vendredi 19 juin 2009

Carter: "Les Palestiniens sont traités comme des animaux"

VIDEO - Intégration désactivée sur demande par AFP



Carter : "les Palestiniens sont traités comme des animaux"
Publié le mercredi 17 juin 2009 à 10:02
Ismaïl Haniyeh s'entretient avec Jimmy Carter. Monte Carlo Doualia - Jimmy Carter, l’ancien président américain, s’est entretenu hier à Gaza avec Ismaïl Haniyeh, chef du gouvernement palestinien déchu, et a condamné le blocus imposé à la bande de Gaza, estimant que "les Palestiniens sont traités comme des animaux".

La communauté internationale reste indifférente face aux cris de détresse des Palestiniens, a souligné Carter. "1,5 million de personnes sont privées des besoins indispensables du quotidien. Aucune grande collectivité n’a été exposée à travers l’histoire à un tel niveau de destruction et de barbarie, pour se trouver ensuite dépourvue des moyens de s’en sortir".

Et de poursuivre : "Mon pays et nos amis en Europe doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour convaincre Israël et l’Egypte à autoriser l’acheminement des produits de base à Gaza. En même temps, les roquettes lancées en direction d’Israël doivent s’arrêter".

Haniyeh s’est dit, pour sa part, favorable à l’instauration d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967, sans préciser si le mouvement Hamas, procéderait, le cas échéant, à la reconnaissance d'Israël.

"J’ai dit au Président Carter que nous, dans le gouvernement palestinien, sommes favorables à la création d’un Etat palestinien dans les frontières du 4 juin 1967, avec une pleine souveraineté et tous les droits palestiniens".

Il a encore indiqué "nous oeuvrons à concrétiser ce rêve palestinien national, avec la création d’un Etat qui a pour capitale al-Qods".

Haniyeh s’est félicité du discours de Barack Obama à l’adresse du monde musulman : "nous avons trouvé un nouveau ton, un nouveau langage et une nouvelle âme dans le discours officiel américain".(…).

Les travaux de reconstruction de la bande de Gaza ont pris du retard a cause du blocus imposé par Israël et l’Egypte depuis juin 2007, au moment où Hamas a pris le contrôle de Gaza.

Dans une interview accordée à la presse israélienne, Carter a appelé Israël à lever l’embargo et à arrêter de traiter les habitants de Gaza comme des esclaves.




Nous serons tous traités comme des Palestiniens

Des micropuces pour toute la population mondiale
Les atrocités contre les Palestiniens incomparablement pires que ce qu'ils veulent bien admettre
Saints ou pécheurs?
Sionisme: la fin du déni