mardi 29 septembre 2009

Des mercenaires israéliens pour assassiner l'ex-président du Honduras


https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSeLEY2G_K9E5dI777gvI750fQoMjb3A4YOKpnYdWMF1qRkKSdD7A

The political crisis in Honduras has given rise to anti-Semitic expression and anti-Israel conspiracy theories, the Anti-Defamation League said.


Honduras : Attaques Acoustiques et Chimiques Contre L'Ambassade Bréslienne - des Mercenaires Israéliens pour assassiner Zelaya
Des engins acoustiques de longue portée ainsi que des gaz dangereux ont été utilisés




Tiré du désopilant site web pseudo-sceptique "L'observatoire du conspirationnisme" www.conspiracywatch.info

Le président du Honduras se dit persécuté par des ''mercenaires israéliens''

Le président du Honduras, Manuel Zelaya, a récemment déclaré au quotidien américain The Miami Herald qu'il était soumis à des gaz neurotoxiques et que « des mercenaires israéliens » - qui seraient en train de planifier son assassinat - le torturent à distance au moyen de « radiations haute fréquence » (des ultrasons - NDLR).

Chassé de son pays par un coup d'Etat militaire le 28 juin 2009, le président Zelaya est revenu clandestinement au Honduras lundi dernier. Selon lui, l'armée putchiste et la police tenteraient d'introduire des gaz neurotoxiques au travers des murs mitoyens de l'Ambassade brésilienne à Tegucigalpa, où il s'est réfugié. Il a également expliqué à la presse qu'un groupe de « mercenaires israéliens » serait en train de mener des opérations de brouillage des communications. Ils emploieraient à cette fin « des appareils électroniques qui affectent le cerveau »...

Interrogé sur ce point, un porte-parole de la police hondurienne a déclaré qu'il ne savait rien sur l'utilisation de quelconques « radiations haute fréquence » contre le président déchu : « Il dit qu'il y a des mercenaires contre lui ? Qui utiliseraient des appareils ? (...) Non, non, non, non, sincèrement, non. Les seuls éléments qu'il y a dans les environs de cette ambassade, ce sont des policiers et des militaires, et ils n'ont pas d'appareils de ce genre ».

Le journal espagnol El Pais rapporte également que suite à une manifestation pro-Zelaya dispersée par les troupes putschistes mardi 22 septembre, l'armée a diffusé l'hymne national par haut-parleurs. Le président Zelaya y a vu une tentative « de rendre fous les occupants de l'ambassade au moyen de sons stridents ».




Ousted Honduran president: Israelis sent to kill me
Manuel Zelaya takes refuge in Brazilian Embassy in Honduras since coming back to the country. He claims Israeli mercenaries hired by the de facto government tormenting him, planning on murdering him
Ynet
Published: 09.25.09, 10:52 / Israel News

Ousted Honduran President Manuel Zelaya, who returned to his country this week after three months in exile, is accusing his government of hiring Israeli mercenaries to torture him with high-frequency radiation in his safe haven in the Brazilian Embassy. In a conversation with the Miami Herald, Zelaya said that he has begun to suffer from throat pains resulting from poisonous gases being leaked into the embassy in Tegucigalpa. He also said that he fears mercenaries will enter the building and murder him. "They are threatening to kill us," he said. Witnesses said that soldiers were noticed installing some kind of satellite in front of the embassy on Friday that emitted loud noises. Israeli sources in Miami whom the newspaper contacted said that they cannot confirm the presence of Israeli mercenaries in Honduras.(...)




Israeli assassins likely to pose as Canadians: expert