jeudi 6 août 2009

Pourquoi ils ont tenté de tuer DeGaulle




1968 : de Gaulle antisémite
Le 17 juin 1968, Edmond de Rothschild adressait une lettre à tous les présidents de consistoire, dans laquelle il écrivait :
“En tant que juif, je considère qu’aucun de nos coreligionnaires ne devrait voter en faveur du mouvement cautionné par le général de Gaulle après son attitude pendant la guerre des Six Jours, après sa conférence de presse de novembre dernier [le "peuple sûr de lui et dominateur", ndlr] et après le discours du représentant de la France à l’ONU au début de cette année.”
Trois jours plus tard, Jacques Foccart eut un entretien avec le général de Gaulle à ce sujet. Dans son livre intitulé Le général en Mai (Fayard), Foccart nous livre la réaction du général :
“Voyez-vous, dit de Gaulle, cet homme se déclare juif et français, mais il est d’abord juif, ce qui veut dire en réalité qu’il est israélien…. Vous ne pouvez pas le considérer comme un Français ; il l’est par les droits, par les papiers, mais il ne l’est pas au fond de lui-même ; c’est un Israélien.”
Si le général de Gaulle avait compris l’ampleur du problème juif en 1940, il aurait peut-être fait carrière dans la waffen SS, qui sait ? D’où l’importance du travail d’information et de propagande en temps de paix. Nous devons donc toucher un maximum de nos compatriotes, avant le grand règlement de compte qui se prépare.
HR




Vous avez peut-être vu (ou lu) Le Jour du Chacal (The Day of the Jackal, F. Forsyth). Il s'agit d'une oeuvre de fiction, mais basée sur certains éléments de vérité. Par exemple, Jackal est une déformation du nom de l'organisation juive anticommuniste algérienne "JACL" (Jewish Anti-Communist League) qui travailla avec une cellule de l'OAS associée à la CIA et au Mossad en vue d'assassiner De Gaulle, le tout sous la supervision du Colonel George de Lannurien, une taupe du Mossad à l'OAS. Cette organisation juive, aussi crucialement impliquée dans l'assassinat de JFK, était un bras des plus puissantes organisations sionistes de l'époque et se spécialisait dans les assassinats.

Source: Michael Collins Piper, Final Judgment: The Missing Links in the JFK Assassination Conspiracy

Extraits des chapitres 9 à 16

Mike Piper contre la mafia juive

46e anniversaire de l'assassinat de JFK

Khadafi: Mossad killed JFK

Bronfman: les saigneurs d'Amérique du Nord - Bronfman: de JFK à Madoff

Nixon opposé à l'acquisition du nucléaire par Israël

Pour une courte introduction en français, visionner cet extrait en français (@2:33) d'un important reportage de la BBC "Israel, Vanunu and the Bomb" (à voir en entier en version française).