lundi 5 mars 2018

"Hollywood, D.C.": Hollywood et les grands médias américains non seulement grouillent d'agents de la CIA, ils sont entièrement au service de la CIA


Hollywood, D.C. – Part 1


Hollywood, D.C. – Part 2

Et puisque l'Oncle Sam n'aime pas les syndicats...
Louis B. Mayer Created The Oscars To Combat Hollywood Unions

À part du rôle central du neveu de Freud, Edward Bernays, dans le développement des techniques de manipulation des foules, on notera dans ce reportage le rôle également très important joué par le magnat juif des médias William Paley (fondateur de CBS, franc-maçon de haut grade), rôle souligné par Michael Collins Piper dans Ye Shall Know The Truth (2013, p.8-9):




Quand la CIA infiltrait la culture (Congrès pour la Liberté de la Culture et guerre froide)






Plus de détails:

Décès du dernier journaliste américain digne de ce nom, Robert Parry. Fermeture du Paypal de l'Association France-Palestine. Encore plus de censure antipalestine sur Facebook... La prise de conscience globale progresse, nos maîtres esclavagistes s'affolent, certes, mais les journalistes d'enquête et les sonneurs d'alarme sont en voie de disparition, toujours plus exposés au danger et réprimés, sans avenir, recevant presque aucun soutien du public.

En mémoire du journaliste d'enquête Robert I. Friedman (1950-2002)

Pour aller plus loin que le film "Raisons d'État" (The Good Shepherd, 2006), un nouveau livre sur James Jesus Angleton, liaison entre Israel et la CIA et traître à la sécurité nationale de par son rôle dans l'acquisition par Israël de l'arme nucléaire

La pensée antisociale et ultralibérale d'Ayn Rand illumine les gouvernements Netanyahou et Trump

SUPERMOB: How Sidney Korshak And His Criminal Associates Became America's Hidden Power Brokers

Trump et Netanyahou sur la même ligne anti-Iran, anti-Onu et anti-Unesco

"La fin de la modernité juive" (2013) d'Enzo Traverso. Un grand tableau sur le basculement des intellectuels juifs de la gauche vers la droite, de Trotski à Kissinger, au cours du 20e siècle et particulièrement au début du troisième millénaire, en lien avec les transformations qui firent passer la société de l'antisémitisme traditionnel à l'islamophobie et au philosémitisme débridés

Le Nouveau Monde, Nouvel Israël? Sion en Amérique : la Maison blanche plus que jamais sous influence de la secte dominioniste. Ce puissant mouvement religieux et politique de droite voit en Trump le prophète devant accomplir le glorieux destin de l'exceptionnalisme états-unien

Mise au point: quelques exemples de déstabilisation sociale-cognitive au moyen du salissage de la réputation des vrais chercheurs et de l'ultra-complotisme décrédibilisant. Un aperçu du problème des prétendus chercheurs, superficiels et naïfs, mal informés ou désinformés, qui servent volontairement ou non une telle déstabilisation.

La colonisation des consciences américaines: La guerre médiatique israélienne aux États-Unis. Vostf de "The Occupation of the American Mind" (Eng Sub 2016). Narré par Roger Waters, l'homme que le lobby juif pro-israélien qualifie de "leader du mouvement antijuif mondial".

De Reagan à Sanders

Alex Jones & Infowars: leur combat contre la Palestine, aux côtés de la prétendue "seule démocratie au Moyen-Orient"

Sanders fait un retour en force contre la politique étrangère, complice de l'occupation criminelle des Palestiniens par Israël, menaçant des États qui ne nous ont rien fait. Sanders mettrait un terme à l'aide militaire à Israël et améliorerait les relations avec l'Iran. Comme Jimmy Carter, il accuse les États-Unis d'être une véritable oligarchie.

Rappel sur les liens de l'ancien dictateur du Panama Manuel Noriega avec le Mossad et la CIA. Autre exemple révélateur du soutien sioniste et américain aux dictateurs anti-révolutionnaires et de l'entraînement des Contras après la Seconde Guerre mondiale.

Guerre de six jours, 50 ans après: l'arsenal nucléaire israélien était un enjeu central selon un rapport de recherche d'Avner Cohen

Shadow World (2016), le nouveau documentaire choc sur l'industrie de l'armement et de la guerre perpétuelle

Dans le cas du 9/11 ou de l'assassinat de JFK, la responsabilité d'Israël n'est pas prouvée hors de tout doute. En revanche la preuve est établie qu'Israel est responsable de l'attaque contre le USS Liberty, avec la complicité de James Jesus Angleton, loyaliste d'Israël à la direction de la CIA, qui supervisa la dissimulation de cette affaire par le gouvernement des États-Unis.

De colombes libérales pour la justice sociale et contre la guerre du Vietnam à faucons néocons pro-guerre sans fin pour Israël : le mythe de la guerre de Six Jours, à la base de l'insécurité et de la droitisation chez les juifs

Légalisation de la torture: la CIA a une dette envers Israël

La science et le futur de la torture

Conférences Macy et nouvel ordre mondial: de la lutte à l'antisémitisme aux réseaux cybernétiques

Rappel sur les liens de l'ancien dictateur du Panama Manuel Noriega avec le Mossad et la CIA. Autre exemple révélateur du soutien sioniste et américain aux dictateurs anti-révolutionnaires et de l'entraînement des Contras après la Seconde Guerre mondiale.

Du mythe de l'appui inconditionnel des juifs pour le communisme et les droits civiques des noirs... Quand la branche américaine de la LDJ travallait avec la CIA pour promouvoir la guerre du Vietnam, et avec le FBI pour traquer et attaquer les groupes noirs, les diplomates soviétiques et des arabes

En Israël, la pègre juive dite "russe" favorise le sionisme le plus extrémiste, représenté par Avigdor Li(e)berman, leader du daech judaïque ("Jewish ISIL")

RAPPEL: Vendeurs de guerre | Un laboratoire de guerre à ciel ouvert (v.f. de "The Lab", Yotam Feldman, 2013), film documentaire sur l'industrie militaire israélienne, révèle entre autre l'hypocrisie de l'Occident qui s'en prend de plus en plus vertement à Israël pour ses violations incessantes des droits de l'homme, mais continue à acheter les armes israéliennes garanties "testées sur les Palestiniens".

Médias juifs antijuifs? Le Jerusalem Post confirme qu'Israël savait que le USS Liberty était américain

Les politiciens se taisent et les médias n'osent pas trop lever la voix quand Colin Powell mentionne les "200 bombes nucléaires" qu'Israël garde "pointées vers l'Iran".

Mise au point sur les accomplissements de feu Mark Lane (1927-2016), avocat propalestinien et pro-révisionniste (selon Debbie Lipstadt), ami de feu Michael Collins Piper, et sur les mensonges des Chris Bollyn et Mark Weber qui, bien que totalement discrédités, continuent leur honteuse campagne de salissage contre Mark Lane, Michael Collins Piper et American Free Press. De la nullité des prétendus chercheurs qui compliquent les choses en enterrant le peu de bon travail qu'ils font sous des montagnes de niaiseries, ou qui suggèrent qu'on peut en même temps défendre Piper et ses ennemis discrédités que sont Bollyn, Fetzer, etc.

Mise au point sur les chèvres de Judas: des relations très éclairantes de Malachi Martin, agent sioniste dans les coulisses de Vatican 2, avec les ennemis de Michael Collins Piper et de Willis Carto (Liberty Lobby, The Spotlight, l'ancien IHR, etc.). Malachi Martin était un ami mutuel et un collaborateur des agents de la CIA William F. Buckley et E. Howard Hunt. Malachi Martin a combattu les opérations de Carto en finançant les multiples procès de Hunt et de l'IHR sous contrôle de Weber (un proche ami des agents de la CIA Andrew E. Allen et Jared Taylor) contre Liberty Lobby et The Spotlight

Collection audiovisuelle sur la guerre israélienne contre JFK dans sa course à l'arsenal nucléaire. Pendant que les désinformateurs cherchent encore à nous distraire en blâmant "l'État profond" ou "LBJ" autant sinon plus qu'Israël !

"There Will Be A Hot Time In The Old Town Tonight!" Un projet de film de Michael Collins Piper, en réponse à l'abject "Inglourious Basterds" de Tarantino

Michael Collins Piper contre la mafia juive

Le jeu des devinettes: qu'ont en commun Al Capone et la contrebande d'alcool durant la prohibition, Meyer Lansky et l'armement de tsahal, Jack Ruby et l'assassinat de JFK, la production d'anthrax à Grosse-Ile au Québec et la Seconde guerre mondiale, John McCain et Rupert Murdoch, la guerre contre le nationalisme québecois et le nouveau chef des finances du parti Libéral canadien?

Nixon s'est opposé à l'acquisition du nucléaire par Israel

L'arsenal nucléaire israélien au centre de la guerre secrète entre JFK et Israël

La connexion israélienne: la seule à réunir toutes les pièces du puzzle de l'assassinat de JFK

Assassinat de JFK: c'était pas des nazis!

L'assassinat de JFK: une décision de l'administration Ben-Gourion

Rothschild et JFK: les liens de l'avocat "montréalais" Bloomfield (à la tête de Permindex) avec le clan Rothschild documentés par un auteur québécois

Médias juifs antijuifs? Le Jerusalem Post confirme qu'Israël savait que le USS Liberty était américain

Un petit détail de l'histoire plutôt gênant : les lois raciales de Nuremberg (1936) fortement inspirées de celles... des États-Unis !

Mark Felt était-il la source de "Deepthroat"?