jeudi 8 octobre 2009

L'empire moribond de CanWest-Asper: devinez qui va s'en mettre plein les poches?

Mise à jour 11 mai 2010 :
La fin de l'empire Asper: les journaux de Canwest vendus
Canwest Global Communications a approuvé la vente de ses journaux à un groupe dirigé par le président du National Post, Paul Godfrey, dans le cadre d'un accord évalué à 1,1 milliards.


2009:
Le conglomérat médiatique CanWest, l'empire monopolistique de la famille milliardaire juive sioniste Asper, demande d'être pris sous la loi de la protection sur la faillite.

Devinez qui va se remplir les poches de milliards de dollars, tout en laissant les travailleurs syndiqués sans le sou?

CanWest sous la protection des créanciers

L'empire perdu d'Izzy Asper

L'action de CanWest chute après évocation d'une faillite

CanWest se place sous la protection des tribunaux
Les divisions touchées par ce recours sont notamment la chaîne de télévision Global, le quotidien National Post, ainsi que certaines chaînes de télévision spécialisées telles que Movie Time, DejaView et Fox Sports World. Parmi ceux qui ne sont pas concernés, on retrouve le quotidien montréalais The Gazette, The Ottawa Citizen, le Calgary Herald, le Vancouver Sun ainsi qu'une demi-douzaine d'autres quotidiens. Le distributeur de films et propriétaire de chaînes de télévision spécialisées Alliance Atlantis Communication est aussi en dehors du coup.

The Aspers have a bad heir day
Izzy Asper made his son Leonard chief executive officer of CanWest at the advanced age of 35. You didn't have to know a thing about the business to guess that this was probably not a quality decision.

CanWest directors demand protection

Izzy's vision, Leonard's woes

The Asper dream ends, the selloff begins





Le Canada financera l'initiative d'Asper pour l'enseignement de la Shoah

La fondation Asper et son programme d'étude de l'Holocauste juif

La presse israélo-(canadienne)

L'idole terroriste d'Izzy Asper

De vieux stéréotypes