jeudi 8 avril 2010

Greenspan accuse l'administration Bush d'être responsable de la crise

Rappelons qu'au moment où il a été intronisé à la Fed, Greenspan n'a pas prêté serment sur la Bible mais bien sur le Talmud!









VIDEO - Les vrais responsables de la crise






http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/286546/greenspan-accuse-l-administration-bush-d-etre-responsable-de-la-crise


Greenspan accuse l'administration Bush d'être responsable de la crise

L’ancien président de la Fed Alan Greenspan a pris sa retraite au début de l’année 2006.
Photo : Agence Reuters Kevin Lamarque
L’ancien président de la Fed Alan Greenspan a pris sa retraite au début de l’année 2006.
Washington — L'ancien président de la banque centrale américaine (Fed) Alan Greenspan a accusé hier l'administration de l'ancien président George W. Bush d'être parmi les principaux responsables de la crise financière, à force de vouloir favoriser la propriété immobilière.

Durant la période d'explosion du crédit, au début de la décennie, «la progression du marché du subprime [les emprunteurs au profil le plus risqué] s'étale sur des années et commence ensuite à accélérer», a rappelé M. Greenspan devant la commission d'enquête indépendante sur la crise. L'impulsion globale de ce gouvernement était de développer la propriété immobilière, en particulier dans les groupes à revenus faibles et moyens», a-t-il rappelé.

L'administration a encouragé ce type de prêts par le truchement des organismes de refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac, qui en prennent une participation croissante.

Pendant cette période, «si vous regardez quelle ampleur prend la participation de Fannie et Freddie pour atteindre les objectifs du ministère du Logement, les chiffres sont extraordinairement élevés», a-t-il relevé. «Tellement élevés en fait, qu'ils étaient en train de préempter une grande partie du marché».

«Et ça, comme nous l'avons appris seulement rétrospectivement en septembre 2008, a été un facteur essentiel pour produire la bulle», a insisté M. Greenspan, qui a écarté la responsabilité de la politique monétaire de son institution.

Fannie Mae et Freddie Mac ont été mis sous tutelle de l'État en septembre 2008 pour leur éviter la faillite.

M. Greenspan, 84 ans, a pris sa retraite en janvier 2006, trois ans avant la fin de la présidence de M. Bush (2001-2009).


http://images.huffingtonpost.com/2007-09-16-greenspan.jpg



Just for the record: Alan Greenspan knew about the housing/debt bubble and did nothing to prevent it from bursting.

Not only did he know how the bubble was inflating, but how Wall Street and Americans took advantage of it to buy real estate in a mass frenzy. (...)

That's why Greenspan's testimony on April 7 before the Financial Crisis Inquiry Commission sounds like a snake-oil salesman insisting that his products and sales pitches were always legit.(...)
How about at least admitting that predatory mortgage lending was a huge problem, which the Fed knew for years? How about saying that it was the Fed's job to police debt securitization and they dropped the ball? And why didn't the Fed just raise interest rates when it was clear that cheap money was blowing up another bubble?
As for his recent amnesia as to how big the bubble was at the height of the mass delusion, here's Greenspan from a May 21, 2005, New York Times piece: "Without calling the overall national issue a bubble, it's pretty clear that it's an unsustainable underlying pattern," Mr. Greenspan told the Economic Club of New York at the Hilton New York hotel in Midtown.



Citigroup bosses under fire for role in credit meltdown

Les patrons de Goldman Sachs devront témoigner devant le Congrès

La crise financière attise l'antisémitisme, selon la ligue de diffamation

La ligue de diffamation couvrirait les malversations financières de l'élite

Enquêter sur Goldman Sachs serait antisémite

Qui sont les artisans du désastre financier?

Credit Crunch ou Uppercut Sioniste?

L'effondrement de la grande pyramide

BIS: La banque centrale de toutes les banques centrales

Les "banquiers juifs de Wall Street" dénoncés à l'antenne de Fox

Les Bilderberg au sein de l'administration Obama

Inquiétude juive liée à la crise financière et l'affaire Madoff

CRISE FINANCIERE ET BLA-BLA-BLA

Goldman Sachs' Blankenfein Doing "God's Work"?
Tax records only show Blankfein's giving through his foundation, which add up to $11.3 million for the past decade, or about 5 percent of his compensation. (...) Foundation recipients include the Robin Hood Foundation, the UJA Foundation of New York, and several other schools, medical organizations and cultural groups.