dimanche 18 janvier 2009

Plainte pour crimes de guerre contre Israel

Watch more Dailymotion videos on AOL Video



Plainte contre Israël pour crimes de guerre. Paris, 12 janvier 2009 Plus de 100 organisations déposent une plainte devant la Cour pénale internationale (CPI) pour "crimes de guerre" concernant l'offensive israélienne à Gaza.


Noms et photos de criminels de guerre israéliens à Gaza

Article de Kawter Salam

le ministre de la Défense israélien Ehud Barak et le général de brigade Eyal Eisenberg, qui commandait l’ensemble des forces israéliennes contre la bande de Gaza.

Deux criminels de guerre : le ministre de la Défense israélien Ehud Barak et le général de brigade Eyal Eisenberg, qui commandait l’ensemble des forces israéliennes contre la bande de Gaza.

J’ai décidé de publier certains noms et photos de personnels de l’armée israélienne qui ont participé à ce qu’on appelle l’opération « Plomb durci », l’offensive lancée par les Forces d’occupation israéliennes (FOI) sur la bande de Gaza, du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009. Kawter Salam, journaliste palestinienne.

Les noms de ces criminels appellent mon attention depuis le premier jour de leur agression criminelle contre les civils palestiniens dans la bande de Gaza. Je considère chaque personne qui a pris part à cette opération des FOI et chacun de ceux dont les noms figurent à cet article comme un criminel de guerre qui doit être traduit devant une Cour internationale de Justice, comme tous les autres criminels de guerre qui ont été poursuivis auparavant…

Le procureur général israélien Menachem Mazuz est de mèche avec ceux qui ont commis les crimes de guerre dans la bande de Gaza. Ces autres, ce sont Ehud Barak, Ehud Olmert et son cabinet de criminels, et leurs homologues de l’armée, le général de brigade Avihai Mandelblit. Le chef d’état-major Gabi Ashkenazi est également impliqué dans les crimes de guerre à Gaza. Le procureur général d’Israël a demandé à son homologue militaire d’ouvrir une enquête rapide dans l’armée comme mesure « alternative » visant à faire obstacle aux « centaines » de procès internationaux potentiels auxquels il s’attend contre les responsables israéliens, pour crimes de guerre contre la population de la bande de Gaza lors de l’opération. La préoccupation grandit dans les bureaux des ministères de la Justice et de la Guerre israéliens car on s’attend à une vague massive de procès pour violations des droits de l’homme contre les officiers et dirigeants politiques israéliens.

Voir plus…




Poursuite juridique internationale contre 86 criminels de guerre israéliens

International court investigating war crimes in Gaza

Crimes contre l'humanité:Israël s'offusque,l'Espagne risque de fléchir

Mahmoud Ahmadinejad : Erdogan a exprimé des sentiments partagés par toutes les nations du monde

Erdogan applaudi dans le monde musulman, Peres lui présente ses excuses

Israël a bien utilisé dans la bande de Gaza des armes à Uranium Appauvri

L'origine des crimes des sionistes