mercredi 29 août 2007

Plus ça change...

Michael Chertoff devait remplacer Alberto Gonzales au poste de Secrétaire Général de l'administration US.

On se souvient que Gonzales est tombé à cause de plusieurs controverses et allégations de parjures relativement aux écoutes illégales autorisées par Bush, mais cette mise à pied servirait plutôt à empêcher une enquête plus approfondie. Ce qui n'est pas sans rappeler Paul Wolfowitz, directeur de la Banque Mondiale, juif sioniste et idéologue néoconservateur de l'administration Bush, remplacé pour cause de corruption par son confrère juif sioniste néoconservateur Robert Zoellick. (ce que le juif atlantiste-sioniste Bernard Kouchner, ministre Français des Affaires Étrangères, a applaudi).

Plus ça change...

Chertoff est lui aussi un juif lubavitch sioniste. Depuis le 11 septembre, Chertoff fut le directeur du département de la Sécurité de la Patrie (Homeland Security). Il a milité pour une intégration continentale de l'Amérique du nord: l'Union nord-américaine. Il est responsable du fait qu'un centaine d'agents israéliens arrêtés avant et après le 11 septembre en rapport à des affaires d'espionnage et d'implication dans le complot du 9/11 ont été relâchés et renvoyés en Israël pour étouffer l'enquête. C'est le cousin de Chertoff qui a écrit l'article dans Popular Mechanics visant à réaffirmer la version officielle du gouvernement des événements du 11 septembre.

Le récent « rapport du groupe de travail du futur du terrorisme » (Report of the Future of Terrorism Task Force) de Michael Chertoff, Israélien-Américain et Secrétaire du Département de la Sécurité Intérieure (DHS), illustre comment l'agenda des agences de renseignement militaire d'Israël est devenu l’agenda du gouvernement des États-Unis.

Chertoff a démontré son appui pour le sénateur (juif sioniste) Joe Lieberman qui demande plus de surveillance des citoyens américains dans le cadre de la "guerre au terrorisme".

Chertoff devra s'expliquer sur ce qu'il savait de la torture à Guantanamo. En tant que directeur du département de la Homeland Security, il aurait menti au Congrès en disant qu'aucun abus n'était perpétré à Guantanamo.

Il y a un mois, Chertoff révélait qu'il avait un feeling qu'Al-Qaida allait attaquer bientôt et qu'un nouveau 11 septembre serait en préparation...

Mais finalement, Bush a choisi un autre juif sioniste: Mike B. Mukasey, juif orthodoxe reconnu pour ses efforts dans la guerre au terrorisme. Le néocon juif sioniste Bill Kristol en est heureux. Surpris?

Plus ça change, plus c'est toujours la même pathocratie et plus ce sont toujours les mêmes psychopathes qui gouvernent. Lisez Political Ponerology (ponerologie: science du mal) de A. Lobaczewsky.