARTHEID WEEK ACTIONS

La Semaine contre l'apartheid israélien divise les Communes

La Semaine contre l'apartheid israélien divise le NPD


Mise à jour 1er avril:
Incursion de Tsahal à l'est de Khan Younès dans la bande de Gaza

Nouvelle incursion de bulldozers israéliens à Gaza

Le Hamas appelle à ''sauver Jérusalem''
Intransigeance des dirigeants arabes sur Jérusalem
Abbas : sauver Jérusalem de sa judaïsation est un devoir

Israel adamant on building plans

Bibi: Israel will respond to any attack