vendredi 13 mai 2011

L'inventeur du concept d' "Axe du Mal" veut y inclure le Pakistan

 
C'est David Frum, un juif sioniste néoconservateur, très proche des juifs sionistes extrémistes, scripteur des discours de G.W.Bush, propagandiste de la guerre contre l'Irak, et co-auteur de l'ouvrage anti-Islam And End To Evil, avec le juif sioniste néocon Richard Perle. (Voyez David Frum (3:50) en entrevue dans le documentaire The War Party, pour l'émission Panorama.)



David Frum and the Winds of War Noted neocon makes the case for invading Pakistan

Israel lobby prepares America for war with Pakistan



La droite US veut ajouter le Pakistan à l’«axe du mal» : Tous aux abris!
Un membre en règle de l'extrême droite belliciste des États-Unis, David Frum, suggère dans sa chronique sur le site de CNN que les États-Unis cessent de faire la guerre en Afghanistan pour s'en prendre plutôt au Pakistan à l'origine, selon lui, du mal terroriste. Frum est un Canadien qui est parvenu à se faire accepter dans le cénacle des « penseurs » néo-conservateurs américains. Il collabore aussi au quotidien likoudnik de Toronto, National Post, où, lorsque l'occasion se présente, il se joint à la charge contre l'affirmation nationale du Québec. En tant que rédacteur de discours de l'ignare George W. Bush, c'est lui qui a inventé l'expression absurde d'« axe du mal » pour réunir l'Iraq, l'Iran et la Corée du Nord. Absurde, par ce que l'Irak de Saddam et l'Iran des Ayatollahs étaient des ennemis mortels. Mais la vérité et la réalité n'ont souvent rien à voir avec les élucubrations de Frum, un partisan inconditionnel de la domination américaine de la planète comme façon d'assurer la sécurité et la pérennité d'Israël.
Frum se demande donc sur CNN si l'exécution de ben Laden par des commandos américains ne rend pas l'intervention américaine en Afghanistan obsolète. L'homme, qui a été l'un de ceux qui ont poussé Bush dans les guerres où il s'est enlisé, reproche maintenant au président Obama d'avoir aggravé le problème en augmentant les effectifs américains dans le pays!
Il déplore que les États-Unis ne puissent prendre des mesures énergiques contre le Pakistan parce que pratiquement tout le ravitaillement des armées américaines en Afghanistan arrive par convois à travers ce pays. Frum affirme que la guerre d'Afghanistan est ingagnable du fait que le Pakistan soutient en sous-main les taliban, qu'il les finance, les approvisionne et donne sanctuaire à leurs chefs de son côté de la frontière. Il se trompe.
La guerre en Afghanistan est ingagnable parce que les talibans sont les fils du pays qui luttent contre des armées étrangères qui imposent à Kaboul un gouvernement fantoche.
Frum pose des questions insidieuses du genre à inciter à une intervention militaire au Pakistan. Il se demande si les généraux qui ont protégé ben Laden sont pas les même qui contrôlent de la force nucléaire du Pakistan? Pourquoi la doctrine formulée par l'administration de George W. Bush et entérinée par Obama, « Ceux qui abritent des terroristes seront traités comme des terroristes eux-mêmes », ne s'applique-t-elle pas au Pakistan? Il escamote le fait que le Pakistan a capturé plus de terroristes d'Al-Qaeda que les Américains et leurs alliés réunis.
Le porte-voix de l'extrême droite américaine devrait savoir que la situation catastrophique des finances publiques des États-Unis leur enlève une grande partie de leur liberté d'action géostratégique. Ce n'est vraiment pas le moment pour les États-Unis de s'engager dans une nouvelle guerre dans un pays, de 175 millions d'habitants, qui possède l'arme nucléaire.
Faire du Pakistan un ennemi ou même simplement le traiter de façon antipathique serait une erreur monumentale pour Washington. Islamabad se rapprocherait de Pékin dont il est l'allié depuis des décennies contre l'Inde. Toute interruption de l'aide américaine au Pakistan serait rapidement remplacée par des subsides chinois. Les Chinois, contrairement aux Américains, ont les moyens financiers de mener une politique étrangère de grande puissance.
Les États-Unis n'ont plus de tels moyens, en grande partie à cause des guerres déclenchées à l'instigation des néo-conservateurs comme Frum et des politiques financières toxiques défendues par les mêmes idéologues aux profits de leurs amis de Wall Street.



Articles de David Frum:

Pays-Bas - La formation de Geert Wilders en tête des sondages

David Frum-- Canada: Ignatieff signals a return to duplicity on Israel (Ap. 16, 2011)

A Grassroots Answer to Gridlock (Où il fait la promotion d'un troisième parti "Centriste", possiblement No Labels)




Le Pakistan dans la ligne de mire...

JEFF GATES: Is Pakistan Being Cast as the Next Plausible Evil Doe

Pakistan PM: ‘Full Force’ Response to Future US Raids

First suspected drone strike in Pakistan since bin Laden raid leaves 12 dead

Killing of Bin Laden a prelude to new war in Pakistan

Ron Paul: “We’ll occupy Pakistan, too”

Bin Laden Death Script & the Needed Trigger for Next Step - Pakistan By Sibel Edmonds

Next Up: Pakistan

48 Pakistanis Killed by US Drones in the last 24 hours

“The war on terror is meant to destablise Pakistan”–Interview with General Hamid Gul, Former DG ISI


Pro-Israel Sen. Carl Levin urges U.S. to threaten Pakistan

The Hill reports:
“Pakistan’s Foreign Minister Hina Rabbani Khar recently said that if the United States persists in allegations about the [Pakistani intelligence service]-Haqqani connection, the United States ‘will lose an ally,’ ” Levin, the Senate Armed Services Committee chairman, said in a speech at the Council on Foreign Relations in Washington.
“Our response should be that if the only option Pakistan presents us is a choice between losing an ally and continuing to lose our troops, then we will choose the former,” Levin said in a speech highly critical of Pakistani leaders.
“We should inform Pakistan that it should not expect to normalize its relationship with the United States so long as it provides safe haven for violent extremist groups or uses terrorists as proxies to weaken other countries or bully them into acceding to Pakistan’s demands,” Levin said.
According to the Center for Responsive Politics, only Senator Joe Lieberman ($2,005,778) has received more campaign contributions from pro-Israeli political action committees than Senator Levin ($1,390,594) since 1990. Those concerned with the national security of the United States and Pakistan need to be asking why this “good friend of Israel” is seeking to provoke a conflict between the two countries.


The Ugly Truth May 4, 2011

paknukesJPG.jpg

The “killing” of Osama Bin Laden in Pakistan and Congress’ sudden war-talk about that nuclear armed Islamic country--the connections are obvious. We are joined by strategic analyst Zaid Hamid of www.brasstacks.pk to discuss the real reason behind the “killing” of Bin laden in Pakistan, which is to launch a war against that country for the purposes of de-nuclearizing it and making the world “safe” for Israeli/American hegemony.
As always, please consider donating to keep this program plugging along
Thank you
Listen Now:


icon for podbean Standard Podcasts: Hide Player | Play in Popup | Download | Embeddable Player


The Ugly Truth May 6, 2011


Raja Mujtaba of www.opinion-maker.org joins the program to discuss the "killing" of OBL and the likelihood of this being used as a pretext for launching a war against Pakistan.
As always, please consider donating to keep this program plugging along
Thank you
Listen Now:


icon for podbean Standard Podcasts: Hide Player | Play in Popup | Download | Embeddable Player




VIDEO - Pakistan the next American enemy?


VIDEO - Pakistan - La clé de voute nucléaire du Moyen Orient dans le collimateur de l'OTAN


VIDEO - Ron Paul Explains Neoconservatism

The High Priests of War: The Secret History of How America's Neo-Conservative Trotskyites Came to Power and Orchestrated the War Against Iraq as the First Step in Their Drive for Global Empire, par Michael Collins Piper


Sommaire exécutif de The High Priests of War, par Michael Collins Piper:


LES GRANDS PRETRES DE GUERRE

L'Histoire secrète de l'arrivée au pouvoir des trotskistes "néo-conservateurs" sionistes américains et de leur orchestration de la guerre contre l'Irak comme premier pas vers la réalisation de leur Empire Global.

Le rapport qui suit est basé sur les constats suivants:

  • Que la guerre contre l'Irak menée par l'administration américaine du président George W. Bush est non seulement contraire aux principes traditionnels «conservateurs» américains, mais contraires aussi à tous les principes de la politique étrangère américaine des cinquante dernières années;
  • Que la guerre contre l'Irak est menée à des fins beaucoup plus larges qu'un simple «changement de régime» ou une "élimination des armes de destruction massive"; mais d'abord et avant tout dans le cadre d'un effort global pour établir les États-Unis comme l'unique super-puissance internationale, capable militairement et économiquement de supprimer toute nation et/ou peuple qui oserait défier l'hégémonie américaine;
  • Que la guerre contre l'Irak n'est tout simplement qu'une première étape d'un plan de longue durée et de grande envergure visant à déployer des frappes encore plus agressives contre l'ensemble du Moyen-Orient arabe, afin de "refaire le monde arabe" pour assurer la survie - et élargir la puissance - de L'ÉTAT D'ISRAËL;
  • Que la guerre contre l'Irak n'est que l'objectif initial de ce programme soigneusement planifié et que, finalement, d'autres États arabes et musulmans sont voués à l'extinction pure et simple ou à une certaine forme d'occupation ou de contrôle par les forces militaires et politiques américaines (EN ALLIANCE AVEC ISRAËL);
  • Que la guerre contre l'Irak et le plan pour l'asservissement des peuples arabes n'est tout simplement qu'une modification, une adaptation modernisée du rêve historique sioniste du «Grand Israël», ajusté pour répondre aux exigences des compagnies pétrolières internationales, qui sont, à leur tour, entièrement prêtes à partager dans le but de dominer les pays producteurs de pétrole du monde arabe, EN PARTENARIAT AVEC L'ÉTAT D'ISRAËL;
  • Que la guerre contre l'Irak a été délibérément orchestrée par un réseau petit mais puissant d'éléments sionistes de la ligne dure "de droite" - les soi-disant «néo-conservateurs» - nichés aux plus hauts niveaux de l'administration Bush, habilement aidés et encouragés par des gens suivant la même ligne de pensée dans des organisations politiques publiques, des cercles de réflexion (think tanks), des publications et d'autres institutions, qui sont tous étroitement inter-reliés et, à leur tour reliés à des FORCES DE LA LIGNE DURE LIKOUDNIK EN ISRAËL;
  • Que la guerre contre l'Irak et les interventions supplémentaires des États-Unis contre le monde arabe qui sont prévues pour l'avenir peuvent être attribuées à une manigance politique sioniste dans les hauts niveaux du renseignement américain, remontant aussi loin que les années 1970, et que plusieurs des mêmes acteurs impliqués dans cette activité guident aujourd'hui la politique de l'administration Bush;
  • Que la guerre contre l'Irak est un complément à la «guerre contre le terrorisme» préalablement déclarée qui, en soi, faisait partie d'une longue campagne de propagande en évolution soigneusement coordonnée et fondée sur la théorie que le terrorisme est en quelque sorte un trait "arabe"...
---Michael Collins Piper





Message important à tous les Truthers:


(...) Rien ne sert de mettre la charrue avant les bœufs, le 11 septembre concernant de plein fouet la Palestine, c'est en résolvant et en enquêtant sur ces attentats que l'on peut régler le problème, qui est loin d'être confiné à la Palestine. Israël et son réseau mondial de "sayanims" étant au cœur des attentats, l'éluder, c'est éluder le problème auquel sont confrontés les Palestinien. S'occuper de l'Apartheid qui sévit en Palestine, sans s'intéresser à l'emprise "sioniste" sur le monde "Occidental", médiatique, politique, financier, et culturel, c'est comme mettre des pansements sur une jambe de bois, et dire que l'on s'active à soigner la personne. La cohérence est de régler le problème majeur, qui est celui de l'emprise sur la politique des États Unis, mais aussi nous le voyons de plus en plus de l'Europe, car c'est sur ces pseudo empires que la colonisation et le massacre des Palestiniens s'appuie et tente de se justifier.
(...)Et si comme votre but affiché vous cherchez à nous expliquer les raisons et les buts de ces guerres, peut-être devriez-vous vous pencher sur le Plan Sioniste pour le Moyen Orient, qui nous a été divulgué par Israel Shahak, et Oded Yinon, dans les années 80, et qui en 20 ans est devenu ;
1/ un livre, Le Choc Des Civilisations, écrit par Samuel Huttington sous la dictée de son mentor, Bernard Lewis, mais aussi,
2/ un document bien plus précis, Securing The Realm, importé par Richard Perle aux USA,
3/ document qui est la dernière phase avant l'Américanisation du plan Sioniste, en ce qui est finalement devenu, le PNAC.
Peut être que là vous comprendrez que nous ne faisons pas que calculer la vitesse de chute des tours, ou la qualité militaire de la Thermite utilisée. Car ce plan décrit dans le menu détail ce qui se passe sous nos yeux depuis le 11 septembre, et particulièrement ce qui se passe aujourd'hui en Libye, et bientôt semble t il en Syrie, et dans les autres pays du moyen Orient.
Quoi qu'en poussant un peu l'analyse, vous ne devriez pas maquer de voir dans les exemple du Kosovo, ou de la Belgique les signes que ce plan ne concerne pas que le Moyen Orient. D'autant plus que de nombreux autres éléments tels que le virage contre "nature" des droites Extrêmes Européennes, qui tout en se prosternant à Tel Aviv, en ont épousé l'islamophobie et sont prêtes à constituer la partie Occidentale du choc des civilisations.(...)

http://devoilement.blogspot.com/2011/07/les-sayanims-de-reopen911-ferment-la.html


blog "Choc des Civilisations"
devoilement.blogspot.com

Guerres perdues pour l'empire, mais gagnées pour Israel

Aucune des guerres engagées sur le mensonge du 11 septembre n'était faite pour être gagnée, du moins pour ceux qui les ont engagées. Les USA y ont tout perdu, l'Europe va faire de même, le seul gagnant sera celui qui les a fomenté depuis les années 80, Israël et son réseau mondial de juifs sans humanité.
Ces guerres en plus de lui livrer le monde arabe, lui livre sanguinolent le monde occidental, encore une fois.
Ces guerres n'ont jamais été créée pour faire gagner, leur seul but a été détruire, et faire revenir à l'age de pierre tant le monde occidental, que le monde arabe.
Le nouveau siècle américain comme le nouveau siècle européen ne sont que les chimères qui font rêver ceux qui sont imbus de puissance et de domination, que des moyens de réveiller la fierté chez ceux qui n'en ont plus depuis longtemps.

Le judaïsme conquérant a gagné toutes ces guerres qui vont lui permettre une domination totale sur les ruines des nations. Il faudra encore quelques années pour que le monde le réalise et se réveille, et quand les frigos seront vides, n'importe quel maitre qui permettra de les remplir sera le bon.
Les esclaves le seront en connaissance de cause, et l'accepteront comme naturel devant la puissance et le pouvoir juif.(...)




Sur ce blog:

Le mouvement juif néoconservateur: du trotskisme au bellicisme sioniste

The War Party

Les plus importants pourvoyeurs de haine proviennent de quelle communauté selon vous?


Pourim 2011 et l'attaque atlanto-sioniste de la Libye

Le 11 septembre n'est plus un mystère

Le président du NED: un ancien de l'ADL

McCain et Lieberman: bombardez la Libye!

Révolutions arabes ou balkanisation-remodelage du Moyen-Orient?


La Syrie: prochaine cible du plan sioniste de chaotisation et remodelage du Moyen-Orient?