vendredi 9 juillet 2010

Obama: Israël a droit à l'arme nucléaire, pas de problème!

Un document secret sur une coopération israélo-US sur le nucléaire ?
USA: des accords sur le nucléaire israélien ?‎
Une rencontre sous le signe du nucléaire



Obama déclare qu’Israël a le droit d’avoir des armes nucléaires et lance une coopération nucléaire rapprochée US-Israël

Planète non Violence, 7 juillet 2010

par Myriam Abraham

Obama Déclare Qu'Israël A Le Droit D'Avoir Des Armes Nucléaires Et   Lance Une Coopération Nucléaire Rapprochée US-Israël

L’administration Bush avait signé un accord de coopération avec l’Inde qui a un programme nucléaire à la fois civil et militaire et n’est pas signataire du TNP. L’administration Obama s’engage dans le même type de coopération mais avec Israël qui lui aussi a tout un arsenal d’armes nucléaires et n’est pas non plus signataire du TNP. De plus triomphe pour le régime sioniste – acheter le gouvernement américain de Capitol Hill à la Maison Blanche cela paie – puisqu’Obama a déclaré publiquement qu’Israël a le droit d’avoir des bombes atomiques et s’est engagé à protéger Israël de toute pression internationale sur son programme nucléaire.

Selon la Radio de l’Armée Israélienne, Gaale Zahal, les US se sont engagés à vendre à Israël du matériel nucléaire pour produire de l’électricité de même qu’à lui fournir la technologie nucléaire et d’autres matériaux nucléaires bien qu’Israël ne soit pas signataire du TNP et a un programme particulièrement avancé de fabrication d’armes nucléaires.Désormais Israël bénéficie ouvertement de la manne technologique nucléaire américaine et n’aura plus besoin d’envoyer des espions pour collecter des informations et copier le savoir faire nucléaire américain.

D’autres pays ont refusé de coopérer avec Israël en matière de nucléaire au motif justement qu’Israël n’est pas signataire du TNP et la pression internationale s’est accrue récemment afin qu’Israël montre plus de transparence sur son programme nucléaire et adhère au TNP.

Selon le correspondant « diplomatique » de Gaale Zahal, cet accord placera Israël à égalité avec l’Inde en matière de coopération nucléaire avec les US.

Le gros des discussions entre Obama et Netanyahou en visite depuis le début de la semaine à Washington a porté non pas sur le conflit israélo palestinien et la colonisation qui continue notamment à Jérusalem Est, mais justement sur le nucléaire, notamment – comble de cynisme – sur la prolifération nucléaire à l’échelle mondiale.

Obama et Netanyahou se sont entretenus sur l’engagement pris d’organiser une conférence sur la création d’une zone dénucléarisée au Moyen Orient lors de la conférence sur le TNP qui s’est tenue au début de cette année à New York et à laquelle Netanyahou n’a pas participé en accord avec Washington craignant de se voir poser des questions dérangeantes sur le nucléaire militaire israélien.

Dans une déclaration rendue publique hier, l’administration Obama proclame haut et fort qu’Israël a un droit inhérent d’avoir des armes nucléaires comme force de “dissuasion” et que la demande conjointe faite avec l’Egypte au nom des Pays Non Alignés pour la dénucléarisation du Moyen Orient était une “erreur”.

Lors de sa rencontre avec Netanyahou Obama s’est voulu rassurant et a promis que les US insisteraient pour que cette conférence ait un agenda le plus large possible incluant notamment des questions de sécurité régionale, la vérification et le respect de la non prolifération de même qu’une discussion portant sur la question de tous les types d’ ADM.

Obama a mis l’accent sur le fait que la conférence n’aurait lieu que si « tous les pays se sentent suffisamment en confiance pour participer » affirmant que les efforts pour cibler le nucléaire israélien rendrait cette conférence peu probable.

Autrement dit Obama veut imposer son agenda pour cette conférence où on parlera de tout et surtout du nucléaire iranien mais où on évitera d’aborder – à cause du dictat et protectorat américain d’Israël – le point crucial de cette dénucléarisation du Moyen Orient visant le seul pays à y posséder des armes nucléaires : Israël.

Obama a prétendu vouloir dialoguer avec l’Iran sur son programme nucléaire alors même qu’il poussait à de nouvelles sanctions contre Téhéran parce que lui et son parti Démocrate sont à la botte du puissant Lobby sioniste à Washington qui dicte la politique étrangère de l’Amérique.

En engageant une coopération étroite avec Israël en matière de nucléaire Obama se discrédite encore un peu plus contribuant à la prolifération nucléaire au Moyen Orient tout en prétendant le contraire.




Revenge of the Neanderthals

L'AIEA souhaite discuter des "activités" nucléaires d'Israël

Le prochain 11 septembre sera-t-il nucléaire et concoté en Israël?

James Petras lève le voile sur les agents sionistes reponsables de la guerre en Irak et du scandale d'espionnage à l'AIPAC

Politique nucléaire talmudique: une loi pour le peuple élu et une autre loi pour l'Iran

L'arsenal nucléaire israélien ne sera pas inspecté