dimanche 4 novembre 2007

Coopération franco-israélienne en matière de recherche-développement militaire

4 novembre 2007
Réseau Voltaire

Le secrétaire d’État français chargé du Commerce extérieur, Hervé Novelli, a participé à la Sixième conférence pour l’exportation et la coopération internationale organisée par les services du Premier ministre israélien, le 1er novembre 2007 à Tel-Aviv.

Ce déplacement a été l’occasion de préparer le rapprochement entre Israël et la France qui devrait prendre forme à l’occasion d’une visite du président Nicolas Sarkozy à l’État hébreu, en mai 2008, puis avec la participation d’une unité de Tsahal au défilé militaire du 14 juillet 2008 (qui, pour faire bonne mesure, défilerait aux côtés d’une unité de la garde présidentielle du président de l’Autorité palestinienne).

M. Novelli était accompagné d’une importante délégation, incluant notamment Lionel Stoleru président de la chambre de commerce France-Israël et chargé de mission auprès du président de la République. Au cours de son intervention, M. Novelli a dressé l’éloge de l’économie israélienne, « un des rares pays au monde à avoir su allier un haut niveau de développement et une forte croissance ». Surtout, il a annoncé des coopérations entre le pôle de compétitivité de la Fondation Sophia Antipolis et des entreprises israéliennes et la création d’un Fonds commun d’investissements pour l’innovation qui pourrait être doté de 100 millions d’euros.

Compte tenu de la situation particulière de l’État hébreu, la recherche développement commune devrait porter sur des projets à usage militaire. Dès lors, le Fonds commun d’investissements serait un soutien indirect à l’armement israélien.

Hervé Novelli est un ancien militant des groupes d’extrême droite Occident et Ordre nouveau. Suivant son ami Alain Madelin, il fut récupéré par l’Institut d’histoire sociale, une officine anti-syndicale de la CIA, puis réintroduit dans le circuit politique au sein de la droite libérale. Il sera chef de cabinet d’Alain Madelin lorsque celui-ci sera ministre des PTT et co-fondera avec lui le groupe Euro 92. Il sera successivement député d’Indre-et-Loire et député européen. Simultanément, il dirige une entreprise d’intelligence économique offrant des prestations d’un genre particulier à des multinationales. C’est cette société qui, en avril 2001, lance des attaques informatiques et détruit le site jeboycottedanone mis en place par le Réseau Voltaire lors de sa campagne de boycott contre les licenciements spéculatifs aux usines LU.

Défenseur systématique de la politique des États-Unis, Hervé Novelli est l’une des rares personnalités politiques françaises a avoir approuvé aussi bien l’invasion de l’Irak par les Anglo-saxons que l’attaque du Liban par Israël.

Ethnic Specific Weapons
Comment une école militaire d'élite alimente les entreprises de haute technologie d'Israël, 19 juillet 2007
France : Un sénateur communiste approuve le bombardement israélien du Liban de 2006
Ehud Olmert vient prêcher la guerre en France!
Sarkozy, un agent du Mossad israélien?
Les sionistes se sont payé un gouvernement français de faucons néocons