lundi 8 octobre 2007

Pourparlers de paix Israël-Palestine, attentats-suicide à prévoir?

Olmert s'engage à oeuvrer pour un accord avec les Palestiniens (8 oct 2007). Les discussions entre partis politiques en Israël vont même dans le sens d'une partition la ville de Jérusalem pour en laisser une part aux Palestiniens (10 oct 2007, Forward).

Des attentats-suicide sont donc à prévoir.

Pourquoi?

Parce que l'histoire du conflit israélo-palestinien suit un pattern évident:

(1) pourparlers de paix/instabilité israélienne/pressions internationales sur Israël

(2) un attentat suicide

(3) des actions de la part d'Israël

(4) abandon du processus de paix à la première étape (1)

Il semble que dès qu'il y a quelque pourparlers ou retrait de Gaza, des hostilités surviennent dans cette zone trouble. À la fin, plus de Palestiniens sont tués et encore plus de territoire leur est enlevé.

À qui ça profite? Certainement pas aux Palestiniens ni à un groupe fictif comme "Al Qaida"!

Cela profite aux sionistes internationaux en Israël, aux USA (AIPAC), en Grande-Bretagne et ailleurs qui dirigent la politique étrangère de ces États en guerre quasi perpétuelle et qui tentent de miner la paix au moyen-orient.

Money trail to Hamas begins with Israeli banks, Reuters, 27 sept 2007

Two of Israel's major banks are facing charges in federal court that they provided money to Hamas, JTA, 13 Dec 2007

Israël en guerre contre la bande de Gaza

Une majorité d'Israéliens en faveur de l'Apartheid

Giuliani's proposal for endless Middle East wars on behalf of Israel

AIPAC tente de miner le processus de paix israélo-palestinien

Depuis 1967, Israël a emprisonné 700 000 Palestiniens

Retour sur l'époque où Israël était l'allié déclaré de l'Apartheid, Lenni Brenner (auteur de 51 documents: Zionist Collaboration With the Nazis)

Pour en savoir plus sur ce problème israélien, voici un historique du "cycle d'attentats suicides". Cette liste vient en grande partie de la ligne du temps du Moyen-Orient du journal britannique Guardian.