samedi 8 septembre 2007

Le 11 septembre et l'état de la situation mondiale: psychopathes et sionistes à l'oeuvre


Si vous n'avez le temps que de lire deux livres cet automne, lisez:

- 9/11 :The Ultimate Truth (Laura Knight Jadczyk & SOTT) Extrait à lire ici. Voir aussi Pentagon Strike. Pour comprendre les faits "de base" sur le 9/11 et le contrôle sioniste chez les néoconservateurs.
9/11: The Ultimate Truth makes a strong case for the idea that September 11, 2001 marked the moment when our planet entered the final phase of a diabolical plan that has been many, many years in the making. It is a plan developed and nurtured by successive generations of ruthless individuals who relentlessly exploit the negative aspects of basic human nature to entrap humanity as a whole in endless wars and suffering in order to keep us confused and distracted to the reality of the man behind the curtain.

Drawing on historical and genealogical sources, Knight-Jadczyk eloquently links the 9/11 event to the modern-day Israeli-Palestinian conflict.


- Political Ponerology, Andrew M. Lobaczewski
LA PONÉROLOGIE POLITIQUE: La science de la genèse du mal, appliqué à des fins politique
Andrew M. Łobaczewski

Le premier manuscrit de cet ouvrage a été jeté au feu cinq minutes avant l’arrivée de la police secrète en Pologne communiste. Le deuxième, rassemblé péniblement par des scientifiques travaillant dans des conditions, quasiment invivables, de répression, a été envoyé par l’intermédiaire d’un messager au Vatican. Aucun accusé de réception n’a été transmis, aucun signe de vie n’a été reçu du messager - la manuscrit et toutes ses précieuses données étaient perdus. Le troisième manuscrit a été produit dans les années 1980, après la fuite en Amérique de l’un des scientifiques qui avait collaboré au projet. Zbigniew Brzezinski l’a supprimé.

« La ponérologie politique – une étude scientifique de la genèse du Mal, appliqué à des fins politique » a été façonnée dans le creuset même du sujet étudié.

Des hommes de science vivant sous un régime répressif ont décidé de l’étudier cliniquement, d’étudier les fondateurs et les partisans d’un régime du Mal pour pouvoir déterminer quel est le commun dénominateur dans la naissance et la propagation de l’inhumanité de l’homme envers l’homme.

Choquant dans la sobriété clinique de ses descriptions de la vraie nature du mal, poignant dans les passages plus littéraires où l’auteur révèle les souffrances vécues par les chercheurs qui ont été contaminés ou anéantis par la maladie qu’ils étudiaient, cet ouvrage devrait être lu par tout citoyen de tout pays qui se revendique d’une base morale ou humaniste.

Baker ( 2007) rapporte:
L'auteur déclare, « un réseau renforçant toujours les individus psychopathes et apparentés commence graduellement à dominer, éclipsant les autres. » (192) Cette situation revient rapidement à une pathocratie ou à un système dans lequel une petite minorité pathologique prend le contrôle d'une société de gens normaux. (193) L'éditeur du livre, Laura Knight-Jadczyk, n'hésite pas dans des notes de bas de page à appeler Karl Rove, Dick Cheney, et Donald Rumsfeld, sous la tutelle de Leo Strauss, les principaux acteurs de la pathocratie du 21ème siècle étasunien. Tragiquement, selon l'auteur, « La pathocratie paralyse progressivement tout [et]... s'impose progressivement partout et engourdit tout. » (195)
Plus de détails sur la ponérologie et les psychopathes et leur régime de pathocratie.

6% des individus sont nés psychopathes. Ce sont des individus sans conscience, incapables d'aimer ou d'éprouver de l'empathie pour la souffrance des autres, menteurs pathologiques, narcissiques, qui prennent plaisir à manipuler ou même à tourmenter et torturer les autres. Quantité d'autres individus ne sont pas nés psychopathes mais se sont adaptés à ce mode de comportement maintenant très répandu dans toutes les sphères de la société. Comprenez-vous ce que cela signifie pour nous?