mercredi 17 juin 2009

Curiosités...

Certains pensent que la raison pourquoi les juifs sont à ce point différents de nous serait qu'ils sont d'une autre espèce, voire d'une autre planète, d'un autre monde, tels les géants nés des Anges déchus et des filles des hommes (Genèse chap. VI)... :


"Les circonstances m’ont placé dans un haut lieu de ces spéculations en relation avec la fameuse théorie des « extra-terrestres » quand un ancien Préfet niçois du nom de Moatti réédita les célèbres « Protocoles [des sages de Sion] » en leur assignant de nouveaux auteurs, à savoir des « Elohims » dont les juifs seraient les principaux descendants. (...) Enfin notons pour clore le débat que A.-D. Grad ne fut point le seul à se méprendre sur la geste des « Anges » rescapés du chapitre VI de la Genèse. C’est l’occasion de rappeler que cette thèse qui en fait des civilisateurs et les ancêtres des juifs avait été illustrée par un « intégriste » du nom de Marc Dem (cf "Les juifs de l’espace"). Curieusement, on pourrait dire que c’est un point sur lequel les sionistes et leurs adversaires paraissent, contre toute attente, s’entendre à merveille..." (Extrait de commentaire sur le livre de Jean Robin intitulé "Veilleur où en est la nuit")



Cette drôle de théorie n'est pas sans rappeler une autre tout aussi farfelue, qui parut dans le High IQ Bulletin, Philip Campbell Argyle-Smith affirme que les "Illuminati" sont appelés sur Terre "Juifs" et que ceux-ci sont en fait des extra-terrestres de la planète Vulcain. Les vulcains seraient derrière le communisme, la franc-maçonnerie, le sionisme, etc.

"... Passons sur les élucubrations de Philip Campbell Argyle-Stuart qui, dans High 10 Bulletin, vol. 4, n° 1, 1970, affirme que les Khazars, terme utilisé en permanence pour désigner les Juifs, sont un mélange diabolique d'humains et d'êtres venus de Vulcain, planète se trouvant dans la même orbite que la terre mais avec six mois d'avance ou de retard dans son mouvement autour du soleil, et donc invisible pour les téléscopes humains ... Bien entendu ces hybrides Khazars Vulcains ne cessent de conspirer contre la Terre. À leur tête, un mélange de communistes, de franc-maçons, de sionistes..." Genealogies Revees
-----


MEMO #15 SUMMARY: Here's the weirdest version of the Illuminati history that I've found so far. It's from a publication written, edited and published by somebody named Philip Campbell Argyle-Stuart, who holds that the conflicts in the world are due to an age-old war between Semitic "Khazar" peoples and Nordic "Faustian" peoples. This is the essence of his thinking:
"My theory is that an extremely devilish imposed overcrust was added to the Khazar population consisting of humanoids who arrived by flying saucer from the planet Vulcan, which I assume to be not in intra-Mercurial orbit around the sun, but rather in the earth's orbit, behind the Sun, forever out of sight to earthlings, always six months behind or ahead of the earth in orbital travel....
Likewise for the Gothic Faustian Western Culture. The previously comparatively inert and purposeless migrating population streams known as Franks, Goths, Angles, Saxons, Danes, Swabians, Alemani, Lombards, Vandals, and Vikings suddenly had an overcrust added consisting of Norman-Martian-Varangians, arriving from Saturn by way of Mars in flying saucers. . . .
After 1776 it (the Khazar-Vulcanian conspiracy) used the Illuminati and Grand Orient Masons. After 1815 it used the financial machinations of the House of Rothschild and after 1848 the Communist movement and after 1895 the Zionist movement. . . ."

Source: The High I.Q. Bulletin, Vol. IV, No. 1, January 1970. Published by Philip Campbell Argyle-Stuart, Colorado Springs, Colorado. I

“More on the Khazar Theory”: Koestler Admitted He Wrote His Book to Further Jewish Interests Koestler admet avoir pondu son livre sur les Khazars pour servir les intérêts juifs. En "démontrant" que les Khazars n'ont pas le droit de retourner en Israël parce qu'ils viennent en fait du Caucase et n'ont aucun lien avec la population indigène palestinienne et juive (sémite), il soutient indirectement le "droit" des juifs sémites de retourner en Israël! MDR! Quelle arnaque! Ça prenait un juif sioniste pour inventer ça. (Vous ignorez pas que Koestler était non seulement juif mais sioniste?)
Rethinking the Khazar Theory by Dr. David Duke

Pour ceux qui vivent les deux pieds sur terre, les seuls "Vulcains" qui aient eu une quelconque influence sur le cours du monde, à part dans la série Star Trek, sont les Vulcains désignant la clique de faucons du Pentagone et de la Maison blanche qui ont orchestré et planifié la guerre en Irak. Le plus connu d'entre eux étant Paul Wolfowitz, l'ancien directeur de la banque mondiale, aujourd'hui dirigée par Robert Zoellick, qui -- comme il fallait s'y attendre -- est issu de la même communauté.

Legacy


Paul Wolfowitz: Vulcan and Bush's Deputy Secretary of Defense
Following the election of George W. Bush as President of the United States, the Vulcans all received key positions within the new administration.
http://en.wikipedia.org/wiki/The_Vulcans

voir aussi:
| Wolfowitz Doctrine | Project for the New American Century, a think tank formed in 1997 with significant Vulcan membership |




http://www.thumperscorner.com/discus/messages/30702/23647.jpg

http://www.conspiracyplanet.com/images/funny%20report.jpghttp://4.bp.blogspot.com/_xHhjcK7y3XM/Rk2i3zgpNrI/AAAAAAAAAJo/zrOOzJgP5Mg/s320/Paul_Wolfowitz.jpg



http://www.internetweekly.org/images/bush_vulcans.jpg



Voyons un peu nos amis bizarroïdes du côté des théories de juifs sur "les complots nazis extraterrestres, les ovnis et Montauk" (Stewart Swerdlow, Vince Barbarick alias Peter Moon, Preston Nichols) et de "Philadelphia Experiment" (Al Bielek). Ce sont presque tous des noms juifs, même si certains de ces juifs disent avoir été "nazis" dans leur vie précédente... Pour avoir une idée du degré de crédibilité de ce qu'ils disent, il suffit de rappeler que plusieurs d'entre eux affirment avoir des subi des lavages de cerveau et/ou avoir voyagé dans le temps! Swerdlow, ce débile qui dit que les juifs viennent de Sirius et qui prétend avoir voyagé dans le temps pour tenter de "tirer Jésus" et prélever l'ADN de son sang pour fins de duplication, est le petit-neveu du fameux bolchéviste juif Sverdlov (lié à Lénine) et petit fils d'un des fondateurs du parti communiste américain. Icke a considérablement contribué à le faire connaître. Swerdlow dit sur son site avoir été programmé pour travailler à un supposé programme dans lequel ils ont torturé, violé et tué des jeunes garçons et participé à des meurtres de personnel gouvernemental. Des gens l'ont dénoncé comme un gros phony alcoolique violent et violeur homopédophile. (Ce qui fait énormément penser à Eric Pepin du HBI que SOTT a révélé être un pédovioleur à la tête d'une secte à la solde du Mossad / Cointelpro.) Bialik (=Bielek?) est un nom juif. On peut voir ici à quel point Moon aime parler en bien de kabbale juive, des juifs et du judaïsme; il paraît qu'il serait ex-scientologue, en tout cas il prétend avoir été confident de L.Ron Hubbard. Moon a co-écrit avec Preston Nichols un livre de folleries sur la connexion nazie-tibétaine de Montauk. De folles histoires de transfert de scientifiques nazis aux USA pour étudier les ovnis... Mêlé à du médiumnisme des plus douteux. Il faut voir aussi les liens de tout ce beau monde avec James Hurtark, le prétendu égyptologue proche de l'extrême-droite israélienne. Le fameux Jan Van Helsing (auteur des "Livre jaune") trempe aussi dans ce genre de niaiseries, où il parle des "contacts des Allemands avec Albédaran". Tout ce délire entourant Montauk est basé sur les conneries de Wilhelm Reich qui prétendait que "toute l'activité humaine est régie par la psychosexualité". Pas étonnant que la plupart d'entre eux finissent par s'intéresser non seulement à la scientologie mais surtout à Crowley et à la magie sexuelle des "illuminati" comme Robert Anton Wilson... Tout ça empeste la SCIENTOLOGIE ("il faut se déprogrammer de l'engramme des religions" "Jésus est le grand Psychiatre (malfaisant) qui a imposé un engramme à toute l'humanité"), les services secrets (occidentaux et Mossad) et leurs opérations de désinfo/intox visant à faire dévier les chercheurs vers de la merde pure et simple!


According to Swerdlow he was then ‘strapped into a chair and zapped with electricity by a seven foot, thin, white being with large blue eyes and a pointed chin. He reviewed that Nazi life and past lives with angelic beings’. He claims after this his soul was placed into the newborn of a Russian-Jewish American family’. “There was literally a program going on where they captured some soul personalities and placed them in families where they’d never be suspected or believed. Today, some are beginning to remember who they were. Many Nazis were placed into new bodies, and I’m now meeting some of these people. Not all are in Jewish bodies, just a percentage. (Interview) Autrement dit, Swerdlow prétend que les extraterrestres ont pris son âme de nazi et que les anges l'ont fait voir sa vie de nazi avant de le transplanter dans un nouveau corps juif!

Lectures conseillées sur les niaiseries d'ovnis nazis:
Sur l'escroquerie de la mouvance David Icke qui fait de la publicité pour des gens comme Swerdlow:

Parlant de complot extraterrestre...


La théorie des Reptiliens extraterrestres changeurs de forme hybridés à certaines lignées, notamment les familles royales, a été suggérée à David Icke par Stewart Swerdlow, dont le grand oncle Jacov Sverdlov fut un fameux révolutionnaire juif de la révolution bolchévique. Son grand-père a été de ceux qui ont fondé le parti communiste américain.

http://www.planetization.org/David%20Icke%20&%20Stewart.jpg

His great-uncle, Yakov Sverdlov, was the first president of the Soviet Union, and his grandfather helped form the Communist Party in the United States in the 1930s. To ensure that his loyalties stayed with the US government, he was "recruited" for specific government mind-control experiments which enhanced his natural abilities.
He spent years in service to various US and foreign government agencies and special interest groups. (Stewart Swerdlow Bio)


L'autre parti communiste new yorkais a été fondé par le père de Armand Hammer (baptisé d'après le logo communiste reproduit plus bas), médecin-avorteur qui était un grand ami et confident de Vladimir Lénine. Hammer était également très proche de la famille d'Al Gore senior (le père de l'ex-VP des États-Unis). Al Gore était le candidat favori des juifs, surtout du temps de son ticket avec Joe Lieberman.



http://crm114.com/algore/images/lenin_scribe.gif
"To comrade Armand Hammer"

http://www.hiddenmysteries.org/news/america/usa/pics/gorehammer1.jpg
Left to Right: Senator Al Gore Sr, Armand Hammer, Mrs Pauline Gore, daughter Nancy, and little Al Gore Jr., Smoke, Mirrors and Armand Hammer
source:
Michael A. Hoffman II Revisionist History Newsletter No. 5
Hammered: The Inside Story of the Top Communist Operative Who Groomed Al Gore to Rule a Soviet America. This is the most comprehensive investigative report on Armand Hammer and Al Gore Jr. in print. Section headings include: I. KGB Asset Al Gore Sr. II. Gore, Hammer and Gadhafi. III. Learning Lenin's Iron Law of Conspiracy. IV. Operation Elders of Zion. V. Zion's Stealth Candidate. As the Clinton administration sinks under a load of scandal, all eyes are focused on his possible successor. But the skeletons in Gore's own closet may prove to be the far greater liability. $ 6.50




Les histoires de reptiliens humanoïdes c'était déjà dans les vieux Star Trek.

Cette attirance pour les mondes "extraterrestres" se voit chez plusieurs personnalités influentes et créatives, incluant  Gene Roddenberry le créateur de Star Trek (une série des plus juive présumément identifiée comme un programme d'endoctrinement de Rand Corp) ainsi que des membres de la famille milliardaire Bronfman, l'ex-vice président Al Gore est lui aussi un adepte du message médiumnique des "Neufs", canalisé par plusieur médiums, incluant l'Israélien Uri Geller. Ces "Neufs" qui se disent être des "intelligences extraterrestres" de Sirius, prétendent correspondre aux neufs principes de la création de même qu'aux neufs dieux d'Égypte, revenus pour sauver la race humaine de la menace race du fils des ténèbres, c'est-à-dire les Arabes Musulmans, et pour instaurer un Nouvel Age de paix techno-scientifique! Stewart Swerdlow précise que les Siriens manifestent un grand "intérêt pour les Israélites". C'est réciproque: les juifs sionistes Bronfman seraient eux aussi des adeptes des "Neufs". il semblerait qu'une bonne quantité de sionistes gravitent autour de ces "Neufs guides célestes".


Famous folks connected to the Council of Nine include Al Gore and Star Trek creator, Gene Roddenbury.
http://www.wariscrime.com/2008/10/07/news/illuminati-advertising-the-religion-of-the-new-world-order/

...This is a conspiracy of enormous proportions, so successful that it is impossible to pinpoint any one person or group as the real controllers, although we have catalogued those they use. We have seen how the Nine's circle were and are supported by very wealthy people, such as Barbara Bronfman and Joyce Petschek, but it is unlikely that they are in on the secret; they are too easily identified. http://www.cassiopaea.org/cass/stargate.htm


The "Council of Nine" have been delivering curiously consistent messages through a succession of mediums to influential patrons with names like DuPont, Astor and Bronfman since the early 1950s, and nearly always in the shadow of military intelligence. Until his death in 1995 Puharich made his home in that shadow, researching shamanic pharmacology and electronic mind control. http://www.redicecreations.com/article.php?id=584

(Rappelons que le programme de contrôle mental MK-Ultra a été instigué par le médecin juif Sidney Gottlieb à l'initiative du directeur de la CIA James Jesus Angleton, un loyaliste d'Israel).


Écoutez Puharich discuter des "Neufs" (The NINE) qu'il a "rencontrés" grâce au plieur de cuillères Uri Geller (agent du Mossad!) en Israël.


"But The Nine's influence does not extend merely to New Age channelling circles. Andrija Puharich, James Hurtak and Richard Hoagland have all lectured at the United Nations in New York. And individuals connected with The Nine are also known to have influence with Vice-President Al Gore. Of course, if The Nine really are the ancient gods of Egypt, then surely there could be fewer more significant events than their return. One may be justified in thinking that the more leading politicians who fall under their influence the better; but are they really the ancient Ennead of Egypt? Can it be that they have actually returned to sort us all out, scattering love and enlightenment from their high moral ground?" http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/council_of_nine_fortean.htm


Farley records a meeting of Jones, Henry Belk and James Hurtak to discuss, among other things, the funding of the Human Potential Foundation [connected to famous Esalen center]. This suggests that Hurtak’s — and the Nine’s — philosophy is reaching the highest levels of US politics. Jones’s superior, Senator Claiborne Pell, is an extremely powerful figure in Washington. He was Chairman of the Senate’s influential Foreign Relations Committee and is the elder statesman --whom the younger Vice-President Al Gore has come to respect. Pell and Gore worked closely together when the latter was a senator. The two share a passionate belief in the paranormal and both are great supporters of government-funded psi research. [...] Not only do Vice-President Al Gore and Senator Claiborne Pell share the same esoteric interests, but they are also political allies. It is reasonable to assume that Gore is familiar with the Nine; if so, how much is he influenced by their teachings — or, in the worst case scenario, even their instructions? The evidence suggests that he is by no means the only top-ranking American politician to have been drawn into the Nine’s sphere of influence. (The Stargate Conspiracy, By Lynn Picknett & Clive Prince :240-241) http://mynym.blogspot.com/2006/02/conspiracy-theory.html


Manifestement, les "Neufs" n'aiment pas les musulmans...


Also interestingly, the Nine have good things to say about most major American religions, including and especially Mormonism, and are quite fond of the teachings of Lucis Trust founder Alice Bailey, but singles out Islam for rebuke. "Tom" says Islam has been influenced by "the Fallen one," and in his book The Keys of Enoch, channeller of the Nine James Hurtak calls Muslims the "Children of Darkness."
(source:http://www.redicecreations.com/article.php?id=584)


Le juif James Hurtak, rabbin autoproclamé, a des connexions avec un certain Doplhin Lambert, proche des cercles d'extrême droite israélienne, qui lui ont notamment permis de mener des fouilles sous le Dôme du Rocher.

...


Que nous réservent Al Gore et ses "Neufs" muses de l'espace?

http://1.bp.blogspot.com/_nWpwm6lhWUs/RpHQb1DSKkI/AAAAAAAAAEk/C5hzYRMUjPc/s320/AlGore01.jpghttp://zioneocon.blogspot.com/gore-loses-his-shit.jpg

Benjamin Netanyahu trinque avec Al Gore

http://radioislam.org/jewish-photos/jewish-usa-by-phtos/gore-chabad-new.0.jpg
Al Gore et Chabad


Al Gore
Al Gore on the Chabad Telethon in 1995. The Chabad
"To Life" Telethon is a joyful celebration of life and a
reminder of the power of good deeds.




Armand Hammer, le « milliardaire rouge »
Les Echos n° 19728 du 11 Aout 2006 • page 11

(...)

Un pur opportuniste
Imposer ses propres règles : plus qu'une simple stratégie, une véritable seconde nature chez Armand Hammer. Rarement personnage fut autant controversé que ce capitaliste atypique, aussi familier du Kremlin que de la Maison-Blanche. Le pouvoir et la respectabilité furent ses deux véritables moteurs. Sa fascination pour le pouvoir le conduisit à tisser, notamment par le biais des échanges commerciaux, des liens très étroits avec les dirigeants des deux superpuissances, de Lénine à Gorbatchev et de Roosevelt à Reagan. Paradoxe : lui que le FBI soupçonna longtemps de financer des activités d'espionnage pour le compte de l'URSS fut un soutien indéfectible du Parti républicain américain et finança les campagnes de plusieurs présidents des États-Unis, notamment celle de Nixon. En retour, la Maison-Blanche lui confia à plusieurs reprises des missions officieuses auprès du Kremlin dans les années 1960 et 1970. En 1961, Kennedy songea même à lui pour une mission de bons offices auprès de Khrouchtchev après l'affaire de l'avion-espion U2.

Ces missions-là, Armand Hammer les assuma avec délices. Elles lui permirent de s'acheter une respectabilité, l'autre grande obsession de sa vie. Pour y parvenir, il ne recula devant rien. A la fin des années 1980 ainsi, il chercha désespérément à se faire attribuer le prix Nobel de la paix, faisant d'énormes dons aux anciens lauréats et aux grands sponsors princiers du prix et consacrant une grande partie de sa fortune à la recherche contre le cancer. En vain : le jury lui préféra le dalaï-lama. Dans ses relations avec les grands de ce monde comme dans ses affaires, Armand Hammer agit en fait le plus souvent par pur opportunisme.

Un art dans lequel il était, depuis longtemps, passé maître ! Très précisément depuis ce jour de 1919 où il avait pris en main l'Allied Drug, la petite société de produits pharmaceutiques et de droguerie fondée par son père, Julius. Julius : un personnage lui-même surprenant. Issu d'une famille juive russe émigrée aux Etats-Unis à la fin du XIXe siècle, socialiste dans l'âme, pilier des congrès de l'Internationale socialiste où il a rencontré Lénine, ce médecin de formation a été l'un des fondateurs, en 1919, du Parti communiste des Etats-Unis, ce qui lui valut des ennuis avec le FBI. Cette même année 1919, celui-ci lui a d'ailleurs mis sur le dos une mauvaise affaire qui l'a expédié au bagne pour quelques années : le décès brutal de l'une de ses patientes, épouse d'un ancien haut fonctionnaire du tsar réfugié en Amérique. Un beau prétexte pour le faire tomber... et qui a eu pour effet de propulser Armand, alors âgé de vingt et un ans et tout juste diplômé de la faculté de médecine de Columbia, à la tête de la petite affaire familiale. Les affaires, Hammer ne va désormais vivre que pour elles. De l'alcool aux oeuvres d'art en passant par le blé, le pétrole, l'automobile et les engrais, il touchera à presque tout, gagnant à chaque fois beaucoup d'argent.

Car l'homme a la bosse du commerce, et aucun scrupule ! Il le démontre dès 1919 en relançant l'Allied Drug qui végète depuis des années. Sa recette est simple : une banale teinture à base d'alcool de gingembre. Malin, Hammer a tout de suite vu le parti qu'il pouvait tirer de ce produit : en pleine prohibition, les Américains sont en effet prêts à boire n'importe quoi pourvu qu'il y ait de l'alcool ! Va donc pour la teinture de gingembre... Hammer en vend des quantités astronomiques, en toute légalité, encaissant au passage de confortables bénéfices. Lorsque les autorités s'aperçoivent du subterfuge et interdisent le produit, il est trop tard. Hammer a les poches pleines et un nouveau projet en tête : l'URSS.

Armand Hammer y arrive en 1921, puissamment aidé par le nom et les réseaux de son père et suivi à la trace par le FBI. La raison exacte de sa venue reste, encore aujourd'hui, un mystère. Officiellement, il est en URSS pour aider le gouvernement à combattre le typhus. Mais, selon certains, il aurait accepté, au cours de ce voyage, de travailler pour la Tcheka _ futur KGB _ et de financer, via la société Allied Drug, des activités d'espionnage aux États-Unis. Communiste, le jeune homme ne l'est pourtant pas et ne le sera jamais. Mais c'est un pur opportuniste. Sans doute a-t-il compris que la Russie, désertée par les compagnies occidentales, offrait aux plus audacieux d'immenses possibilités de développement.

Du troc avec Moscou
Il profite de son séjour pour proposer aux Soviétiques un vaste système de troc : du grain américain contre des fourrures, du bois, du caviar et des pierres précieuses russes. La proposition est transmise par d'anciens intimes de Julius Hammer à Lénine en personne. En souvenir de Julius et parce qu'il a grand besoin de donner un peu d'air à l'économie russe, celui-ci s'empresse d'accepter.

Armand Hammer va se consacrer à ce négoce bien particulier jusqu'en 1929, dégageant de très gros bénéfices. Familier de Lénine qu'il rencontre régulièrement, logé au coeur de Moscou dans une somptueuse villa, Armand Hammer obtient de Lénine l'exclusivité des échanges avec l'URSS. L'instrument de sa fortune est l'Allied American Corporation, créée en 1922. Sur chaque chargement de blé, l'entreprise touche une commission de 10 % à laquelle s'ajoutent les profits réalisés sur la revente des produits russes. Et ce n'est pas tout ! Forte de son monopole, l'Allied American Corporation devient le représentant unique en URSS d'une trentaine de sociétés américaines, dont Ford. Sur place, la société jouit de privilèges exceptionnels : ses collaborateurs, tous américains, peuvent se déplacer librement, des entrepôts lui sont alloués à titre gracieux et des hommes armés gardent les mines d'amiante de l'Oural dont Armand Hammer a obtenu la concession. Autant d'avantages qui renforcent les soupçons de collusion entre l'homme d'affaires et la Tcheka. Le FBI en est en tout cas convaincu, mais ne parviendra pas à en réunir les preuves...

En 1929, l'arrivée de Staline au pouvoir met un terme à ces fructueuses entreprises. Privé de ses concessions mais largement dédommagé, Armand Hammer quitte l'URSS en 1930 _ il n'y reviendra qu'en 1961 _ et regagne les Etats-Unis. Dans ses bagages, un nouveau « business » : celui des objets d'art russes. Depuis 1921, l'homme d'affaires s'est en effet constitué une somptueuse collection, rachetant à bas prix meubles, bibelots, bijoux et tableaux venus des anciens palais tsaristes. Elle lui permet d'ouvrir à New York sa propre galerie et de se livrer à un fructueux commerce. Armand Hammer y gagne, une fois de plus, beaucoup d'argent. En 1933, avec la levée de la prohibition, il l'investit massivement dans le secteur de l'alcool, reprenant plusieurs distilleries et les fusionnant au sein du groupe United Distillers, l'un des géants du secteur aux Etats-Unis. A moins de quarante ans, Armand Hammer est désormais un industriel en vue aux Etats-Unis.

Mais l'homme jouit d'une réputation exécrable. Le passé sulfureux de son père, ses contacts avec Lénine, l'argent gagné en URSS, sans parler de sa vie privée _ il est déjà divorcé deux fois _, en font un homme peu recommandable. Décidé à lisser son profil et à se créer d'utiles réseaux, Armand Hammer se livre, dans les années 1930, à une offensive de charme auprès de l'administration Roosevelt. L'homme lige d'Armand Hammer est alors Albert Gore _ le père d'Al Gore, futur vice-président de Bill Clinton _ dont il a financé l'élection à la Chambre des représentants et qui lui sert de faire-valoir auprès de la Maison-Blanche. Gore émargera chez Armand Hammer pendant des années. Par son intermédiaire, l'homme d'affaires parvient à nouer de précieux contacts dans les cercles dirigeants de Washington avant de s'imposer comme un généreux donateur du Parti républicain.

C'est en 1956 qu'Armand Hammer fait son entrée dans le secteur du pétrole. Comme toujours, l'homme d'affaires agit au départ par pur opportunisme : pour des raisons fiscales, il recherche en effet un placement financier. Ce sera l'Occidental Petroleum. Créée en 1920 pour exploiter du pétrole en Californie, cette compagnie pétrolière connaît alors de grosses difficultés financières. Hammer attache si peu d'importance à son investissement qu'il n'y injecte au départ que 100.000 dollars, dont la moitié apportée par sa troisième épouse. Mais lorsque l'Occidental met à jour un très gros gisement en Californie un an plus tard, il change ses plans. Sentant la bonne affaire, il rachète la majorité des parts et prend la tête de la compagnie. Il la dirigera en personne jusqu'à sa mort en 1990, à l'âge de quatre-vingt-douze ans...(...)

Tristan Gaston-Breton
Historien d'entreprises (tgbheeasynet.fr) Retrouvez notre série La saga de l'or noir sur http://www.lesechos.fr/dossiers



IsreAl Gore?

Al Gore gagne le prix Nobel de la propagande

Bronfman et l'affaire Madoff - Bronfman-disinfo inside the Truth movement

Nous sommes influencés à notre insu, surtout en Amérique (rapports entre le "double" et les technologies de contrôle de l'esprit)

Les arrières-plans occultes de l'américanisation du monde

La théorie du complot reptilien extra-terrestre de David Icke est-elle anti-juive?

La réincarnation à la sauce matérialiste-hollywoodienne ou hébraïque, au secours du Shoa-business et des forces anti-christiques

La science et le futur de la torture

La liberté de croire menacée en France par la chasse aux sorcières "anti-sectes" (tout cela empeste Cointelpro-Mossad)

Conférences Macy et nouvel ordre mondial: de la lutte à l'antisémitisme aux réseaux cybernétiques


Sur la scientologie:

L'escroc Mark Weber, qui a subverti l'IHR avec ses alliés scientologues, doit céder la direction de l'Institute for Historical Review

Le conseiller-stratégiste clé de Palin est une figure importante au sein d'une organisation tentaculaire contrôlée par les Bronfman: la scientologie

Audio de Michael Jackson, attaqué par une secte tentaculaire juive et scientologique

Le vaillant docteur Hamer contre la pieuvre de la Sciento-Mossad-ologie