mercredi 30 septembre 2009

Chroniques de la bête immonde: l'extrémiste François Genoud

http://4.bp.blogspot.com/-Sa1bFYbUB3Q/TVxpDn8_QYI/AAAAAAAAAp4/IhRT4CrI2go/s1600/genoud.jpeg
Cliquez sur l'image pour mieux lire.


DÉDICACE:

Au grand stratège de la résistance et du
combat global contre le Nouvel Ordre Mondial:
François Genoud

Peu de gens connaissent le nom "François Genoud", pourtant, pendant plus de soixante ans ce banquier suisse, éditeur et penseur géopolitique - décrit comme "l'homme le plus mystérieux de l'Europe" - a été l'éminent stratège - bien qu'il soit resté à l'arrière-scène - travaillant pour la coopération mondiale entre les nationalistes à travers la planète, résolus à déloger les efforts incessants de l'empire Rothschild en vue d'établir un Nouvel Ordre Mondial impérial, le vieux rêve alimenté par les enseignements infernaux du Talmud de Babylone.
Dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale et après, Genoud a joué un rôle instrumental dans l'évasion de réfugiés anti-communistes européens dont le seul crime était de s'être portés à la défense de leur pays face aux forces communistes et judaïques ivres de vengeance qui étaient en train d'envahir le continent.
Il y a peut-être des milliers de personnes vivant sur la planète aujourd'hui qui doivent leur existence au fait que Genoud a sauvé leurs ancêtres d'actes de torture certains et d'exécutions, infligés par la justice du vainqueur.
Dès 1936, le jeune Genoud a forgé ce qui est devenu une amitié durable et des relations de travail avec le Grand Mufti de Jérusalem, le chef spirituel des musulmans de Palestine, lesquels - avec leurs frères chrétiens - ont finalement subi la grande catastrophe de 1948 connue sous le nom de "Nakba", le vol de leur terre natale, chassés à la pointe d'un fil de leurs terres ancestrales et voués à l'exil, plusieurs d'entre eux dans des bidonvilles dépotoirs à ciel ouvert - les soi-disant "camps de réfugiés" - dans lequel nombre de leurs descendants continuent de languir.
En 1958, Genoud a fondé la "Banque Commerciale Arabe" à Genève à partir de laquelle il a géré les finances des forces nationalistes dans le monde arabe qui étaient en quête d'indépendance vis-à-vis des entreprises impériales dominées par l'empire Rothschild. Parmi ses autres démarches, Genoud a joué un rôle majeur dans la facilitation de l'accession à l'Indépendance de la République arabe d'Algérie.
Dans les années qui suivirent, Genoud - un partisan dévoué de la cause palestinienne - a travaillé avec les fondateurs chrétiens de la célèbre Organisation de Libération de la Palestine, Georges Habache et Dr. Waddi Haddad, qui ont tendrement surnommé leur collègue suisse "Sheik François." Inutile de le dire, Genoud a été un des principaux mécènes de l'OLP. De concert avec d'autres amis dévoués - comme le nationaliste américain Willis Carto et l'ancien général allemand Otto Remer - Genoud a également cherché à faire avancer la cause d'arrimer l'histoire - en particulier celle qui entoure les événements de la Seconde guerre mondiale - en accord avec les faits. Et avec un autre associé de longue date, l'avocat français reconnu pour son franc parler Jacques Vergès, le dynamique Genoud a continué à demeurer une force mondiale dans la lutte contre l'impérialisme sioniste jusqu'à la fin de sa carrière remarquable.

Quel homme ce Sheik François!



Il faut sensibiliser les gens sur la menace inouïe - sans égal - que représente l'islamo-fascisme pour nos amis sionistes.


(D'après le livre de Pierre Péan)





Proche de l'anticolonialiste Jacques Vergès, on a dit de Genoud qu'il avait été banquier du nazisme, du nationalisme palestinien et du négationnisme, mais il était d'abord et avant tout un financier de la résistance à l'empire usuro-sioniste.Michael Collins Piper lui a dédié son dernier livre (acheter ici sur AFP) :
The New Babylon: The incredible story of the Rothschild Empire — the New Pharisees — and the historical, religious and economic origins of the New World Order.

Gratuit ici en format pdf!!


Wiki ne dit rien de très bon à son sujet.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Genoud
http://en.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Genoud

Celui qu'on appelait "Sheikh François" reste aujourd'hui l'un de ceux qui ont le plus aidé la résistance palestinienne (Front Populaire de Libération de la Palestine - PFLP) et la résistance anti-sioniste à s'organiser!

LIBÉRATION-ROTHSCHILD: "L'éditeur pronazi François Genoud est mort--Le banquier antisémite finançait aussi les mouvements palestiniens les plus radicaux."
http://www.liberation.fr/france/0101184732-l-editeur-pronazi-francois-genoud-est-mortle-banquier-antisemite-financait-aussi-les-mouvements-palestiniens-les-plus-radicaux


Exemple de mensonge médiatique contre la liste antisioniste: l'incident "Carlos"